Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Des nouvelles de l’ipomée.

L’ipomée va bien : elle pousse et, chaque jour, elle offre deux, ou trois, voire quatre fleurs. On la discipline en fixant les fines tiges souples mais, la têtue, elle tente quotidiennement de passer derrière la canisse, ce qui n’est pas prévu. On s’est rendu compte qu’une ipomée demande beaucoup d’eau. Ainsi, chaque jour on va y mettre l’eau de la salade qu’on nettoie.
On a décidé de planter sa jumelle en face pour qu’elle se sente moins seule et parce que ces fleurs bleues, vraiment, c'est très joli. On leur adjoindra les roses trémières et les belles-de-nuit.
On en viendrait même à espérer être déjà le 25 novembre…


Commentaires

  • Ne pas presser le temps, il passe si vite ! Près de la porte de ma cuisine, un petit seau reçoit régulièrement les eaux de rinçage - ces derniers jours ont été si ensoleillés qu'il a fallu reprendre l'arrosage sur la terrasse.

  • allons, plantons donc d'abord le 17 octobre... et reniflons-en les heures et les fleurs !!....... (tentons, tentons..)

  • Coucou! Me re-voilou! Contente de te retrouver après ma très longue absence... Et ce billet me parle , moi qui adore le bleu! Et comme toi, je savoure chaque jour les fleurs que m'offre mon ipomée bleu nuit, si jolies avec leur coeur comme éclairé de l'intérieur...
    Passe une très bonne semaine
    Bises

  • L'eau de rinçage de la salade pour arroser, il faut y penser. J'y pense parfois puis j'oublie. Ah, la vilaine! Bonne journée.

  • C'est vrai qu'il faut utiliser toute l'eau que l'on peut.
    Bravo pour les plantations à venir, ce sera très joli.
    Passe une douce journée.

  • Il fait si beau que ce sont des jours parfaits pour jardiner. Les fleurs sont toujours un plaisir des yeux, bonne semaine à vous.

  • J'ai un gros faible pour les roses trémières ! Je ne peux résister à ramasser les graines de celles dont la couleur me tente et à les semer autour de moi. Une fois installées elles résistent à tout, prenant parfois des proportions presque inquiétantes. L'une d'elle a allégrement atteint 2,50 m, fleurissant ainsi également le balcon de ma voisine....dudessus.

  • L'ipomée , une fleur qui se comporte comme une reine...belle dans sa splendeur colorée, entourée de beaucoup de feuilles qui semblent être des inconditionnels courtisans !

    Agréable journée colorée et parfumée,
    Michèle

  • une petite échappée parmi vos ipomées tandis que je relis Prévert... "Lettre des Iles Baladar" - extrait/bonheur :

    "Et dans cette petite île qui n'avait l'air de rien, on ne voyait jamais....... de grands parfumeurs dans leurs grands magasins.
    Leur parfum, les fleurs le donnaient pour rien."

  • les ipomées en mon jardin ont enchanté mon été ... avec les mêmes mariages que les vôtres le jardin était en fête ... :-)

  • Vraiment, j'aimerais tant voir votre jardin, tant vos descriptions sont enthousiasmantes ! quel bonheur ce doit être.

  • Je n'ai pas de jardin, mais une assez grande terrasse ! En fait, en accord avec mes voisins, je m'occupe aussi des murs de notre cour commune.
    Merci de venir ici régulièrement.
    Bonne journée.

  • Je fais connaissance avec l'ipomée... Mes roses trémières fleurissent ses jours-ci, entre soleil, coups de vent et gifles de pluie.
    J'ai entrevu des catégories bien tentantes, semées de noms éloquents, Brontë, Woolf... Nul doute, je n'ai pas fini de revenir!

Écrire un commentaire

Optionnel