Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

roses trémières

  • Des nouvelles de l’ipomée.

    L’ipomée va bien : elle pousse et, chaque jour, elle offre deux, ou trois, voire quatre fleurs. On la discipline en fixant les fines tiges souples mais, la têtue, elle tente quotidiennement de passer derrière la canisse, ce qui n’est pas prévu. On s’est rendu compte qu’une ipomée demande beaucoup d’eau. Ainsi, chaque jour on va y mettre l’eau de la salade qu’on nettoie.
    On a décidé de planter sa jumelle en face pour qu’elle se sente moins seule et parce que ces fleurs bleues, vraiment, c'est très joli. On leur adjoindra les roses trémières et les belles-de-nuit.
    On en viendrait même à espérer être déjà le 25 novembre…


  • Des roses trémières.

    Avis à l’amie qui a envoyé les graines de roses trémières : elles sont bien arrivées !

    Elles seront roses : rose dragée, rose Frida Kahlo, et rose plus soutenu encore.
    On les regarde bien, en veillant à ne pas les mélanger puis arrivent les questions :
    - Quand faudra-t-il les planter ?
    - Comment faudra-t-il les planter ?
    - Quel espacement sera-t-il nécessaire de laisser entre chacune ?
    - Faudra-t-il arroser abondamment les graines une fois plantées ?
    - Vont-elles toutes pousser ?
    - Vont-elles se plaire dans la cour ?
    Et voilà que commencent les consultations diverses et variées d’encyclopédies de jardinage. Toutefois, les conseils sont les bienvenus.