Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La question du lundi : le blé de la Ste Barbe.

Ici, à la Ste Barbe, le 4 décembre, la tradition veut qu’on « plante » dans une soucoupe, le blé de Noël, quelques grains de blé qui vont pousser et devenir de longues herbes drues pour le soir de la Veillée.
C’est tout à fait symbolique : au cœur de l’hiver, planter, faire naître de nouvelles pousses, poser sur la table de l’herbe fraîche.

Avez-vous un geste symbolique de vie au cœur de l’hiver ?

Commentaires

  • Le même, origine commune oblige probablement. Parfois je le mets à pousser dans une soucoupe, parfois entre les écailles ouvertes d'une très grosse pomme de pin. Parfois ce sont les lentilles qui sont mises à contribution. Bon retour vers la pleine vie à vous.

  • Pas de ce genre mais je fournis quotidiennement graines de tournesols et boules de graisse aux oiseaux du jardin.
    Bonne journée!

  • Et bien déjà, celui de planter ce blé, j'ai sorti les deux sachets achetés la semaine dernière, je vais semer ces grains dans deux petites assiettes blanches et les accompagner de mes plus belles pensées... Belle journée Séraphine, l'air est vif ce matin de Sainte Barbe ! brigitte

  • Dans ma famille bretonne, j'ai toujours vu mes parents et
    grands-parents choisir, pendant l'été, la bûche qui sera
    brûlée pendant la nuit et le jour de Noël.

    Nous avons repris cette tradition et l'énorme pièce de bois
    illuminera les yeux des nouvelles générations, pour un
    "Nedeleg laouenn" que j'ai plaisir à vous souhaiter ...

  • Oui, je confectionne chaque année un couronne de l'Avent , avec ses quatre bougies ( 4 semaines avant Noël) , J'ai allumé hier la première , petite lueur d'espérance dans la nuit du monde qui souffre ...
    Bonne germination !

  • Ah, la couronne de l'Avent ! J'avais oublié d'en parler. après vingt années passées en Alsace, elle nous accompagne encore ici, plus au sud, chaque mois de décembre. Je trouve que c'est une splendide tradition : savoir attendre dans la lumière et la paix.

  • Dès qu'il y a un petit rayon de soleil, offrir mon visage et la paume de mes mains et remercier.
    Jolie journée de soleil.

  • La bûche de Noël est prête...
    Les lentilles c'est pour aujourd'hui...ma mère disait que " lentilles plantées à la sainte Barbe apportaient prospérité pour la nouvelle année ."

    Joyeuse pensée pour une agréable journée,
    Michèle

  • Pas de geste symbolique pour moi pour l'hiver mais je pense aux oiseaux et leur donne des graines.

  • Je me demande si en ville ces coutumes ne se perdent pas.
    Je surveille mon caféier comme du lait sur le feu...
    Les plantes c est aussi la vie...

  • Allumez des dizaines de bougies cannelées pour le soir de la Fête des Lumières... la lueur des flammes tremble dans le vent et la nuit froide et cela donne à la maison la force poétique de lumières douces et l'espoir de voir revenir le soleil plus longtemps.... Bonne journée à toi.

  • Pas de geste symbolique particulier. Je reste au chaud et attends que les premières feuilles pointent le bout du nez. C'est long l'hiver !!

  • depuis un atelier d'écriture donné en indivuel à une dame juive qui m'a aprris la tradition de Hanouca la lumière fête des la lumière des juifs , je construis de pouée en carton et tissu avec les tissus de l'année , et je pense que la lumière comme dans la tradition juive peu se perpétrer longtemps comme eux avec une unique goutte d'huile pour la lumière...

    mais je trouve que ton idée est excellente. belle semaine séraphie et tes dames de passion et de respect

  • Le 8 décembre fête des lumières à lyon.
    J'allume les lumignons et j'illumine mes fenêtres
    Belle fin de journée

  • Je décore la maison et un peu l'extérieur . Sapin, guirlandes, illuminations et décors de la table vont bientôt être obligatoires ici..

  • après avoir rabattu les rosiers, trouer une pomme de terre pour y planter une belle tige dotée d'au-moins deux yeux, enterrer le tout dans un pot de terreau bien mouillé et couvrir d'une bouteille plastique dont on a retiré le goulot ... pour donner vie à un autre rosier ...
    amitié .

  • En fait, non.
    Sauf si mettre dans notre sapin, depuis plus de quarante ans, un Père Noël filiforme qui ne brille plus guère mais représente beaucoup.
    Passe une douce journée.

  • Je n'ai jamais vu ce type de tradition autour de moi. En revanche, et c'est plus un réflexe personnel qu'autre chose, je suis plus attentive encore l'hiver aux vies qui m'entourent, surtout les vies inconnues: les petites bestioles du jardin, que je veille à nourrir et abreuver en cas de gel ou de neige, et les gens croisés dans la rue et dans les espaces publics. Je souris beaucoup, souvent, quitte à passer pour une imbécile heureuse, mais j'avoue, je suis souvent payée de retour!

  • je regarde pousser l'amaryllis (il a deux branches) et je vais sortir le sapin cette semaine. Bises.

Écrire un commentaire

Optionnel