Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La question du lundi : terminer ce qu’on a commencé.

Les temps de jachère imposés par les circonstances ont ceci de positif qu’ils mettent les choses en perspective et définissent, si ce n’est de nouvelles priorités, du moins de nouvelles façons de voir la vie et ses aboutissements.
Ainsi, ici, dans la maison du vent, on s’est posé la question de savoir si on ne pouvait pas en profiter pour terminer tout ce qu’on a commencé et qu’on n’a pas fini soit par manque de temps, soit par manque de courage, soit parce que l’éparpillement guette toujours, soit pour tout un tas d’autres raisons diverses et variées : des livres, des encours de tricot, des rangements de papiers, des classements de papiers…

Et vous, commencez-vous plusieurs choses sans forcément les finir et les laissez-vous en attente en vous en désolant certes, mais en les laissant en plan quand même ?

Commentaires

  • Je laisse en plan ce qui m'ennuie à faire comme le rangement des papiers , le ménage ou le repassage et je ne les reprends que lorsque l'urgence s'en fait sentir ! Il m'est arrivé de laisser en plan quelques livres mais c'est assez rare . Au jardin aussi, je suis plutôt aussi assidue car j'aime l'environnement et le réconfort qu'il m'offre. . Quand je travaillais , je prenais l'excuse du manque de temps, mais rien n'a changé depuis que je suis à la retraite, je me rend compte que je ne me donne pas le temps pour les choses qui m'inintéressent! Et l'âge venant , je préfère me donner du temps à ce qui me priverait si cela m'était retirer : lecture , spectacles et bénévolat auprès des animaux de mon asso.
    Bonne journée et que votre santé aille au mieux.

  • Ouh la la! Suis pas réveillée! Bonjour les fautes d'orthographe:
    rends , retiré et me donner du temps pour ce qui

  • Depuis qu'a été inventée l'expression "phobie administrative", on culpabilise peut-être un peu moins à l'idée de laisser de côté la paperasse... Mais gare au retour de bâton ! ;)
    J'aime commencer plusieurs choses à la fois pour les voir progresser en parallèle. Je trouve que du coup, c'est moins lassant.
    Et puis, je tente de commencer par ce qui me plait le moins (ménage, par exemple) pour me délecter tranquillement de ce que je préfère réaliser...
    Bonne semaine à tous.
    eMmA

  • Oui, bien sûr ! J''ai des classeurs entiers de recherches généalogiques à mettre en forme, un autre sur la correspondance entre mon grand-père et mon arrière-grand-père durant la guerre de 14 que j'aimerais "publier", une broderie sur laquelle il ne reste que quelques heures de travail à faire et qui reste dans mon placard depuis des années...
    Mais ton texte et les commentaires m'ont fait prendre conscience qu'aucun papier n'est en attente, le repassage toujours fait etc etc.
    Il serait peut-être temps d'inverser les choses. Un grand merci pour cette prise de conscience !

  • La dispersion ne serait-elle pas l'une des composantes de
    la liberté ?

    Nous sommes dans l'obligation de terminer tout ce qui
    nous est imposé de l'extérieur alors que, dans notre vie
    intime, nous choisissons autant que faire se peut les
    rencontres et les activités agréables .
    L'humeur du temps régente ces dernières et nous voilà
    pareils aux papillons volant de fleur en fleur !

    Puisse cette journée vous permettre de butiner dans votre
    maison du vent...en attendant le retour du printemps !

  • butin du matin : cette réponse qui nous fait papillon sourit sur mon lundi !! merci.......

  • Je commence souvent plusieurs choses à la fois pour éviter la monotonie, mais je prends le temps aussi de les terminer. :)
    Passez une douce journée.

  • Bonjour. Je commence plusieurs choses en même temps mais j'essaie de les terminer à temps. :-) Mais parfois, j'ai la fâcheuse tendance à procrastiner et cela me désole. Et puis ensuite je me dis que la vie, ce n'est pas toujours de courir partout et de faire 36000 choses à la fois... Belle semaine.

  • De temps en temps mais en principe j'aime bien faire les choses les unes après les autres. Et en plus maintenant je prends mon temps !!

  • Moi je fais exprès d'avoir beaucoup de choses en cours. Selon l’humeur et l'énergie je finis l'une ou l'autre, j'en commence d'autres et je constate que tout roule! Bien sûr il y a parfois des urgences...tout laisser tomber pour m'y consacrer...puis recommencer à commencer;-))

  • Il y a plus de trente ans... j'ai commencé une tapisserie au petit point pour la chambre de mon neveu. Il va avoir 37 ans. Je pourrais la terminer pour la future chambre d'un de mes premiers futurs petits enfants...
    Pour les papiers nous avons des circonstances atténuantes. On en a trop, beaucoup trop...

  • Et en général quand je fais une mise en ordre, j'essaie toujours de 'fermer' le chantier avant d'en entamer un autre sous peine de ne pas y arriver...

  • Nous sommes des êtres humains, pas des ordinateurs. Et le jour où on se décide à en finir avec ceci ou cela, on en est encore plus content.

  • j'ai laissé de choses à l'abandon, lors de mes accidents de santé, il y a 7 ans,
    entre autres l'écriture d'un livre...
    parfois je me dis que je pourrais le reprendre et le terminer
    mais aurai-je le courage?

  • En lisant tous les commentaires, j'ai le pompon des encours à terminer, au moins 2 vies d'avance.
    Je privilégie les relations avec mes petits enfants, les garder, jouer ... rendre visite à maman, parler, écouter, prendre le temps.
    Très bonne réflexion, tout simplement merci.

  • je ne termine que mes poésies, le reste est parfois en suspens sauf les choses obligatoires du quotidien, je garde toujours à l'esprit de voir mes amis.. ne jamais rompre le contact

  • J'ai toujours des papiers en cours qui traînent mais moi je m'y retrouve et les choses sont faites, n'est-ce pas le principal ? Je traite par ordre d'urgence et ces derniers mois la paperasse m'a souvent envahie au détriment de choses que j'aime... Il me faudrait re-ranger mes livres de façon "cohérente" (au moins pour moi) et faire du vide mais d'autres urgences m'appellent... C'est sans fin ! A moins d'être hyper-organisée, ce que je ne suis pas ! ;)

  • J'aime finir ce qui est commencé, la vie me semble plus légère ainsi, or depuis plusieurs mois, pour des raisons extérieures à moi-même - du moins, je le pense -, j'ai commencé des travaux de différentes sortes et qui sont là devant moi, inachevés, béants, qui m'inspirent un sentiment de chaos... J'espère que la vie va vite retrouver son chemin, il faut que j'y arrive ! Belle semaine Séraphine, quel à propos ce billet ! brigitte

  • Oh que oui ! J'ai toujours une foule de choses en train...mais j'aime aussi les terminer. Certaines attendent plus longtemps que d'autres mais dans l'ensemble, j'y arrive. Je me dépêche de faire l'indispensable : les repas, les courses, le ménage (quand vraiment je ne supporte plus...) pour pouvoir consacrer mon temps à la couture, tricot et bricolages divers.
    Belle semaine à vous et j'espère que votre santé s'améliore.

  • S'il fait beau, je laisse tout et j'en profite pour faire une promenade ce qui me semble plus agréable et aussi faire des photos pour mon blog. Ces dernières semaines n'ont pas été très belles. Je fais les courses, les repas, mon mari m'aide pour l'entretien de la maison. Il me reste encore un gros travail à faire... faire le vide dans les armoires!
    Douce fin de journée, mes amitiés.

  • belle question que tu nous poses ; par moments, je devrais faire des listes (quoique le matin en me réveillant, je me dis ne pas oublier de téléphoner à ta tante, ne pas oublier d'écrire un mot à telle personne, faire mes comptes ...) ; accepter de remettre au lendemain car si la bonne volonté est là, notre petit moi n'a pas toujours un bon rendement.
    cet après midi, je suis allée visiter quelques blogs (j'avais lancé un défi des croqueurs de mots sur je me souviens et c'était normal d'aller lire le maximum - un vrai moment de joie cette lecture). Maintenant je vais fermer l'ordi et promener le chien. Et ce soir, rien à réchauffer, donc cuisiner un petit truc rapide.
    Plein de bises
    avec de la patience et de la persévérance, tu arriveras à réaliser chaque jour un peu de ton programme. Bises et bonne semaine.

  • j'évite en général de laisser en plan ce que j'ai entrepris ... sans quoi j'oublie de finir ... un seul livre à la fois, un seul tricot aux aiguilles, quand je cuisine je reste vigilante, au jardin je passe des journées entières ... et le jour du ménage c'est le jour où Philippe ne sait où se mettre ... enfin j'essaye de lui donner de l'espace .... pour le rangement des papiers je laisse un peu traîner ...
    amitié .

  • Pour la paperasse je suis plutôt rigoureuse et je ne laisse pas trop traîner .... par contre je traine des "boulets " que ce soit en tricot ou en broderie .....et je me demande souvent pourquoi .....Bises Marie !

  • Oh oui, je laisse des choses en plan ! sans les oublier tout-à-fait, elles planent en arrière-plan, et les bons jours, il m'arrive de les reprendre et de m'en débarrasser enfin. Mais j'ai plutôt l'impression de prendre de plus en plus de retard dans tout, ce qui me met mal à l'aise.

  • En étant gamine, je commençaisplein de choses que je ne terminais pas tjs. Puis en grandissant... je me rends compte que ne pas terminer qqchose me stresse :/

  • Je suis la reine de la procrastination, c'est quelque chose de terrible (pour les autres membres de la famille ;) ), parfois oui ça me désole, alors je prends le taureau par les cornes, et je me rends compte à quel point c'est stupide de laisser les choses " s'accumuler "
    d'ailleurs depuis notre dernier voyage en famille, il y a eu quelques réflexions qui m'ont piquées, dites sur le ton de la plaisanterie et avec bienveillance, mais tout de même ! donc depuis le retour je passe l'aspirateur et la serpillère un jour sur 2, y'en a que ça ferait bondir hihi ! pour moi c'est énorme ! et dès cet après midi je vais terminer ma jolie blouse et faire l'ourlet de la robe pour ma grande :) merci pour cette pensée du lundi ...

  • ce que finit sur le change c'est le drame qi arrive
    mettre enperpective comme vous dites
    faire une analyse transactionelle à la crouzier du pourquoi ?
    enclencher le deuil quand la pourriture monstre son suseau de démoliseur.
    Souvent dans les affects quand le conflit est obligatoire car glissement de terrain changement de place ect...
    çà se termine par un colt symbolique et çà poiganrde profondement
    çà je ne laisse pas trainer
    la sante et aprés avec deux cannes de confort ont va à l'allure de sa fatigue et du nombres d'heures engangées dejà dans la journée
    15 pleines c'est aujourd'hui le maximum

    et le reste ouille aîe
    et pour finir le tout
    je ne suis pas une obsetionnelle phobique
    mais plutôt du côté de chez Swan
    de l'hystérie de conversion
    alors il peut à certains moments avoir des entuillements de livres
    et la variante
    c'est créer à l'heure où la pulsion implose
    être là avec les outils ceux nessaire
    alors.
    voilà ma très chére Séraphine.

  • La taille des arbustes a été laissée en plan à cause de la pluie incessante, quelques vêtements et objets portés chez Emmaüs, mais il y en a d'autres à collecter, une cage à donner à une amie qui élève des perroquets pour les petits à surveiller, du repassage à faire mais un gros mal au dos, une amie que je dois appeler , etc....
    Bises et bonne soirée

  • En voilà une bonne question....
    En plus on voit que c'est souvent dans la nature humaine (et féminine ?) de commencer et de ne pas finir dans la foulée.
    C'est consolant car on n'est pas la seule à vivre cela...
    Là je me permets de parler en particulier des ouvrages dits "de dame"
    Qui n'a pas ( ou n'a jamais eu dans sa vie !) un tricot, une broderie "en cours" et non terminés ?
    Au bout de longues années, pour ma part, maintenant je sais. Je suis trop enthousiaste ! Tout me plaît, j'ai envie de tout créer... ce qui me plaît c'est la découverte, le commencement.
    Aussi maintenant je m'oblige à analyser mes envies, mes désirs ceux pour lesquels je suis prête à déployer l'énergie nécessaire dans le temps... et savoir si mon énergie en vaut réellement le coup

    Autrement pour le quotidien, je fais tout de suite... "Ce qui est fait n'est plus à faire..." Et puis il y a ce qu'on doit faire que cela plaise ou non !!! Et souvent je commence par cela... mais pas systématiquement

  • Je suis LA grande spécialiste des douze mille chantiers en cours. Une experte dans ce domaine, oserais-je dire. Accomplir une seule tâche à la fois me sclérose. A l'école, les maitresses m'appelaient Papillon car je voletais d'une activité à une autre. J'ai malheureusement persisté à l'âge adulte, pour toutes choses, ce qui m'a joué de vilains tours parfois...

Écrire un commentaire

Optionnel