Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La question du lundi : faire la cuisine.



De tout temps à jamais, on a pris plaisir à préparer les repas de la semaine ou du dimanche. Faire cuire des pâtes et y mettre un morceau de beurre, paner une petite escalope, tracer avec la fourchette dans la purée un petit chemin en zig zag, préparer une vinaigrette pour la salade, battre deux œufs dans un bol et les transformer en trois minutes en une omelette bien baveuse, décongeler un plat fait maison qu’on a cuisiné durant un week end où on avait plus de temps, garder toujours sur le plan de travail la rice-cooker qui fait cuire le riz gentiment pendant qu’on met la table ou qu’on donne le bain ou qu’on met le pyjama…
Ici, dans la maison du vent, on n’a jamais eu de pasta-box ou de riz mi-cuit ou de soupe de légumes en boîte et on espère bien qu’il en sera toujours ainsi. Car si on aime savoir ce qu’on mange, on aime surtout prendre le temps, même un petit temps, pour préparer les repas pour ceux qu’on aime, ou pour soi-même parce qu’on pense qu’il est important de prendre soin de soi.

Et vous, est-ce que vous prenez le temps de faire un peu de cuisine ?

Commentaires

  • Oh oui, je prends le temps de cuisiner, et beaucoup. Nous avons poules, lapins et un très grand potager....plaisir de manger des produits que nous avons chouchoutés, sans aucune chimie. Faire le pain aussi, 3x par semaine.
    En avoir marre parfois, mais partager la santé, les saveurs avec les siens, les amis, est plein de satisfactions!
    Bonne journée Bonheur.

  • Bonjour. Je dois dire que je n'aime pas faire la cuisine. Mais j'ai dû m'y faire. Alors j'essaie de cuisiner des choses faciles avec des produits bio. Et de toujours garder les restes pour les faire réchauffer. Et tout le monde est content, cela ne doit pas être trop mauvais. :-) Bises alpines et belle semaine.

  • Comme toi et comme Colo, j'aime faire la cuisine et je prépare avec plaisir les légumes et fruits de notre potager, j'en fais des conserves que je retrouve avec plaisir les mois d'hiver. J'adore innover et j'essaie toujours de nouvelles recettes. Je n'aime pas jeter, je trouve plusieurs façons d'accommoder les restes afin d'avoir l'impression de manger un nouveau plat. Je te souhaite une semaine agréable.

  • ce fut une tâche au début ma vie de femme, que j'ai appris à aimer comme toutes ces choses que je trouve essentielles, hygiène, culturessss et nourriture ! un art d'offrir de la qualité à la vie et de partager ...
    amitié .

  • Tous les jours je cuisine !
    Produits bruts transformés par moi, nouvelles recettes souvent, suivre les saisons et le potager. Et un mari et des enfants qui rentrent manger le midi !
    Hé oui, avec 730 repas par an, il est préférable d'aimer cuisiner !

  • Tout à fait et c'est même l'une de mes activités favorites. Activité n'est d'ailleurs pas le bon mot, c'est quelque chose de beaucoup plus profond. Cuisiner simplement, choisir parfois quelque chose de plus complexe, essayer de retrouver la recette d'une grand-mère et la partager avec tous ceux qui regrettaient de ne plus retrouver ce goût là, faire avec belles-soeurs et nièces les gâteaux de Noël, tout cela me plaît infiniment !

  • Et comment ! Et c'est un plaisir ! Préparer un plat savoureux, l'imaginer d'abord, le humer pendant la cuisson, observer le dosage des épices, le surveiller sérieusement ou pas suivant ce que l'on prépare, sourire parce que l'on se rend compte qu'il a bien parfumé la maison, et le goûter..... et le savourer.... et se dire que le gourmandise est une belle qualité ! Belle journée à toi.

  • Oooooouuuuuiiiiiii, il arrive tout de même parfois d'acheter un pot bio de raviolis végétarien ou de ratatouille bio pour le cas où, et généralement lorsque vient son tour il est cuisiné, avec une béchamel pour au final en faire un gratin...au fur et à mesure de ma vie, j'ai appris à cuisiner les restes, j'appelle cela mon effet ricochet...! belle journée,

  • Je suis presque gênée... j'ai adoré cuisiner. J'ai commencé très tôt (À 13 ans), mais à part quelques envies et pulsions cuisinières... tout à coup, j'ai progressivement arrêté. Là pour le moment c'est un peu spécial car ce serait difficile de faire des courses... mais j'ai un peu de mal. Je ne sais pas pourquoi d'ailleurs. Parce que je suis seule? Mais on peut surgeler comme vous le dites. Ma dernière oeuvre, un potage poireaux panais poires m'a demandé concentration et patience... Et puis après il faut tout nettoyer.
    Je me demande toujours si c'est de la fatigue ou de la paresse... peut être un peu des deux...

  • Je découvre sur le tard (mais il n'est jamais trop tard !) les joies de la cuisine. J'adore recevoir et mettre en scène mes plats, que je choisis pour leur simplicité de réalisation et d'ingrédients. Actuellement en crise de gâteaux, j'espère me calmer et m'adonner rapidement à la préparation des petits légumes nouveaux dès que le printemps pointera le bout de son nez !
    Jeune mère, je détestais perdre mon temps à cuisiner, j'avais, disais-je, autre chose à faire de ma vie. Résultat : mon fils est cuisinier ! Mauvais souvenirs sans doute des plats tout prêts et de pizzas surgelées de son enfance !

  • J'adore cuisiner (et non faire la bouffe), prendre le temps pour certains plats, ceux qui mijotent longtemps et sont encore meilleurs le lendemain, en faire beaucoup trop pour congeler justement mais il arrive qu le temps manque, que l'emploi du temps de la journée soit bousculé, alors j'essaie malgré tout de faire simple mais bon avec des produits de qualité... Cuisiner c'est aussi une plongée en nous-mêmes, un temps hors du temps pour partager avec ceux que nous aimons et quand on est seul(e), on met quand même la table, la radio et on savoure chaque bouchée...pour le plaisir qu'on en retire !

  • J'aime beaucoup cuisiner et pâtisser, mon époux également. Parfois, on se dispute la cuisine lorsque nous avons des amis à diner..

  • Je passe beaucoup, beaucoup de temps en cuisine. Mes petits enfants viennent de partir après quelques jours de vacances à la maison, pendant lesquels chacun passait sa commande. J'ai cuisiné "en gros", Ils ont emporté les restes... Duel plaisir de leur faire plaisir!:

  • Oui, tous les jours! Lorsque je décide de faire un ragoût de boeuf, j'en fais plus pour mettre dans des barquettes au congélateur pour un souper si je n'ai pas d'idée.
    Douce fin de journée.

  • Oh oui j'adore cuisiner, tous les jours et depuis toujours ...je viens de sortir du four ma deuxième tournée de brioches... éplucher, couper, rissoler, ça me détends, ça me pose, je ne pense à rien, parfois seule, parfois en famille...instants de méditation tout en préparant un plat savoureux qui fera plaisir à ma famille, et le plaisir est avant la dégustation, quand on me dit " holala qu'est ce que ça sent bon ici " oui j'aime cuisiner :)

  • J'ai aimé, mais avec mes deux cannes entre ecrire et marcher et faire la cuisine il ya des choix qui t'aménes à manger là où tu connais la bonne et pas cher cuisine
    pour sortir de mon lifting cortinone je ne fais qu'un repas par jour
    alors les part du resto est toujours pour non goinfre et ainsi se stabilise la vie et l'assiette
    ce week end j'ai cuit du gigot
    j'ai fait des progrés.

    j'adorai çà mais face au changement de motricité et d'autres choses aussi
    d'autres façons de faire.
    ce qu'il faut pour avoir l'équilibre

    je t'embrasse fort.

  • Oui, je cuisine pratiquement tous les jours avec plaisir ! le régime particulier que je dois suivre m'oblige à chercher, à inventer mais il m'arrive de râler de ne pouvoir cuisiner certaines choses !! et ne voilà-t-il pas que mon dos commence à m'interdire de rester debout longtemps !! alors j'essaie de m'y prendre autrement et je suis heureuse lorsque ça marche !
    Un de mes petit fils m'a dit il y a peu "ce qui est bien quand on vient chez les grands parents, c'est que ça sent toujours bon !"
    Bises

  • Cuisiner fait partie de mes nombreuses passions ! Je peux passer des heures dans ma cuisine à concocter des petits plats, je pars toujours d'une recette de base que j'adapte ensuite à ma façon (il arrive que cette adaptation personnelle ne fasse pas recette) mais qu'importe le plaisir de créer, d'inventer, de surprendre est plus fort que tout :-)
    Bonne journée Bonheur du Jour. Bises

  • Comme tu as raison, en plus du plaisir de cuisiner il y a celui de mieux savoir ce que l'on mange et c'est important ! Lorsque j'aperçois les chariots dans les grandes surfaces remplis de plats déjà préparés j'ai beaucoup de peine pour les gens, ils se privent de bonnes choses et du plaisir de créer des plats nettement meilleurs... Belle journée Séraphine, à bientôt. brigitte

  • oui je prends le temps et j'aime beaucoup faire des choses simple, une soupe , des blinis au sarrasin, un gâteau à l'orange

  • J'aime faire mijoter les mots, je consacre peu de temps à la cuisine. Je ne mange pas de plats préparés pour autant, toujours des plats faits maison (de plus en plus souvent par mon mari qui s'est mis à la cuisine à la retraite). En admirant les cuisinières passionnées comme Colo et comme toi, je me demande si joue là-dedans une part d'héritage maternel ou d'éducation. Bravo !

  • Ah! Un œuf coque, avec le pain qui va bien et le beurre qui pleure des larmes de sel est pour moi un plat de roi... J'aime faire des choses simples, aussi peu transformées que possible. Oui qui mijotent longtemps, toutes seules.
    Et parfois, je me lâche sur un truc bien "trash"... sans culpabiliser une seconde :-)

  • Tous les jours. C'est une des motivations qui m'ont fait choisir la voie de la femme au foyer. Pouvoir faire cuire quelque chose que j'ai choisie en prenant le temps et en conscience. Le plaisir n'est pas toujours au rendez vous mais pour ne pas faire attendre les ingrédients, je m'y mets et ça vient ...
    Des bises

  • Oui j'aime cuisiner mais en camping j'utilise boite de haricots verts ou soupe préparée. En camping je délaisse les habitudes. Bises

  • Je n'aime pas trop cuisiner, surtout les repas de tous les jours. Alors, je prends le temps d'ouvrir des boîtes. Ou alors, et c'est le plus souvent, c'est l'Homme qui cuisine. Il aime ça. Pourquoi l'en priver ?

  • Bien sûr que le temps est parfois compté mais la récompense en est le bonheur qui se lit dans les yeux de ceux qui se régalent tout autant de plats longuement élaborés que de petits plats simples mais goûteux, le tout cuisiné avec amour .

  • C'est vrai que c'est un bonheur que de préparer le repas de ceux qu'on aime.
    Lorsque je suis seule, j'avoue que je cuisine de moins en moins. :(
    Passe une douce journée. Merci pour tout.

Écrire un commentaire

Optionnel