Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Moisson.

Etre suffisamment en forme pour faire les vitres.
Bien avancer dans le nouveau gilet taille 12 mois prévu pour S. En effet, ce jour-là, on avait salle d’attente, comme d’autres ont poney ou poterie.
S’émerveiller devant les feuilles naissantes de la vigne vierge plantée à l’automne.
Faire un bon nombre de cookies à la framboise pour que les amies venues dîner ne repartent pas les mains vides.
Prendre l’habitude de faire la bise à la kiné qu’on voit quand même depuis plusieurs mois ; et ce n’est pas fini.
En passant devant un immeuble, remarquer le romarin fleuri. Aller y frotter les mains et sentir ensuite la bonne odeur fraîche.
Aller à La Criée faire les courses de légumes : artichauts, asperges, blettes, … sans oublier le pain.
Planter de la menthe dans un coin de la cour et dire aux voisins qu’ils pourront en prendre, cet été, quand ils en auront besoin, pour le thé ou pour le taboulé.


Commentaires

  • quelle belle moisson, encore une fois!
    ça me donne le courage d'aller au marché ce matin acheter quelques plantes pour le jardin :-)

  • zut j'oublie de donner ma nouvelle adresse, skynetblogs va fermer ses portes alors j'ai déménagé vers WordPress
    https://adrienne414873722.wordpress.com

  • Moi aussi j'embrasse ma Kiné mais il est vrai qu'on se connaissait avant même que j'ai besoin de ses services et, de plus, elle est très chaleureuse

  • C'est si bon toutes ces belles émotions devant la nature qui s'éveille!
    Je me sentais comme une enfant hier en découvrant dans la forêt le superbe tapis d'ail des ours! Belle journée!

  • Souvent, j'ai une pensée pour vous, chère amie du Sud :
    votre mélange des "nourritures terrestres" hissées au rang
    de beaux-arts et des obligations de soins transcendées
    par votre générosité, me sert de balise...
    et, dans notre pays rocheux, les phares et balises
    sont des repères vitaux !

    Avec toute mon amitié reconnaissante !

  • oui, on redevient comme une enfant qui s'émerveille devant toutes ces beautés de la nature!

  • Pour les carreaux, ceprintemps j'ai décidé que c'était "tolérance ZERO" dès qu'il y a une trace ( souvent pattes de "chat qui veut rentrer"), je prends ma micro fibre et je frotte avec un peu de vinaigre blanc. La lumière trouve ainsi un chemin impeccable pour rentrer chez nous.
    Bon WE
    Chic ! les tulipes se colorent et s'ouvrent

  • Une moisson de belles choses.
    Prendre un café au soleil, se promener, photographier, mettre des mots, se sentir sereine.

  • Moissoner l'amitié sans oublier de sentir les fleurs du romarin
    quel beau programme pour la journée
    Bonne fin de semaine

  • C'est si bon de vous lire, Dans votre blog on trouve le plaisir des choses simples et la zénitude nécessaire pour surmonter toutes les difficultés, même s'il laisse supposer que tout n'est pas toujours rose, même chez vous (salle d'attente, kiné...).. Merci pour cette parenthèse positive que nous offrent vos billets et auxquels je m'efforce de penser dans les moments plus difficiles.

  • Lire un billet "Moisson"c'est ouvrir à chaque fois un coffre à trésors....
    Les découvertes y sont surprenantes parfois.
    Aujourd'hui c'est le lavage des vitres!
    Je vais donc essayer de garder cette surprise précieuse afin de transformer tous les: "il faut laver les vitres"en des : "profite de ce temps de nettoyage et sois heureuse de pouvoir le faire"

    Merci

  • Une belle moisson, pleine de petits bonheurs partagés qui font chaud au cœur!
    Bonne soirée !

  • le mobile home tout récuré brille dans le soleil enfin là, les parcelles fleurissent tantôt de jonquilles, tantôt de tulipes, un romarin fleurissait lui aussi, dans la mienne la lavande s'épanouit mais il est un peu tôt encore pour m'en parfumer ...
    les personnes qui nous prodiguent des soins deviennent par l'usage du temps des amies ...
    amitié .

  • Quelle jolie moisson et tout vient du coeur. C'est avec bonheur que je partage votre optimisme. Ce matin, j'ai bien profité de chaque moment de marcher à la campagne.
    Douce soirée.

  • J’ai planté mes derniers bulbes de narcisses, préparé mes bulbes de Dahlias, reçu le démarreur pour la motocross de mon fils, nettoyer mes massifs, arrosé mes semis et fini la journée par un barbecue ❤️

  • Ici les vitres peuvent encore attendre, mais j'ai lavé hier la table et les chaises sur la terrasse, pendant que le linge séchait - ciel d'azur et chaleur sur la peau. Le romarin fleurit déjà depuis quelque temps, j'y passe les mains aussi pour aspirer son parfum. Bon dimanche, Marie.

  • J'ai souri en lisant : "...on avait salle d'attente comme d'autres ont poney ou poterie" ! Oui, c'est une activité prenante la salle d'attente, mais riche aussi de ce qu'on y apporte et de ce qu'on y observe.
    Il va falloir penser aux vitres. Pour le moment j'ai encore une bonne excuse : y laisser quelques jours encore les silhouettes d'oiseaux qui évitent aux petits visiteurs ailés que nous nourrissons durant l'hiver de se blesser en heurtant les baies : mais semble-t-il d'autres activités les appellent.. Bon dimanche à vous.

  • Moissonner les belles et moins belles choses... ainsi va la vie. L'essentiel est de demeurer optimiste, ce que tu fais allègrement, jour après jour, pour notre bonheur.
    Merci Marie de donner l'exemple.
    Doux dimanche à toi.
    Den

  • OUI! se frotter les mains dans le romarin ou la sauge ou le thym, cela n'arrive pas en ville ...

  • Le printemps, mais est-ce lui?, vous redonne de l'énergie chère Marie. Les vitres et à travers elles tant d’odeurs et de saveurs...un beso

  • Encore et toujours mes billets préférés j'adore lire vos Moissons... c'est la pleine conscience, la faculté de cristalliser les petits instants de vie qui nous montrent qu'on est vivants... ce que j'essaie de faire au quotidien merci merci pour ce partage... et beaucoup de courage pour les salles d'attente!

Écrire un commentaire

Optionnel