Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Comment planter les belles-de-nuit.

Depuis quelques balades, récolter pour une amie dont le terrain est très vaste, très ensoleillé et en restanques, des graines de belles-de-nuit.
Les mettre toutes dans une petite bouteille en verre qui contint, il y a des années de cela, du parfum.
Attacher au goulot de la bouteille le mode d’emploi pour planter ces graines.

Comment planter les graines de belles-de-nuit ?

Attendre tout d’abord la Ste Catherine, le jour où tout prend racine.
Prendre avec soi le flacon de graines et un petit bâton – mais on peut aussi utiliser son index.
Là où on veut planter les graines, commencer par faire un trou, de la largeur et de la profondeur de l’index. Déposer trois graines. Recouvrir de terre, sans trop tasser. Juste à côté (moins de la largeur d’une paume), refaire la même opération. Et ainsi de suite, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de graines dans le flacon, ou qu’on ait couvert la surface voulue, c’est selon.
Attendre alors la belle saison, sans rien faire d’autre que de regarder le futur parterre de temps en temps.
On remarquera, souvent vers mai, des petites feuilles poindre.
C’est brusquement qu’aux premières chaleurs, les belles-de-nuit pousseront et fleuriront. De quelle couleur ? Mystère. Les graines du flacon ont été récoltées sur des massifs de fleurs fuschia, d’autres de jaunes, d’autres de blanches, … on se sait plus. Elles apparaîtront soit de ces mêmes couleurs, soit d’autres (par exemple rose pâle comme ici alors que les graines venaient de fleurs jaunes) et même, elles pourront afficher un panachage surprenant : des corolles jaunes rayées de rouge.
Quoiqu’il en soit, elles s’ouvriront le soir et embaumeront le jardin au pire moment de la sécheresse.
A la fin de la saison, on prendre plaisir à récolter des graines (petites boules noires brillantes) qu’on gardera ou qu’on offrira, laisser les autres tomber au sol pour la floraison de l’année suivante dont les couleurs varieront.
L’hiver, les belles-de-nuit disparaîtront. Certaines d’entre elles seront parties, c’est sûr, dans plusieurs coins du jardin, voire chez les voisins. Il paraît qu'elles sont envahissantes... mais elles sont si jolies qu'on leur pardonne beaucoup de choses.

Commentaires

  • Ainsi faisait mon père ... à chiner les graines des plantes qu'il aimait là où il passait ... pour fleurir son jardin aux couleurs de ses balades quotidiennes ...
    j'en ai gardé une certaine façon de faire ...
    amitié fleurie .

  • Les échanges de graines ont toujours eu lieu chez les anciens, et les récupérer pour les replanter était une habitude. On y revient, heureusement.
    Bonne journée. Je pense à toi.

  • C’est vrai qu’elles sont envahissantes mais si résistantes au fil des saisons qu’on leur pardonne cette possession de territoire...

  • Elles sont belles et ne demandent pas d'eau, ce qui est un grand avantage dans ma région !
    Merci pour ce gentil commentaire.
    Bonne journée.

  • J'applique la même technique, récolte comprise avec les roses trémières. Mais il faut attendre au moins deux ans pour les voir fleurir. J'ai alors oublié le lieu où je les avais semées. C'est alors la surprise : "tiens, une rose-trémière !". Un plaisir toujours renouvelé. Bonne journée à vous.

  • J'ai planté des roses trémières et je comprends donc pourquoi je n'ai rien vu venir cette année : je dois attendre l'an prochain. Merci pour l'info.
    Bonne journée.

  • Ton jardin doit être très beau.
    Merci pour les belles de nuit.
    Passe une douce journée.

  • Je n'ai pas de jardin moi-même, juste une grande terrasse. Mais j'ai indirectement pris possession de la cour commune.. Les voisins sont ravis d'avoir des fleurs.
    Bonne journée. Merci pour ton commentaire.

  • Sincèrement, j'y pense.
    Bonne journée.

  • On oublie les lieux et les couleurs qui savamment se mélangent, oui. Sur une même plante, diverses couleurs, un rêve.
    Merci!

  • Oui, un rêve, une surprise à chaque fois. La nature est toujours étonnante.
    Bonne journée.

  • Merci à vous pour votre fidélité à mon petit blog.
    Bonne journée.

  • Votre billet est enchanteur, je ne connaissais pas la façon de faire.
    Mes amitiés fleuries

  • Les belles-de-nuit fleurissent-elles dans votre région ?
    Merci pour votre commentaire.
    Bonne journée.

  • Idem dans notre jardin ... mais au fil du temps, il y en a de moins en moins, même si elles se ressèment. Il faut dire que notre terre n'est pas terrible dans la région !!!

  • Merci pour votre commentaire. Les couleurs sont toujours surprenantes, elles changent chaque année. Peut-être faut-il en semer de nouvelles pour faire repartir le parterre ?
    Bonne journée.
    PS. Le lien vers votre blog ne fonctionne pas, hélas.

  • Jolie façon de faire ! Si quelqu'un veut des graines de panachées rose/jaune, j'en ai plein, et j'aimerais trouver des panachées rose/blanc. Et si les blogs servaient aussi au partage des graines ? :)

  • Hélas, je n'ai pas de panachées rose/blanc. D'ailleurs, je rêve d'avoir des blanches mais malgré toutes mes tentatives, les graines de blanches deviennent des fleurs jaunes ou fushia... Si vous voulez, je vous en envoie des violines, très jolies, quasiment rose pâle. Envoyez-moi votre adresse sur ma messagerie.
    Vous avez raison : c'est une belle idée que d'échanger des graines.
    Merci et bonne journée.

  • Merci pour votre proposition qui m'intéresse bien ! Mais je n'ai pas de graines de belles-de-nuit. Par contre des graines de roses trémières d'un beau rose foncé si cela vous intéresse.

  • je m'en vais de ce pas regarder ce qu'elles sont car j'avoue ne pas connaitre
    j'aime récolter les graines de roses trémières dont j'adore les pétales soyeux

  • J'avais planté il y a quelques années déjà quelques petites graines noires! Aujourd'hui chaque soir j'admire les couleurs des ces fleurs qui s'ouvrent à la tombée du jour!!! Elles ont colonisé le jardin de la voisine qui s'en réjouie!! Chaque année le massif est plus gros elles font des petits toutes seules!!!!

  • Les miennes restent depuis dix ans au moins, fidèles à leur couleur fuschia ,peut-être pour rendre hommage à la main qui les a semées, aujourd'hui disparue :une histoire que j'aime me raconter !
    Belle soirée.

  • Une bien jolie fleur un peu trop envahissante mais éphémère donc ça compense. Ma voisine en a, non semées,elles sont roses, le long de sa maison et j'aime les admirer. Je n'en ai pas mis ça pousse trop partout mais là où elle les as mises ça représente un parterre bien fleuri. Bonne fin de semaine

Écrire un commentaire

Optionnel