Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Moisson.

Repartir de Fabregas avec des blettes, de la courge, des épinards, des carottes, des fenouils, beaucoup de pommes et une poignée de figues.
Recevoir une lettre lilas et y répondre en bleu.
Faire de la compote de pommes parfumée à la vanille et à la badiane.
Se lever un matin en forme.
Commencer le pull irlandais.
Ranger les papiers administratifs.
Croiser au magasin une des infirmières adorables qui, après avoir pris le temps de demander des nouvelles et de bien tout écouter, demande qu'on lui rappelle comment on fait sa lessive. Dans les rayons, au milieu des caddies, elle prend note et dit merci beaucoup, ce à quoi on lui répond merci beaucoup.
Offrir le dernier Donna Leon pour un anniversaire.
Rencontrer le boulanger de Bras. La boulangère, en fait. On écoute toutes ses explications sur la fabrication du pain et on lui demande de préciser si c’est bien elle, donc, qui fait ce bon pain d’engrain qu’on lui prend chaque semaine. Elle explique qu’en fait, ils sont trois : le producteur de grains, qui est aussi le meunier ; le boulanger qui l’a formée elle ; et elle-même. Ce jour-là, oui, c’est elle qui a pétrit, cuit, mit dans la fourgonnette et qui vient vendre sur le Petit Cours. Ceci fait forte impression.


Commentaires

  • Une journée de vie ordinaire que certains qualifieraient de banale, mais oh combien riche et enrichissante faite d'échanges et de chaleur humaine
    Passe une belle journée
    Amicalement
    Claude

  • J'ai beaucoup aimé le : "se lever un matin en forme".... je vous souhaite beaucoup de matins de ce type !

  • Une très belle journée qui fait resurgir chez moi le souvenir de ma grand mère alsacienne et de sa compote de quetsches cannelle et badiane. Une belle journée qui m’´intringue par rapport à la lessive et j’aimerai en savoir plus . Merci pour ce partage et tous vos billets qui sont de vrais petits bijoux

  • Pain d'engrain : je ne connaissais pas l'expression, croquante à souhait. Ramené d'un nouveau magasin bio qui s'est ouvert pas loin une délicieuse focaccia au pavot dont je me suis régalée ce matin. Bon dimanche, Marie.

  • Compote de pommes aussi ce soir, j'ai de la vanille mais pas de badiane, donc ce sera cannelle. Belle soirée à vous !

  • Se lever en forme, quel plaisir, la journée sourit alors.
    Je suis la confection de votre pull irlandais!

  • J'aime beaucoup la poésie de ton texte. Quelle jolie journée même avec les blettes. Et pour répondre au chêne vert les blettes dans une tarte au roquefort quel délice http://art.devivre.fr/2010/12/tarte-aux-blettes-roquefort-raisins-blonds-les-tentations-culinaires-de-clemence.html#.W7o_TRMzbOQ et sinon dans un saumon en croute elles remplacent avantageusement les épinards. http://art.devivre.fr/2014/03/saumon-legumes-en-croute.html#.W7o_ZhMzbOQ

  • Bonsoir. J'imagine que la fabrication du pull irlandais va prendre du temps. J'aimerais bien voir le résultat! :-)
    Finalement, une belle journée ordinaire pleine de petits plaisirs extra-ordinaires. Belle soirée.

  • en pensant à toi, je m'en ferai cuire en rentrant demain, de ces blettes dignes des plus tendres épinards et qui poussent en mon jardin ...
    amitié

  • Parler, échanger, écouter, j'aime beaucoup votre façon de prendre le temps en faisant vos courses.
    Merci pour le partage.
    Passez une douce journée.

Écrire un commentaire

Optionnel