Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La question du lundi : petit.

On a la chance de pouvoir aller parfois dans des maisons très grandes, aux nombreuses pièces, au vaste jardin ; il peut arriver que ces maisons aient une cuisine d’été, une cuisine d’hiver, une terrasse à l’ombre utilisée l’été et une terrasse au soleil pour l’hiver, un garage, des places de parking. Elles sont belles, ces maisons ; on s’y sent bien quand on y est reçu car l’accueil est toujours chaleureux et généreux. Il arrive aussi que les habitants de ces grandes maisons – les plus belles sont certainement celles dont la façade est couverte de vigne vierge – n’en occupent qu’une partie, n’ouvrant l’autre que moins d’un mois dans l’année ; il y a alors des portes fermées, des rideaux tirés. Et puis aussi celles dont on n’occupe plus que la cuisine et une chambre installée finalement au rez-de-chaussée parce qu’on ne peut plus monter les étages, dont il faudrait repeindre les volets et dont les jardins s’enfoncent sous les feuilles fanées.
Ici, quand on rentre à la maison, on rentre dans un tout petit espace dans lequel il y a peu de pas à faire pour aller d’un endroit à l’autre : on l’a choisi. Cela manque certainement d’élégance et de chic ; certains penseraient peut-être qu’il faudrait un bon coup de « home staging ». Mais c’est quand même bien pratique.

Qu’en pensez-vous ? Grand espace ou petit espace ?

Commentaires

  • Un proverbe dit il vaut mieux un petit chez soi qu'un grand chez les autres, avoir un grand espace oblige à un certains âge d'avoir recours à des aides pour l'entretenir ou laisser se surplus de place à l'abandon, on est plus chez soi dans ces pièces, alors qu'un petit espace nous permet d'accéder partout.
    Tu l'auras deviné, j'opte pour un petit appartement de plein pied, sans escaliers, chez nous l'ascenseur nous dépose devant la porte d'entrée et pour rien au monde je ne changerais
    Passe une belle journée
    Amicalement
    Claude

  • J'ai une grande maison bien vide depuis que ma fille est partie.. alors, un petit espace convivial et chaud vaut mieux que de grandes surfaces froides et vides

  • Il y a dix ans nous avons choisi un petit espace.... que nous n'avons cessé d'agrandir. Trop contraignant quand les enfants arrivent et qu'il faut tout réaménager pour les accueillir. Fatigant aussi à la longue de se heurter l'un à l'autre dans la cuisine trop petite ou la chambre trop étroite pour ouvrir la porte du placard lorsque l'autre fait le lit.
    Alors je dirais "moyen espace"...

  • Grande maison ancienne, jardin où nous passons notre vie,
    c'était et cela reste un idéal et ... pour le moment,
    ils nous comblent de joie !

    Chacun tente de dessiner les contours qui abritent
    son art de vivre, notre demeure étant le seul lieu
    où s'exerce véritablement notre liberté !

  • Tout dépend si on vit seul ou en couple, En couple c'est sympa aussi d'avoir de l'espace chacun pour soi . Je pense même que c'est le secret du bonheur à 2. Je partage ma vie et la maison depuis 30 ans avec un musicien, le piano occupe une pièce à lui seul! Alors moi aussi je dirais moyen espace .

  • Bonjour Bonheur du Jour ! Qu'importe l'espace, l'essentiel c'est de s'y sentir bien, ceux qui viennent la famille, les amis s'y sentent comme chez eux !
    Bonne semaine à vous

  • J'ai vécu dans une grande maison mais lorsque j'ai acheté j'ai préféré une petite maison. Dans l'est il fait froid et le chauffage d'une grande maison coute beaucoup trop cher. De plus comme je travaillais avec deux enfants je passais une grande partie de mon temps libre à l'entretenir. Bien sur que c'est plus beau, tout est mis en valeur. Je me retrouve à présent toute seule et ma petite maison me plait tout autant. La seule chose dont j'aurai du mal à me passer c'est un petit jardin mais je sais bien que dans de nombreuses villes c'est impossible. Quand j'ai mes enfants et petits enfants qui viennent c'est vrai qu'on est à l'étroit, on met des lits d'appoint dans les chambres mais ce n'est pas tous les jours non plus. Je trouve que c'est chaleureux une petite maison. Bonne semaine à vous

  • grand espace avec grande famille oui avec le bonheur d'être nombreux, d'entendre les portes claquer, de se battre pour la salle de bains
    Mais plus tard le petit espace est non seulement plus pratique mais surtout il coïncide avec le recentrage que l'on fait sur l'important, l'amitié, les livres, le partage moins éclaté mais peut être plus profond

  • Nous avons agrandi la maison pour avoir un salon plus grand (nous mangeons dans la cuisine qui fait entrée aussi). C'est une ancienne ferme donc on a aménagé la partie grange (reste l'étable). Chacun a sa place dans la maison (mon bureau et celui de mon mari) et quand on reçoit nos enfants (4 enfants plus 8 petits enfants plus un gendre et deux belles-filles. Bon, il est rare qu'ils soient là tous ensemble..
    Pour les gens qui ont beaucoup d'enfants, il est nécessaire d'avoir une grande maison, tant qu'on peut s'en occuper. Quand on devient trop âgé, il faut savoir prendre plus petit.

  • savoir joindre l'espace utile à l'agréable ... un grand jardin réparti en zones diverses, un plein pied où chaque pièce peut avoir double ou triple fonctions, et tant que je le peux, je prends un immense plaisir à en jouir ...
    amitié .

  • Ancienne étable, une grande maison de plain-pied bien sûr, (les cochons n'aiment pas les escaliers:-)). Nous y vivons à deux mais famille et amis débarquent très régulièrement. Elle est parfaite pour notre genre de vie. Un très grand terrain (pas jardin) pour les arbres fruitiers et le potager...voilà.
    Bonne semaine Marie.

  • La grande maison convient à une grande famille. Beaucoup de familles monoparentales sont trop petitement logées. Enfant vivant dans une vieille maison bruxelloise type, j'enviais le confort moderne des appartements. Deux toilettes deux salles de bains...
    Maintenant je suis dans un appartement... j'ai quand même deux chambres inhabitées et donc de l'espace qui mériterait d'être réaménagé.

  • C'est la taille adaptée à notre propre personnalité ! Un espace dans lequel on se sent bien, non ? Belle journée à toi.

  • Pour l'instant, et tant que nous pouvons les recevoir, un espace assez grand pour accueillir nos enfants et leur famille... ensuite, un tout petit suffira, sans aucun doute.

  • Moyen c'est bien, j'ai ça, mais plus tard je prendrai sûrement plus petit...

  • En ville, les grandes maisons se font de plus en plus rares, on les divise en appartements d'un ou deux étages, pour des raisons économiques le plus souvent (coût, chauffage).
    Pour ma part, j'ai eu la chance de déménager il y a quelques années dans un appartement plus grand que le précédent et d'y avoir, vieux rêve réalisé, "une chambre à moi".
    Je suis certaine que tu as fait le bon choix et que ton intérieur ne manque en rien de chaleur et d'harmonie. Bonne après-midi, Marie.

  • Bonjour,

    J'ai grandi dans une de ces maisons de maître que vous décrivez si justement. Adolescent, je m'opposais à ce que l'on taillât la vigne vieille au niveau de ma fenêtre : j'aimais la voir déborder légèrement, mi-sauvage mi-domestiquée, afin de l'apercevoir de l'intérieur.

    J'avais la chance d'être - presque - seul à mon étage, que je partageais avec l'atelier de peintre de ma mère.

    J'ai aimé grandir dans cette maison, mais mes pas d'adulte m'ont guidé vers une demeure beaucoup plus modeste.

    Je crois qu'aujourd'hui j'aime habiter un bonheur à ma taille, tout simplement.

    Je vous souhaite une belle semaine de lecture et d'écriture - saupoudré d'un peu de poésie.
    Geontran.

  • Comme ma maison est une maison de poupée, je ne sais pas ce que ça fait d'être seuls dans une maison trop grande. Avant nous y étions à l'étroit, et maintenant on respire et chacun a son coin :) Bonne semaine

  • Ah ah ... le vaste débat ... Les grandes maisons me font rêver ... mais tu le dis ... au quotidien, et en vieillissant, on se rend compte qu'on n'a pas besoin d'autant !
    Un atelier, une ancienne chambre par exemple est aussi très appréciable pour concentrer tout le nécessaire !!!
    Et, dans une région où la météo est clémente, un morceau de jardin où jouir du soleil est ... indispensable !
    Je dirais donc, à chacun d'adapter ses besoins en surface de maison ou d'appartement !

  • Il y a plus de dix ans nous avons opté pour un petit plain pied et ça me suffit largement !

  • Je n'avais pas pensé à ça. Pour moi l'essentiel est de me sentir bien dans ma maison et surtout d'avoir un jardin pour être en contact avec la nature

  • comme toi, je vais aussi chez des personnes qui ont de grandes maisons (plus jeunes ou plus âgées) et aussi des appartements en hlm. Ce qui compte c'est la chaleur humaine. Ma soeur et mon beau frère vont certainement déménager l'an prochain, passant de 80 m2 à 60 m2 dans une nouvelle région. Et c'est vrai que maintenant que les enfants sont partis, la maison est plus grande et je passe pas mal de temps dans mon séjour/cuisine (30 m2). Peut être qu'un jour il nous faudra déménager pour un appartement ... l'avant dernière propriétaire , les dernières années montaient les escaliers à 4 pattes... elle devait avoir plus de 90 ans quand elle est partie habiter ailleurs. Bises

  • J'ai grandi dans une grande maison qui ressemble à celle que vous décrivez, mais je vis dans un petit appartement (48m2) que je n'ai pas spécialement choisi, et dont je ne suis que locataire.
    Ce que j'ai choisi, c'est la ville, Paris, sans la moindre hésitation, car je suis une urbaine; Vivre dans la capitale coûtant très cher, je subis un peu le petit espace en me cognant aux murs ! En revanche, j'en ai fait un cocon si douillet que la plupart des gens qui viennent chez moi sont sous le charme...

  • J'ai toujours habité dans de grandes maisons, c'est normal puisque c'est aussi notre lieu de travail. Parfois je rêve d'une petite maison mais alors où faire les ateliers ? Par contre une maison de plein pied ce serait le top. :)
    Bonne semaine !

  • Avant, je rêvais sur ces anciennes grandes demeures (comme celles de Tamaris) et puis avec le temps, ayant fait l'acquisition d'une petite vieille demeure, j'apprécie tout à fait sa taille, surtout quand je fais le ménage ! Mon rêve est maintenant de vivre dans une petite maison NEUVE ( qui ne demanderait que très peu d'entretien), en bois (pour sa vibration et son parfum), avec une jolie vue (pour admirer les changements célestes), loin du bruit du monde (et des travaux en tous genres)... nous verrons ce que la vie en pensera. Bises, que la journée soit douce. brigitte

  • Je ne souffre pas de vivre en appartement. Mais si je rêve d'habiter un château J'adore les grandes maisons, changer souvent de pièce, chacune avec son caractère, réservée à des moments particuliers. Chacune sa saison, pourquoi pas, quel bonheur ! J'ai un plaisir étonnant à visiter de grands édifices avec de nombreuses pièces et étages. Imaginez alors les châteaux. Un de mes préférés est celui du Haut-Kœnigsbourg (médiéval, Alsace) bien qu'il soit un peu refait d'imagination.

  • c'est curieux, à lire ainsi ta description avec un sujet indéfini, j'ai comme une réminiscence de Duras et sa soupe aux poireaux....
    J'ai parfois peur de ne plus pouvoir monter un jour prochain les deux escaliers qui me mènent à la douche de notre maison ancienne rénovée comme on a pu, pleine de charme mais trop grande sans les enfants...
    A quiiter un jour mais tant d'atmosphère, qui m'évoque celle de mes vacances d'enfants et donc affermit mon coeur malgré le souci de toujours quelque chose à y faire

    Au moins ouvre-t-on facilement la porte pour abriter

Écrire un commentaire

Optionnel