Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La question du lundi : dire bonjour.

C’est quand on a commencé à marcher en montagne, en Haute Savoie, qu’on a appris à dire bonjour à ceux qu’on croisait. Un vieux montagnard, qui conseillait sans cesse de marcher d’un pas lent et régulier, allait même plus loin : s’il rencontrait d’autres marcheurs dans des endroits reculés et très hauts, il ne disait pas seulement bonjour mais demandait comment ça allait, disait où il allait lui-même, d’où il venait, et les autres faisaient de même. On ne se croisait pas seulement : on s’arrêtait pour se parler.
Cette habitude de dire bonjour a perduré : la plupart des randonneurs le font quand ils croisent d’autres randonneurs. Pourtant, il arrive que le bonjour reste sans réponse, suspendu dans l’air ; à ce moment-là, on n’a même pas pu croiser le moindre regard. Comme c’est dommage.
On a gardé l’habitude du bonjour quand on entre dans un magasin, quand on arrive dans une salle d’attente, quand on monte sur le bateau en s’adressant au batelier, …

Et vous, dites-vous bonjour sans compter ?


Commentaires

  • Quelle étrange question, la courtoisie est le ciment de l'humain, on ne peut s'en passer, même un enfant croisé dans la rue on le salue c'est dans la nature des choses et peut importe ce que pensent les autres, et en plus du bonjour il ne faut surtout pas omettre de sourire, montrer aux autres que c'est un plaisir de les croiser et de les saluer
    Amicalement
    Claude

  • Bonjour,
    Cela me semble tout naturel, en effet, que de saluer et sourire, en montagne et partout ailleurs , mais cela n’ est pas toujours bien compris!! Quel dommage ! C’eSt pourtant une grâce du quotidien.

  • Dire bonjour en souriant, mais oui, trois fois oui !
    Cette approche faisait partie du b.a.ba de l'éducation...

    On prétend que le sourire dispense une dosette d'endorphine
    alors, imaginons-le soutenu par un bonjour plein d'entrain !

    Ce matin, la perspective de l'arrivée de mes petits-enfants
    pour cette semaine de Pâques me donne le sourire...

    Bonjour, chère Marie, bonjour à tous vos visiteurs !

  • Le "bonjour" se perd et pas seulement dans les montagnes hélas... Le respect et les formules de politesse aussi d'ailleurs. Je le remarque chaque jour dans mes activités quotidiennes. Je m'accroche a ces petits mots "bonjour, s'il vous plaît, merci..." et au sourire qui va avec même si je vois bien que les autres se taisent et me regardent bizarrement... Jusqu'à quand ? Biz Lyne

  • Oh oui j'essaie hier par exemple en balade j'ai salué les gens (et même les chiens ^_^) sauf un qui courait et m'a ignorée (et moi aussi pourtant je courais, pff)
    Une personne de ma petite ville que je rencontre souvent (et on se saluait en papotant régulièrement) a cessé de le faire, une fois j'ai demandé en souriant 'vous ne dites plus bonjour?', il a haussé les épaules et s'est éloigné. J'ai tenté une excuse (au cas où je l'aurais blessé un jour?) rien à faire. C'est très déstabilisant! Mais quand je peux je salue sa compagne... ^_^

  • Au moins "bonjour" avec le sourire et si possible un petit mot gentil, oui, c'est bien agréable.

  • je donne des sourires à tous les passants, certains en sont étonnés mais la plupart me le rendent :-)
    quand je suis en Wallonie, c'est accompagné d'un bonjour, parce que là c'est ce qui se fait spontanément, quand on rencontre d'autres promeneurs :-)

  • Comme je suis une sauvage invétérée, je choisis des sentiers de randonnée difficiles où je ne croise pas beaucoup de monde. En effet, quand je marche, j'aime bien méditer et n'aime pas trop être dérangée dans cette action. Mais si je croise des marcheurs, je salue et bien souvent, j'ai une réponse. ;-) Bises alpines et belle semaine.

  • B.O.N.J.O.U.R :))
    Absolument, oui !!!
    A toutes et tous et en (presque) toute circonstance !!!
    C'est très important pour moi, surtout après tout ce que le peuple algérien a enduré lors de la guerre civile, le terrorisme, la décennie noire !!!
    Mais je pense que c'est absolument nécessaire partout sur la planète surtout en ce moment !!!
    Bonne et heureuse journée :))

  • Ton billet me fait penser à, oui, oui, Charles Trenet: "Bonjour, bonjour les demoiselles
    Y'a d'la joie! Partout, y'a d'la joie".
    Tant il est vrai qu'un joyeux ou chaleureux bonjour avec sourire peut enjoliver nos journée!
    Je le pratique toujours dans mon village (tous les habitants le font d'ailleurs) mais jamais en rue en ville.
    Bonne journée Maire.

  • Bonjour Marie!
    Bien sûr que je salue sur mon chemin pédestre , mais seulement si je sens au premier regard que je serai la bienvenue , si la (les) personne(s) détourne le regard ou sont plongées dans une discussion, je m'en abstiens . Au Club Alpin , c'est tradition courante , tous les randonneurs se saluent gaiement .J'ai constaté la même chose en Bavière , en Autriche, avec le rituel " Grüss Gott!" , et le " Morgen !" en Allemagne . Aimable tradition . Ma sauvagerie naturelle ne résiste pas à un sourire , cette faculté humaine si merveilleuse !

  • Oui je dis bonjour sans compter : à la caissière au supermarché, en randonnée quand je croise quelqu'un, dans les petits villages que je visite et aussi je souris souvent au volant quand la politesse prime au passage d'un carrefour par exemple...mais honnêtement si j'habitais Paris je ne crois pas que je le ferai dans la rue comme je le fais dans mon village...bon lundi

  • Oui bien sûr! J'ai un petit massif à entretenir devant la maison sur la rue, quand j'y travaille j'aime bien dire bonjour aux gens qui passent .
    Belle journée!

  • Je prends le bus parce qu'on peut dire bonjour au conducteur.
    Sinon, à Paris les gens se croisent… Mais moi je dis bonjour aux chiens qui font leur promenade, en les regardant dans les yeux, ce qui m'amène tout naturellement à dire bonjour ou au moins à sourire au maître !

  • Ici, c'est une petite ville. Alors quand je promène ma chienne dans le quartier, je dis bonjour à presque toutes les personnes que je croise - et elles me le répondent très gentiment, parfois même on se parle un moment, sans se connaître, au sujet du chien. En balade en forêt, on salue également les promeneurs rencontrés évidemment. Au supermarché le samedi tout le monde rencontre au moins deux ou trois connaissances et, de même que sur le marché, c'est papotage à n'en plus finir : "Tiens, ça fait longtemps qu'on ne s'était vu ! Comment allez vous ?" etc.

  • ce petit mot qui dit non seulement le respect mais qui met du liant dans les relations qui déclenche un geste de la main, un sourire ou alors un véritable échange

  • Bonjour à vous Marie et à tout le monde...

    Oui. Je dis bonjour le plus possible. En balade (ou quand on va trop vite je fais un petit signe de tête) dans l'ascenseur... partout. Et avec le sourire. Bonjour et merci...

  • tout le temps, salles d'attente, super marchés, balades sur la plage ou randos.. cela ne coûte rien mais un sourire fait tellement de bien surtout quand il est partagé.

  • Sans compter, comme tu le dis joliment, Marie : Bonjour ! Et c'est chaque fois un étonnement quand rien n'y répond, pas même un regard.
    (Coquille ou lapsus en première ligne : ce montagnard de Haute Savoie et son Savoir-Vivre).

  • Oui au bonjour qui vient du coeur, qui s'accompagne d'un regard et d'un sourire...
    Non au bonjour de convenance, dit du bout des lèvres parce que ça se fait par simple politesse...
    Passe une douce journée. Merci pour tout.

  • Oui .. se dire bonjour c'est se reconnaître frère en humanité. Et je croise des gens inconnus dans ma banlieue... Jeune, vieux, de toutes nationalités. Quand on s'échange ce bonjour en se regardant. C'est comme si on se reconnaissait. Bises.

  • Un jour, sur notre plage commune, elle marchant
    et moi lisant, je lui ai dit bonjour en souriant,
    sa longue silhouette m'étant vaguement familière :
    elle s'est assise près de moi, nous avons parlé de tout...
    pendant près de 2 heures !

    Son mari s'inquiètant de son absence, est venu
    se joindre à nous et depuis...
    nous sommes devenus des amis très présents
    les uns pour les autres !

    Un bonjour souriant ouvre parfois de bien belles portes !

  • Non mais j'aimerais bien. Je suis timide et je n'ose pas toujours dire bonjour aux gens que je croise !

  • Bonjour, Oui, j'ai toujours fait ainsi (nos parents nous ont appris, et j'ai fait pareil avec mes enfants)
    J'aime randonner et la plupart des gens croisés répondent, et parfois on engage la conversation.
    J'ai même l'habitude de dire bonjour un peu partout, dans les magasins, les bus... et là y'a moins de répondant. Tant pis, je persiste ; et pourtant, je suis assez timide.
    Bonne fin de journée

  • Oh oui! En croisant des marcheurs à la montagne, je dis toujours un petit bonjour et parfois on échange quelques mots, c'est bien sympathique. Pareil à la campagne, dans un magasin, une salle d'attente. En ville, cela est plus difficile.
    Douce fin de journée.

  • Bonsoir
    Merci pour ton gentil passage.
    C'est primordial de dire bonjour, vous allez bien.... j'ai été élevé comme cela et je suis heureuse de voir que mon petit fils est ainsi très poli. Et surmon île beaucoup de gens disent bonjour avec un sourire et je réponds toujours avec plaisir et quand on se balade dans la nature et qu'on rencontre des gens on dit toujours bonjour et avec le sourire, çà ne coute rien et c'est convivial.
    Bonne soirée et belle semaine.
    Amicalement.

  • A la campagne, on se dit bonjour facilement...Les promeneurs qui passent sur notre chemin, devant la maison disent bonjour fréquemment et nous leur répondons...En ville, peut-être y a-t-il trop de monde et c'est plus difficile.

  • saluer, sourire, et le dire ce "bonjour" et se voir en retour saluée par un sourire et un "bonjour" ... sauf en ville où les gens se croissent, se bousculent parfois sans même se remarquer ...
    amitié .

  • J'ai toujours apprécié le bonjour dit sur les chemins de montagne, oui il serait bien que cela se fasse ailleurs,certains en effet ne le comprennent pas...

  • Je dis toujours bonjour oui, bien sûr, même si je n'ai pas de réponse. C'est en Autriche que j'ai appris à dire bonjour et plus aux randonneurs croisés, j'en ai gardé l'habitude.

  • Bonjour, un bien joli mot, un souhait pour celui ou celle que nous rencontrons, c'est toujours étonnant en pleine nature que de rares personnes ne ressentent pas cette envie de partager ce bon jour avec l'autre... Belle journée Marie. brigitte

  • Oh que oui je dis bonjour.
    A mes enfants lorsqu'ils étaient petits je disais que le Bonjour le Merci et le sourire étaient magiques.
    Je déplore que certaines personnes ne savent pas faire ce petit effort du Bonjour. Nous randonnons beaucoup en montagne et à chaque fois que nous croisons d'autres randonneurs il est normal de se dire "Bonjour" même un petit mot de plus parfois .....
    Belle fin de journée

  • Absolument ... quand on a été élevé avec des règles de courtoisie, on ne peut plus y déroger !!!

  • Nous avons la chance de vivre dans un village où tout le monde se dit bonjour en se croisant sur les petites sentes qui l'on utilise beaucoup tous à pied. Et
    je précise que les jeunes ne sont pas les derniers à envoyer de joyeux "bonjour" !
    Il y a aussi depuis 2005 un centre de migrants; et tous disent bonjour dans différents accents, en croisant sur ces chemins !
    Oui dans notre village, la vie est belle !

Écrire un commentaire

Optionnel