Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Eviter désormais.


Eviter de se mettre la rate au court-bouillon.
Eviter de couper les cheveux en quatre.
Eviter de se faire de la bile.
Eviter de se faire du mauvais sang.
Eviter de croire que rien ne marchera comme prévu.
Eviter de penser que ce sera forcément compliqué.
Eviter de prendre ses désirs pour des réalités.
Eviter d’avoir la certitude qu’on est toujours sur la même longueur d’onde.


Commentaires

  • Ce programme n'est pas toujours évident à mettre en pratique... Évitons d'éviter aussi, peut-être...
    Beau week-end à vous, à tous.

  • Relire les préceptes d'Epicure et "être heureux ! "
    C'était la recommandation de notre petite-fille à Noël :
    à 12 ans, avait-elle eu la prescience de ce que nous réservait
    cette année étrange ?

    La phrase-programme est toujours inscrite
    sur l'ardoise de la cuisine : elle nous aide chaque jour
    par sa force et sa simplicité ...
    C'est ce que je vous souhaite, chère Marie !

  • A chaque jour suffit sa peine...
    Gros bisous, chère Marie, et paisible dimanche.

  • Être soi, réellement et lâcher le reste... La vie nous y aidera si nous y croyons vraiment il me semble. Bises et doux week end Marie. brigitte

  • Un petit memento bien utile .... Mais s'en souviendra-t-on au moment venu ? La vie m'apprend sans cesse que "chasse le naturel, il revient au galop"... Et battre sa coulpe ne fait que le renforcer. J'ai envisagé une autre méthode : la Foi. Mais elle ne fonctionne que nourrie d'Amour, et l'Amour ne se maintient qu'avec le sentiment de Gratitude... Il faut donc avant tout avoir eu conscience des grâces reçues... (Que d"ailleurs tu sais si bien souligner avec tes "Bonheurs du Jour" !!) Belle journée, Marie.

  • Je n'ai jamais entendu l'expression 'la rate au court bouillon.
    De toute façon accepter que les choses se passent de façon inattendue.
    Accepter d'être ce que l'on est, c'est a dire un peu de tout.
    Bises et bon dimanche demain.

  • En somme, lâcher prise :-) J'ai aimé une image "entendue" à la radio récemment : "lâcher la corde à laquelle on s'agrippe parce quand s'aperçoit qu'il n'y a rien au bout". :accepter de ne pas pouvoir tout contrôler...
    J'aime bien "la rate au court-bouillon" :-)
    Belle fin de semaine sereine, Marie.

  • Eviter..... Peut être vaut-il mieux parfois, éviter qu'affronter, cela donne une certaine sérénité..;Mais éviter de se faire du mal pour mieux continuer, voilà sûrement là une étape de sagesse nécessaire... Beau dimanche à toi.

  • Je souris parce que je peux reprendre toutes ces suggestions à mon compte .. toujours bon à se rappeler. Bonne fin de journée.

  • Bravo c est exactement ce que j essaie de faire avec l aide d une psychologue... depuis un an. je veux finir ma vie sereine. Mais c est très dur de se déprogrammer à 60 ans passés de son éducation.

  • C'est sûr que les stratégies d'évitement simplifie la vie ! Mais parfois il vaut mieux affronter qu'éviter et souvent on n'a pas le choix!

  • Je crois qu'essayer d’éviter serait plus adapté aux humains que nous sommes, avec nos angoisses, nos faiblesses et défiances. Que faire d'autre qu'essayer quand on a un soi naturellement pessimiste par exemple? C'est pas mon cas mais....
    Bon, c'est dimanche, nous sommes en plein orages, toi aussi? Mais je prépare un bon déjeuner, plus espagnol qu'italien, pour la famille. En chantant!
    Un beso alegre.

  • Bonjour Bonheur du jour, je suis d'accord avec ces déclarations mais c'est parfois plus difficile à dire qu'à faire. Bonne fin de week-end.

  • Lu et approuvé, même si je sais que je ne le mets pas souvent en pratique. :)

Écrire un commentaire

Optionnel