Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Une phrase à méditer. Pour maintenant.


Envie de partager ici la lecture d’un bel article de Marion Muller Collard publié dans La Croix L’Hebdo et dont le titre est : La petite porte de l’ordinaire.
Marion Muller Collard fait réfléchir sur le monde « d’avant » et le monde « d’après », deux expressions très utilisées depuis le confinement et le déconfinement. Elle incite à poser son regard sur le « maintenant ». En voici un petit extrait. Rappelons qu’elle est théologienne et protestante. Mais ces mots peuvent parler à tout à chacun : « A présent que nous sortons de l’extra-ordinaire et que le temps reprend ses droits, saurons-nous réserver à l’ordinaire la lenteur dont il a besoin pour nous révéler ce que le Christ appelle notre fortune imprenable ? « Amassez-vous plutôt une fortune dans le ciel, là où les mites, la rouille (et les virus – ajout de l’auteur) ne peuvent rien faire, où les voleurs ne peuvent ni saccager ni piller. Car le lieu de ta fortune sera aussi le lieu de ton cœur ». Je ne crois pas qu’il parle ici de salut pour après ; je crois qu’il parle de vie, pour maintenant. »

A lundi !


La Croix L’Hebdo, n° 41 760, Samedi 18 et dimanche 19 juillet 2020, p. 35

Commentaires

  • Coucou Marie,
    Ton billet m'incite à sortir de ma semi-pause.
    Bien sûr que la foi est une démarche personnelle, comme le dit Jo-Elle, mais ô combien positive à l'égard de nous mêmes et de tout ce et ceux qui nous entourent, maintenant et à l'avenir...
    Je t'embrasse en te souhaitant une paisible fin de semaine.

  • Je trouve ce rappel de Marion Muller Collard inspirant, il nous invite à privilégier des valeurs interieures, spirituelles, humaines, ethiques.....que l'on soit croyant ou pas, plutôt que que des valeurs matérielles ,économiques, le choix refléchi et conscient, plus que la réalisation des désirs immédiats. Il rejoint parfaitement à mon sens, la réflexion actuelle, que le covid a amené à developper.

  • Je n'hésite pas une seconde à approuver ce texte .! Cette dame protestante connaît bien le célèbre cantique de Luther : " Eine feste Burg ist unser Gott ", inspiré du Psaume 45 : " Dieu est pour nous refuge et force, secours dans la détresse,toujours offert..." Car du mot " fortune" à celui de "forteresse" , il n'y a qu'un pas !
    Bon dimanche !

  • Aujourd'hui, je déguste un pelardon dans son brick sur un lit de pommes émincées au miel.... Au chant des cigales ! Le paradis, c'est maintenant. Parfaitement inattendu. Un trésor d'amour. Totalement imprévu....

  • Merci de nous avoir donner cette belle phrase à méditer, elle le mérite et fait réchléchir sue le pourquoi de nos actes au quotidien.
    Belle journée

  • une femme dont le livre sur sa souffrance sur la maladie d'un de ses enfants m'avait énormément touché
    effectivement il y a un avant et un après et j'ai toujours du mal à penser au maintenant !

  • Une auteure découverte grâce à foyer que j'apprécie beaucoup.
    Il n'y a pas de fortune à amasser sur terre. C'est certain.
    Bises

Écrire un commentaire

Optionnel