Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La question du lundi. Comptage national des oiseaux des jardins



Le weekend end prochain, les 30 et 31 janvier, la Ligue de Protection des Oiseaux organise le comptage national des oiseaux des jardins. Il s’agit de prendre 1H de son temps et d’observer les oiseaux, de noter ceux qui passent par-là (jardin ou balcon) et de transmettre les infos sur le site de l’Observatoire des jardins. C’est tout simple. Pour reconnaître les oiseaux, il existe des fiches d’informations.

D’où la question du lundi : Allez-vous vous inscrire pour le comptage national des oiseaux le weekend end prochain ?

Commentaires

  • je suis inscrite sur le site et envoi mes données d'observation régulièrement
    3 relevés cette semaine dejà

    donc oui !

  • Une activité plaisante, instructive et utile.
    Bon, elle est nationale-française, alors je poursuivrai la lecture de la belle nouvelle de Wallace Stegner intitulée: "Guide pratique des oiseaux de l'Ouest". Une grande quantité d'oiseaux que l'auteur apprend à reconnaître, qui apportent vie et mouvement dans sa vie de nouveau retraité enchanté.

  • N'ayant pas de jardin, je ne m'inscrirai pas pour le comptage des oiseaux
    Bonne journée

  • Ici, le comptage se transforme en observation permanente :
    les tourterelles, rouge-gorges, verdiers, picverts, grives,
    merles, bergeronnettes de temps à autre, enchantent nos journées
    mais les mésanges qui emplissaient le jardin se font rares, hélas !

    La Ligue de protection des oiseaux fait un travail formidable ;
    comme le reste de nos activités, elle s'inscrit dans un monde
    tourneboulé : à nous d'apporter notre pépite de joie !

    Bonne semaine, chère Marie...sur les ailes de la beauté !

  • Je ne m'inscrirai pas, en ville on n'en voit plus beaucoup. Je verrais surtout des mouettes, des corneilles et des pigeons !

  • Je ne suis pas concernée, habitant en Belgique, à Bruxelles et en appartement. Au 7ème étage. Donc, ce sont surtout des corneilles, des pigeons (hélas) mais aussi des perruches ! Dans les arbres... et en bas il y a des merles et une plus grande diversité. Il y a eu des pies aussi, mais comme on a supprimé leur habitat...

    Mais nous avons aussi une ligue de la protection des Oiseaux. Je ne sais pas s'ils procèdent à un comptage...

  • Je le fais chaque année mais c'est bien vrai que cette année, je ne m'en étais pas encore souciée...C'est très aléatoire ce comptage je trouve... pour moi qui aie un tout petit jardin entouré de vignobles et de campagne, selon l'heure que je choisis, ils peuvent tous me narguer et venir se poser sur l'amandier de mon voisin ! Et là je n'ai pas le droit de les comptabiliser :) Belle semaine

  • De début novembre à fin mars, je nourris les oiseaux dans mon jardin; il y en a eu beaucoup cette année; parfois, impossible de les compter dans le coin mangeoire: mésanges, moineaux (moins qu'avant) sitelle, tourterelle, merle, rouge- gorge...
    J'ai dû mettre du répulsif pour les chats qui hantent mon jardin (et ne sont pas à moi!); ça a marché!!!
    Oui, je les compterai.
    Merci pour l'info!

  • Oui je pense m'inscrire . Cette année , il y en a davantage que l'an dernier .autour des mangeoires . Je les observe par la fenêtre de la cuisine .
    Bonne journée !.

  • J'ai un jardin, et des oiseaux qui y passent, certains connus d'autres noms. Hélas j'ai aussi des chats en balade...
    Je réfléchis...

  • non au lieu de noms (ma cervelle est en vrille, faut croire, je viens de me battre avec doctolib -en vain)

  • Ca fait longtemps que je suis inscrite !! Mais je suis très déçue, car chez moi il n'y a aucun changement d'un jour sur l'autre : ceux qui habitent là sont toujours les mêmes. En été oui, c'est amusant, il en passe parfois de jolis, disons au début, en mai ou juin.

  • C'est une très bonne idée mais je crains que chez moi ce soit très très vite fait, je n'entends plus les oiseaux depuis déjà deux ou trois ans, seules les pies ont l'air de résister

  • Non, pas d'inscription, je n'ai pas trop envie de les compter, je préfère les regarder venir à la mangeoire. Ils sont parfois en si grand nombre. Surtout des moineaux, quelques mésanges, rouges-gorges, des pies, des merles et parfois des oiseaux inconnus mais peu d'inconnus finalement.

  • cela existe aussi en Belgique, je ne m'y suis jamais inscrite car dans mon milieu, tous les oiseaux restent présents à tour de rôle .... mais toujours je les observe, les écoute ...
    amitié.

  • Ici beaucoup de mésanges bleues et charbonnières, de pinsons des arbres et du nord, de chardonnerets, de sittelles torchepot, de pics verts et épeiche, de tourterelles, de rouges gorges....le comptage va être très difficile ! Belle journée Marie !

  • Non je n'aurais pas la patience. Mais j'adore les oiseaux. Je préfère les voir manger dans la mangeoire que j'ai installée dans mon jardin plutôt que le compter

  • Je suis inscrite, je compte environ une fois par semaine, alors bien sûr, je vais compter ce week-end ! J'irai même explorer le parc voisin...

  • Je le fais depuis de nombreuses années, mais je commence à compter depuis novembre pour avoir des statistiques reflétant mon jardin le plus exactement possible.

  • C était un de mes projets. Il y en a pas mal autour de chez moi. Surtout des mésanges et LE rouge gorge. Et des chouettes la nuit, on les entend bien...je cais y reflechir..Merci pour ce rappel d activité saine...

  • Juste pour compléter, hier en approchant de chez moi, j'entends un oiseau crier avec véhémence, alors que d'ordinaire ils sont discrets, et là, bien sûr, mon chat était dans la cour, innocent, mais repéré! La jolie mésange est partie.

  • J'avoue que si un tel exercice se faisant dans mon coin de pays, je participerais. L'idée est bonne. Cela aide à prendre conscience de ce qui nous entoure.

  • En Belgique, ce comptage aura lieu les 6 et 7 février. Tu m'encourages à y participer cette année. Je ne l'ai jamais fait vu que je n'ai pas de jardin, mais je vois tout de même pas mal d'oiseaux en intérieur d'îlot. Préparons les jumelles.

  • je participe j'ai même mis plus de graines et de boules de graisse
    que d'habitude sur leur cite il y a plein de photos d'oiseaux pour nous aider à les reconnaître
    muchos besos
    tilk

  • Bonjour,
    mon mari s'en est chargé ! Depuis le confinement et grace au télétravail nous nous sommes améliorés en reconnaissance de chants d'oiseaux. On a appris à mieux observer les petits habitants du jardin et des environs. Je connaissais les mésanges qu'ici on voit beaucoup mais je n'avais pas remarqué que parfois venaient des rouges queues, pinsons des arbres, bruants, et d'autres encore. Mon mari prend beaucoup de photos, y compris pendant ses conférences téléphoniques ! En ce moment nous pouvons voir des chardonnerets..ils se bagarrent pour accéder aux graines ! Le confinement a eu donc quelques effets positifs en plus de nous épargner les trajets pour travailler.

Écrire un commentaire

Optionnel