Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

SE POSER DES QUESTIONS / La question du lundi - Page 3

  • La question du lundi : jetables ou lavables ? importés de Chine ou fabriqués en France ?


    Quand on se retrouve à plusieurs pour un déjeuner qui se déroulera en plein air autour d’une table assez grande, c’est aussi l’occasion d’une sorte de défilés de masques, chacun arborant le sien. Il y a deux catégories : en papier et donc jetables, en tissu et donc lavables pour être réutilisés. On peut lister des sous-catégories dans ces catégories : les masques jetables fabriqués en Chine et ceux fabriqués en France, les masques réutilisables fabriqués maison, fabriqués en Chine ou ailleurs, et ceux fabriqués en France. On n’ira pas jusqu’à lister les sous-sous-catégories : les unis, les rayés, les blancs, les fantaisies, ou encore les pubs pour quelques marques ou clubs.
    A propos des jetables, qu’ils soient français ou chinois, ils sont définitivement jetables et pour les quelques-uns autour de la table qui tendent vers le zéro déchet, leur utilisation est vraiment problématique.
    A propos des masques en tissu, on s’accorde tous à dire que compter le nombre de fois où on les lave est un peu complexe et certains, non, certaines, n’ont pas envie de les repasser, ce qui est pourtant recommandé.

    D’où les questions de ce lundi : êtes-vous masque jetable ou masque réutilisable ? masque importé de Chine ou masque fabriqué en France ?

  • La question du lundi : de la tomate.


    Les déjeuners familiaux ont de nombreux avantages. On se retrouve autour d’une table et par conséquent on parle, parfois tous en même temps mais peu importe. Tout y passe : le temps et ce terrible réchauffement climatique qui détruit notre planète, tuant les oiseaux et les insectes et faisant fondre les glaciers ; les actualités, de plus en plus terribles, avec ses guerres, ses dévastations, ses épidémies ; la situation économique particulièrement préoccupante ; la politique aussi, mais là, on s’arrête assez rapidement pour aborder des sujets plus généraux chacun y allant de son opinion basée soit sur des faits scientifiquement reconnus soit sur des habitudes familiales soit sur des goûts personnels. Ainsi en est-il de la tomate, et plus particulièrement de sa peau et de ses pépins.
    La tomate, l’été, en Provence, est partout. Il arrive qu’on évoque un péril rouge, à savoir ces cagettes de tomates que soit on récupère du potager voisin soit on trouve à un prix très avantageux. Ainsi, tout le monde cuisine de la tomate. Oui mais voilà, qu’en est-il de la peau et des pépins ? Ceux qui se considèrent comme des puristes de la tomate les enlèvent, que ce soit pour la salade ou la sauce. D’autres, moins exigeants ou plus pressés, les conservent. Ici, dans cette maison, on enlève.

    D’où la question du lundi : est-ce que vous épluchez et épépinez les tomates ou bien les consommez-vous intégralement ?