Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

corniche de tamaris - Page 4

  • Le butin de la balade.

    Ramener de la balade le long de la corniche, un joli butin en images pour y penser un jour qu'il fera gris :

    sur la pelouse, une foison de jolies pâquerettes, très blanches dans le soleil du matin. Plus loin, des myosotis. Plus loin encore, un arbuste dont les belles hampes blanches font ployer les branches. On ne connaît pas son nom. Est-il de l’espèce des tamaris ? Mais ceux-ci ne fleurissent-ils pas roses ? Ou est-ce plutôt un poivrier ? Mais les fleurs du poivrier sont plutôt jaunes. On s’approche un peu plus pour en sentir le parfum ; il n’y en a pas. C’est peut-être un saule pleureur en fleurs ? Mais les saules-pleureurs fleurissent-ils jamais ?

    dans le ciel, les nuages sur le Mai, comme les couronnes quasi-transparentes au-dessus de la tête des anges qu’on voit dans les tableaux anciens.

    sur la plage, les algues, les embruns lancés par les gros rouleaux de la mer caresseurs de joues et les bois échoués, du fin roseau à la longue poutre à laquelle d’énormes clous sont restés accrochés ; mais depuis quand ?

  • Moisson.

    Ranger les pots de confiture vides ; prendre le temps d’enlever les étiquettes des pots de cornichons, de miel ou d'artichauts qu'on a mis de côté pour avoir un bon stock de pots en verre vides, vérifier les couvercles, nettoyer la caisse dans laquelle les pots attendent sagement.
    Préparer la lessive dont on rappelle la composition : 3 litres d’eau bien chaude, 150 grammes de paillettes de savon de Marseille Marius Fabre, 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude, 1 cuillère à soupe de percarbonate de soude, 1 cuillère à soupe de cristaux de soude ; bien mélanger.
    Terminer le pull bleu et blanc taille six mois au point de riz et en commencer un autre, identique, mais en rouge et blanc cette fois-ci.
    Brosser les chats.
    Dans la salle d’attente, profiter du long retard du chirurgien retenu par une urgence pour avancer dans la lecture de Plateau, de Franck Bouysse.
    Marcher sous la pluie battante le long de la Corniche de Tamaris.
    Recopier la recette du Gâteau simplet, délicieux, apporté pour le goûter par une des membres du Club des Cousettes.
    Etre heureuse qu'une amie à qui on a offert Glaneurs de rêves, de Patti Smith, ait beaucoup aimé ce doux livre.