Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

comme une feuille de thé à shikoku

  • Passer la soirée de temple en temple.

    Passer la soirée (en fait, plusieurs fins d’après-midi et deux soirées) à lire le très joli livre de Marie-Edith Laval, Comme une feuille de thé à Shikoku, qui raconte son pèlerinage au Japon : rejoindre 88 temples à pied, le temps d’un été.
    Les dernières lignes :

    « Demain s’annonce une page blanche…Chaque minute tel un premier commencement, d’instants en instants, d’éternité en éternité, de
    « commencements en commencements vers des commencements qui n’auront pas de fin » (Grégoire de Nysse) ».

    Repérer, pour la première fois de sa vie, que les mots semence et commencements résonnent entre eux.