Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

rené frégni

  • Passer la soirée avec René : marcher, rêver, écrire.

    Terminer le bel ouvrage de René Frégni, Je me souviens de tous vos rêves
    Les dernières pages sont vraiment très belles.
    L'auteur marche dans la nature si nourrissante :

    Sur tous les chemins, je cueille des petits éclats de lumière
    Il faut partir au milieu des arbres et regarder
    Caresser en passant l’écorce dure des chênes, la peau douce des bouleaux
    Marcher en rêvant et cueillir partout la beauté

    Tout à la fin, il parle de sa mère à laquelle il rêve toutes les nuits.

    Alors on pleure.

    Puis on écrit soi-même dans un carnet, ce qu’on fait depuis toujours et jamais rien ni personne ne pourra nous en empêcher.

  • Passer la soirée avec René : le libraire de Banon.

    Dans le livre de René Frégni, Je me souviens de tous vos rêves, faire une pause page 51, après le récit sur le libraire de Banon.
    Rêver à Banon. Rêver aux librairies. Rêver, tout simplement. De murs couverts de livres. Des livres qui vont et viennent.

    « Ce qu’a fait ce petit libraire aux cheveux de fille, tous les libraires le font chaque jour, sur toutes les petites places et dans les ruelles de chaque village, de n’importe quel bourg. Lui l’a fait avec sa folie, sa démesure et l’inépuisable volonté d’écarter la mort avec le bruit des mots ».

    Ah, vivre follement…..