Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

écrire

  • Moisson.


    Réussir à avoir, à la Mercerie de Mar Vivo, 5 mètres d’élastique noir. Le blanc est parti dès réception.
    Aller marcher le long de la corniche, dans le périmètre d’1 km et regarder la mer, l’horizon, les oiseaux, le ciel, les nuages, les arbres et les fleurs.
    Ecrire plusieurs pages.
    Pendant les quelques jours de pluie consécutifs, rassembler les plantes bien au milieu de la terrasse pour qu’elles puissent s’abreuver tout leur content.
    Recevoir du courrier. Préparer des réponses.
    Brosser les chats.

  • Passer la soirée avec René : marcher, rêver, écrire.

    Terminer le bel ouvrage de René Frégni, Je me souviens de tous vos rêves
    Les dernières pages sont vraiment très belles.
    L'auteur marche dans la nature si nourrissante :

    Sur tous les chemins, je cueille des petits éclats de lumière
    Il faut partir au milieu des arbres et regarder
    Caresser en passant l’écorce dure des chênes, la peau douce des bouleaux
    Marcher en rêvant et cueillir partout la beauté

    Tout à la fin, il parle de sa mère à laquelle il rêve toutes les nuits.

    Alors on pleure.

    Puis on écrit soi-même dans un carnet, ce qu’on fait depuis toujours et jamais rien ni personne ne pourra nous en empêcher.