Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lire Minuit dans la ville des songes, de René Frégni

Comme j’ai promis à la bibliothécaire de rendre au plus vite Minuit dans la ville des songes, de René Frégni qui vient juste d’arriver à la Médiathèque, qui est en lice pour le prix des lecteurs du Var 2022 et que je suis autorisée à emprunter bien qu’il ne soit même pas encore mis en rayon, lire dans la salle d’attente en se réjouissant du retard du médecin, lire dans l’ascenseur pour rejoindre le parking, lire en attendant le dîner, lire après dîner et après avoir rangé vite fait bien fait la cuisine, lire jusque tard dans la nuit, si tard que même les cigales sont couchées quand on éteint la lumière, lire en prenant le café le matin, lire à l’arrêt de bateau, lire dans le bateau, lire sur le quai à l’arrivée et finalement décider de s’asseoir sur un banc un moment, lire en faisant la queue chez le marchand d’olives dont on peut se réjouir qu’il soit bien achalandé, lire en attendant le bateau du retour, pouvoir continuer à lire car finalement j’ai raté le bateau, lire dans le bateau, lire en attendant de repartir après avoir rangé vite fait bien fait les courses du marché, lire dans la voiture à l’aller, tu vas avoir mal au cœur, tant pis, lire dans la voiture au retour, tu vas encore avoir mal au cœur, tant pis, lire toute la fin de l’après-midi en compagnie des chats et, au moment où le livre est terminé, comme on est samedi soir et que la Médiathèque ne rouvrira pas avant mardi, recommencer à le lire plus tranquillement car c’est vraiment un très chouette livre sur les livres qui aident à vivre et envisager d’aller pour lire dans la forêt s’installer au pied d’un arbre, sur un banc sur le port, à une table du Provence Plage, à l’ombre du fort Balaguier face à la mer, à la plage le soir, un peu tard jusqu’à ce que la nuit tombe, bien installée l’après-midi dans la fraîcheur et le silence de la maison, etc.

Commentaires

  • Un grand merci, chère Barbara.
    Merci pour ce commentaire (et pour le papillon).
    Bonne journée !

  • :) belle journée :)

  • "C'est plus de l'amour, c'est de la rage", comme on dit !!!
    Bonne semaine Marie

  • De l'amour et de la passion !
    Merci pour ce commentaire.
    Bonne journée.

  • Nombreuses sont les lectrices qui vont se reconnaître dans ce désir de ne pas lâcher sa lecture .. me voilà pleine de curiosité devant le livre qui a suscité un tel engouement, titre et auteur sont notés.

  • Je suis ravie que vous l'ayez noté. Il ne peut que vous plaire : René Frégni est, lui aussi, un grand lecteur.
    Merci pour ce commentaire.
    Bonne journée;

  • Bravo, chère Marie, je valide votre performance
    de grande lectrice, que dis-je, de lectrice olympique !!!

    Nous avons tous connu cette rage de dévorer un livre,
    de l’incorporer comme si un prédateur voulait
    nous l’arracher, ce prédateur c’est peut-être LE TEMPS
    qui s’écoule trop vite !

    Je n’ai pas encore lu René Frégni mais le titre de son livre
    est si beau…
    Belles heures, à l’abri sous les ombrages !

  • Ce livre de René Frégni est à découvrir. De temps en temps, j'aime lire ainsi comme je le faisais adolescente : plus rien n'existe autour du livre qu'on est en train de lire.
    Dites-moi si vous le lisez, ce que vous en aurez pensé.
    Merci pour votre commentaire, chère Fiorenza et bonne journée.

  • bravo, Marie ! tu donnes vraiment envie de lire ce livre. Bonne journée

  • Je suis sûre qu'il te plairait. Il doit être à la Médiathèque près de chez toi. Dis-moi si tu le lis !
    Merci pour ce commentaire, chère Irène.
    Bonne journée.

  • CC Marie... tu piques ma curiosité et merci donnes envie de lire ce livre !
    Belle semaine ensoleillée, bisous

  • ... et me donnes envie...

  • Merci d'être passée et d'avoir laissé un commentaire !
    C'est un livre qui m'a plu et que je suis contente de faire connaître.
    Bonne journée.

  • Merci ! Se plonger dans un livre, c'est ça.
    Bonne journée.

  • René Frégni est, lui aussi, un grand lecteur. Il explique dans ce livre qu'une fois qu'il a eu découvert la littérature, il ne lui a plus été possible de vivre sans.
    Merci pour ce commentaire.
    Bonne journée.

  • Je comprends parfaitement ce parcours : vive l'attente! ^_^

  • Je n'en doute pas ! Mais l'avez-vous lu ? C'est un livre pour vous...
    Merci pour ce commentaire.
    Bonne journée.

  • Lire, toujours lire, quel que soit le lieu... d'autant que ce dernier roman de René Frégni écouté avec attention lors de sa présentation dans une des dernières émissions de Françoise Busnel "la Grande Librairie", me paraît extraordinaire dans son écriture que j'adore... livre que j'ai prévu de savourer prochainement.. mais la liste des attentes est longue, et le temps me manque... merci Marie ...

    En dégustant quelques pages de cette oeuvre, j'ai pensé à toi, des mêmes préférences, entre autres, "dans la forêt s’installer au pied d’un arbre", et écouter....

    et recommencer à le lire, et s'en régaler encore plus.....

    Douce semaine.

  • Je pense que ce livre, qui décrit ce qu'est la vie d'un grand lecteur, parle à toutes celles et tous ceux qui vivent en lisant - et j'ajouterai en écrivant. L'écriture de René Frégni est un bijou.
    Merci pour ce commentaire.
    Bonne journée, chère Den.

  • Le meilleur article qui soit en faveur de ce livre ! Tout autre mot semble superflu;
    D'où l'importance d'avoir les livres à soi, lorsqu'ils en valent la peine naturellement, ce qui semble être le cas.
    Je pense qu'une seconde lecture s'imposera, plus tard, lorsque le calme reviendra.
    Belle semaine,
    Dominique

  • Je l'ai relu durant le week end qui a suivi puisque j'avais du temps avant le mardi, date de réouverture de la Médiathèque. Je lis toujours deux fois les livres qui me touchent.
    Merci, chère Triskell pour ce commentaire (et la jolie carte !)
    Bonne journée.

  • Oui, les livres aident à vivre. en voilà encore un dont je note la référence!!!

  • PS: j'ai regardé et les appréciations sont excellentes. Juste un peu cher. Je vais voir dans ma médiathèque! Merci de la découverte.

  • Je suis sûre qu'il est à la Médiathèque près de chez toi, comme tous ses autres livres.
    Bonne prochaine lecture, alors.
    Et bonne journée.

  • C'est comme si tu avais mangé une tarte. Aux abricots d'un coup. Oh la la, c'est qu'il devait être attachant.
    Sinon tu aurais lu en diagonale ou sauter des pages.
    Avec le plâtre au début, je lisais bien moi. Tenir le livre d'une main et tourner la page de la main valide, difficile. Pour lire sur la tablette guère plus facile. Heureusement ma main gauche Aude maintenant à tourner les pages.
    Hier lu dans la nature un livre de nouvelles de Le Clezio.
    Avec les vaches dans le champ à côté et. Les arbres de l'autre. Bises

  • J'aime aussi lire en pleine nature. Le Clézio, c'est toujours bien. J'espère que tu pourras lire ce livre de Frégni et que tout va s'arranger bientôt côté fracture.
    Courage.
    Bonne journée ! (Merci pour le marque-page !)

  • Je le lis depuis des années.

  • Pour moi, il l'a été, effectivement !
    Merci pour ce commentaire, chère Livia.
    Bonne journée.

  • Quel paragraphe ! Il traduit à merveille la passion suscitée pas ce livre, tout en nous faisant partager une belle journée...

  • Merci pour ces gentils compliments. C'est un livre à découvrir car il fait du bien.
    Bonne journée.

  • Un superbe titre et cette lecture ...frénétique où je me reconnais bien ... sauf en voiture , j'ai trop mal au coeur ! je suis trés tentée!
    Merci . Bonne journée!

  • Je n'allais pas trop loin et, comme je l'ai dit, pour une fois, tant pis !
    Merci pour ce commentaire, chère Zoé.
    Bonne journée.

  • C'est uniquement du plaisir.
    Merci pour ce commentaire, chère Sedna.
    Bonne journée.

  • Tu verras, il te plaira et tu en parleras aussi à merveille, comme tu sais le faire des bons livres.
    Bonne journée !

  • J'attends alors votre avis !
    Bonne journée !

  • C'est un auteur que j'ai beaucoup lu dans le passé mais je n'ai pas encore découvert ses derniers romans. C'est bien d'arriver à lire partout, personnellement je ne peux pas lire dans une salle d'attente...Belle semaine

  • C'est une grande chance que j'ai, depuis toujours, de pouvoir lire partout où je vais, même s'il y a du bruit autour. J'espère que je garderai toujours cette faculté de concentration.
    Merci, chère Manou, pour ce commentaire.
    Bonne journée.

  • pourquoi pas ? moi, quand je vais aux toilettes, je suis suivie par une petite minette avide de caresses !

  • Oui ! Comme vous le dites, on peut lire partout.
    Merci pour ce commentaire.
    Bonne journée.

  • Même si l'on est contraint de le lire à un rythme intense, un livre qui s'émerveille du monde vaut qu'on l'ait tout le temps à la main...

  • Un excellent livre pour les amoureux des livres. Finalement, j'ai pu, comme je le fais avec les livres que j'aime, le lire deux fois.
    Merci pour votre visite et votre commentaire.
    Bonne journée.

  • Vite vite !! Laissons nous griser par des bulles de mots, ceux qui nous font du bien ; quitte à se resservir pour mieux savourer les sensations que l’on a laissées sur le chemin la première fois ! Il m’arrive à moi aussi de me précipiter dans une lecture pour ne pas avoir à charger un livre (de plus !) dans ma valise, et du coup, ma lecture s’en ressent... Je garde ce titre dans ma liste de souhaits. Bonne soirée, Marie !

  • Je rajoute : Le titre du livre me paraît merveilleux. Doux et posé, le genre de livre qu’on a envie de lire sous la couette ( bon en ce moment, sur le lit, L’Espagne est submergée sous une vague de chaleur terrible ; tout comme en France, d’ailleurs!!

  • ici aussi , dans le Var, je lis SUR la couette et pas dessous !

  • Mais oui , Irène, l’éventail d’une main , le livre sur les genoux et... la climatisation modérée en le combinant avec le ventilateur au plafond !! « Vive l’été « :))

  • Le genre de livre, oui, que tous les amoureux des livres et de la lecture ne peuvent qu'aimer. Une ode à la littérature.
    Effectivement, pour l'instant, pas de couette...
    Bonne journée, chère Nastagio.

  • Il me serait impossible de lire frénétiquement avec une date butoir pour rendre le bouquin à temps. J'aime trop savourer ce que je lis, méditer sur une phrase qui amène à des questionnements, revenir quelques lignes en arrière......Tu as dévoré, aimé, à tel point peut être que dans quelques temps tu t'y replongeras.

  • Cela m'arrive de lire ainsi, comme cela m'arrive de lire lentement, en réfléchissant, en prenant des notes. En fait, il n'y pas de règle pour les amoureux de la lecture !
    Merci pour ce commentaire.
    Bonne journée.

  • Coucou Marie !
    D'habitude je lis lentement, pour bien m'imprégner des mots, du sens que veut donner l'auteur ; là toutefois, tu m'a emmenée dans ta lecture à une allure vertigineuse, à laquelle je ne suis pas habituée du tout. Tu as titillé ma curiosité à un point ! J'ai de suite fait des recherches pour en savoir plus et, résultat : j'ai noté ce titre dans mon calepin avec trois gros points et ton prénom ...
    Merci beaucoup, Marie, et bonne fin de soirée à toi.

  • Ravie que tu aies noté ce livre qui est vraiment bien et qui ne peut que toucher les grands lecteurs dont tu es.
    Merci pour ce commentaire.
    Bonne journée, chère Pahi.

  • Tu m'as amusée ...Je te vois plongée dans ta lecture, regardant à, peine où tu mets les pieds...

  • C'était un peu ça !
    Merci beaucoup d'être passée et d'avoir laissé un commentaire.
    Bonne journée.

  • Ton texte dynamique et convaincant donne vraiment envie de retrouver René Frégni... quand on aura le temps de se replonger dans la lecture...; Belle journée belle lecture et belle promenade.

  • Merci, chère Verveine sauvage, d'avoir pris le temps de laisser un commentaire dans ces moments si denses ! Je suis sûre que, te connaissant, tu aimeras ce livre de René Frégni.
    Bonne journée !

  • Attention de ne pas rentrer dans un lampadaire....comme cela m'était arrivé !
    Merci Marie, je note ce titre. Tu trouves toujours des perles !

  • On m'a offert il y a longtemps cette affiche....qui te correspond aussi tout à fait !
    https://www.etsy.com/ca-fr/listing/1022395236/the-new-yorker-20-octobre-2014-affiche

  • Merci ! Effectivement, je m'y retrouve !

Écrire un commentaire

Optionnel