Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La maraîchère.

La maraîchère est toujours au même emplacement : au début de la rue du marché. Son ban est en L. On peut trouver chez elle des fleurs tout autant que des légumes. Ce matin-là, il y avait les tomates au bout. Bien posées les unes à côté des autres, et non pas les unes sur les autres, bien rouges et bien charnues. « Je les pose comme ça pour qu’on les voit mieux et que les clients puissent mieux les choisir. » Et effectivement, on les regarde, on les touche avec les yeux, puis on les prend délicatement pour les poser dans le grand saladier en zinc. Juste à côté, quelques poivrons biscornus ; des courgettes énormes. « Pour la soupe maintenant la courgette, hein ! » Encore après les pommes de terre : il n’y en a pas une pareille à l’autre. Et tout à coup c’est l’automne. Des courges butternut, d’autres rondes et orange, des potimarrons. En hommage à la saison qui change, on met dans le panier trois tomates et une belle courge orange, un peu lourde, certes, mais elle sera du plus bel effet sur le plan de travail. Il est possible qu’on attende un jour de pluie pour la préparer en la mettant au four, comme ça, avec sa peau.
En quittant le marché, on dit au revoir à la maraîchère à qui on promet de revenir la semaine prochaine.

Commentaires

  • C'est la passation des pouvoirs entre l'été et l'automne...

    Belle journée à vous et à votre maraîchère,
    Dominique

  • Et oui ! L'automne et sa ronde de soupes ! Encore quelques tomates au jardin, comme sur l'étal de la maraichère, mais il faut en profiter vite !
    Très bonne journée.

  • L'avantage des courges, c'est qu'on n'est pas obligé de les cuisiner tout de suite... :)
    Merci de nouveau pour ce partage.
    Passez une douce journée.

  • Il est au marché des personnes qui ont ce talent de créer une ambiance bien particulière avec leurs produits ! toujours des moments qui enchantent l'imagination, qui éveillent les sensations...
    tout comme il existe des personnes qui ont ce talent d'écriture pour nous faire vivre un harmonieux présent...que du bonheur !

    Belle et agréable journée, joyeuse pensée,
    Mchèle

  • c'est tous les jours quand je suis chez moi, que je fais mon marché au jardin ... scrutant les légumes qui feront l'honneur de ma table suivant leur état de maturité, laissant aux autres le temps de s'affirmer encore ... et quant trop sont à prendre, c'est le congélateur qui leur offre asile pour nous alimenter l'hiver ... aux jours sombres ...
    amitié .

  • Je ne fais que rarement mes courses au marché du coin... mais je devrais car quand je vois les légumes qui trônent dans les grandes surfaces et qui n'ont pas beaucoup de goût, je me dis que privilégier le travail du producteur et créer des liens en parlant des tomates, des courges et du temps qui passe est quand même plus sympathique. Belle journée. Ici, il pleut des cordes. C'est l'automne.

  • La courgette dans le potage : oui, cela le rend onctueux!

  • Je ne fais plus le marché depuis que j'habite à la campagne,c'est un comble !!! il faudrait que je retrouve cette bonne habitude ! Merci de m'y inciter grâce à ton joli texte

  • Bonjour. Il n'y a pas besoin de facebook pour jouer à mon concours, seulement commenter (les partages sur facebook ou autres apportent juste une chance en plus hihi) je peux donc valider la participation ;-)

  • J''ai l'impression de sentir tous les parfums de ces légumes. Aujourd'hui, j'ai acheté un morceau de courge pour un potage, c'est de saison, le matin, il fait froid et le soir un potage est le bienvenu. Merci pour tant de beaux détails. J'aimerais habiter dans votre région.
    Douce soirée.

  • Oui l'automne arrive à petits pas. Dans le jardin il reste des tomates San Marzano, petites et délicieuses, des minis aubergines, des poivrons , des piments, des courgettes à profusions, on en a trop semés et puis la surprise : un butternut de couleur verte alors qu'en Belgique il est orange., vraiment étrange. C'est mon marché mais solitaire , pas de maraîchère pour tailler une bavette :)

  • Parler, échanger avec les commerçants... le rêve... même si le panier est un peu lourd au retour...

Écrire un commentaire

Optionnel