Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les aspérités.

Dans un commentaire, quelqu’un demandait si on trouvait des jours dans lesquels il n’y avait pas d’instants précieux. Oui, il y a des jours où il n’y pas d’instants précieux, c’est-à-dire des moments à la fois hors du temps et si proches de la joie et de la plénitude qu’ils en sont les bons complices. Ces instants précieux ne sont pas quotidiens.
Toutefois, non, il n’y a jamais de jours sans ses aspérités dont on parle dans le texte de présentation du blog : elles permettent de ne pas glisser trop loin du jour. Car i la vie est difficile elle est très belle.
Ainsi, hier. Quand un des chats est mort. Un doux compagnon, très câlin et très joueur. Un accident violent l’a fait partir au royaume des chats. La journée a été dure. La journée a été triste.
Mais
On a rencontré des gens formidables ; les pompiers qui l’ont emmené à la clinique vétérinaire ; des vétérinaires qui ont fait tout leur possible pour le sauver et qui ont pleuré de ne pas y être arrivé et répétaient qu’ils étaient désolés car ils auraient voulu faire un miracle ; des secrétaires qui ont eu des mots gentils, des gestes aussi comme de l’envelopper dans un drap blanc bien propre.
On a dignement soigné ce chat, comme on aurait secouru un être humain car on croit que tout être vivant, homme ou animal, doit être respecté dans sa dignité et soigné de la meilleure des façons possibles, et jusqu’au bout accompagné. Puissions-nous y penser quand tant de gens sont abandonnés.
On a pu le mettre dans le jardin et l’on l’a déposé délicatement près de Leeloo, Mandarine, Pain d’épices, Méharée, Kenzo, Mogwaï….


Commentaires

  • Ohhhhhhhhhhhhhhhhh :'(

    Paix à l'âme de cet être cher !!!!

    Et mes condoléances chère Marie-Séraphine... Puissiez-vous trouver consolation en les bons souvenirs partagés avec lui !!!

    Love

  • Une journée difficile en effet et pourtant réconfortante. Merci de porter ce regard sur la vie. Amitiés.

  • J'en ai les larmes aux et mes pensées attristées vont vers toi. Je connais la cruauté de cet arrachement et le grand chagrin qui nous accable. Que la petite âme de ce gentil compagnon repose en paix et merci à tous ceux qui ont accompagné dignement ses derniers moments .

  • Quand la tristesse nous enveloppe et que le monde devient gris, trouver quelques aspérités pour ne pas glisser trop loin vers le bas est une superbe métaphore qui me parle. Recevez mes bonnes pensées, c'est toujours un moment très dur de laisser partir ceux qu'on aime... fussent- il de tendre chats.

  • de même que d'autres lecteurs, l'eau coule de mes yeux car je partage ta peine, séraphine, et dans le souvenir de tous les merveilleux amis à quatre pattes que nous mettons en terre.....
    des gros bisous plein de tendresse

  • Je partage ta peine... ça fait si mal de voir partir un compagnon à 4 pattes qui ne demande rien que de l'amour, de l'attention.
    Mille pensées, BISOUS, câlins à ceux qui restent, à qui il doit manquer aussi.

  • Ooooh que de tristesse - j'espere que votre petit chat bien aimé gambade joyeusement là haut. Je vous embrasse et vous souhaite beaucoup de chaleur pour ces permiers jours si difficiles à surmonter.

  • Une séparation si brutale, quelle tristesse, chère Marie, comme je la comprends. Nos chats sont si présents, si fidèles, si apaisants. Je viens de caresser Mina en pensant à ton chat disparu. Courage pour apprivoiser son absence, heureusement les autres te tiennent compagnie.

  • délicatesse, tendresse, respect... des mots qui donnent sens au chemin des humains....... ici j'écoute votre chagrin

  • C'est si triste de voir partir un compagnon à quatre pattes... accident maladie... Je ne sais pas ce qui est le plus terrible. Jeune m'a mère avait perdu son chat qu'elle adorait. Elle n'en a plus voulu... pendant des années. J'ai toujours peur quand je vois un chat dans la rue...
    Pensées amicales pour vous...

  • il est infiniment triste de voir mourir ses chats ... j'en connais un bout ... la route est terrible qui sacrifie nos petits amis au nom de la vitesse ...
    sois courageuse ...
    amitié .

  • Qu'il soit bien au paradis des chats .....
    Pensées douces et bises de réconfort Marie ..

  • beaucoup de douceur pour ton coeur qui pleure ce compagnon de vie si plein de vos jeux de vos calins de vos compréhension , l'âme ronronnate d'une maison et la tienne doit un beau paradis pour eux et tes amies
    Caline toi douceur douceur dessine le laisse de la main droite de la main gauche
    il te dira que bient^ot il veiillera sur toi .
    Pnsées chaleures pour toi séraphine frankie/ Françoise

  • Je comprends cet instant de grande tristesse. Les animaux nous apportent tellement par leur amour inconditionnel. J'ai deux chats et je crains le jour où ils partiront. Bon courage

  • Touchée par ce billet étonnant et précieux sur l 'acceptation du beau, du bon mais aussi du pire,
    je vous souhaite à mon tour bon courage.

  • Oh! Comme c'est triste et je comprends votre chagrin. Qu'il repose en paix. Il a été bien entouré et aimé.
    Mon amitié.

  • Un an et deux mois que j'ai perdu mon chat Virus, et la peine est toujours là, alors je comprends tout à fait la tienne. J'espère qu'il y a un paradis des chats et qu'ils s'amusent ensemble maintenant.
    Pensées douces...

  • Oui tes mots me parlent car j'ai vécu ça aussi pour ma petite Mira en décembre dernier...bon dimanche

  • Comme tu l'écris les moments âpres ont aussi une face précieuse. Un ami est parti.. plus nos compagnons avancent en âge plus nous nous comprenons.
    La mort est une issue certaine et nous avons de la peine à l'envisager pour nos proches.
    Je t'embrasse fraternellement et doucement.

  • Oui, la vie est belle et elle est terrible, et l'un ne va pas sans l'autre. La petite mienne féline dort au fond du jardin pour toujours depuis plus d'un an maintenant, mais elle a eu la chance de s'éteindre doucement, à 20 ans.
    Bisou doux

  • Quelle émotion dans ce billet où tout est dit. Ainsi va la vie, dure et injuste souvent, mais réconfortante et généreuse parfois.
    Combien de chats dorment de leur dernier sommeil dans le jardin de ma mère ? Un lapin aussi, un merle, un chien...Chacun a sa petite sépulture que recouvre peu à peu la nature exubérante.
    Que ce joli chat, avec qui vous avez tant partagé, repose en paix...
    Je vous embrasse,
    Dominique

Écrire un commentaire

Optionnel