Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le butin de la balade.

Dans la forêt, des chênes.
Le chêne vert, celui qu’on appelle la yeuse.
Le chêne kermès, qui a donné son nom à la garrigue. Les petits buissons bien serrés offrent au soleil leurs glands verts, encore plus brillants que les feuilles pointues. Ces glands-là, malgré l’automne désormais commencée, ne semblent pas disposer à tomber sur le bord du sentier où on les croise.
Le chêne liège dont le tronc est tellement ridé.
Des glands sont sur le sol. Les anciens avaient l’habitude de mettre dans leur poche le premier gland croisé sous leurs pas. En en ramassant un, on se rend compte qu’il est un peu rongé : des petites marques de dents ont ajouré la peau. On le repose : aurait-on, en arrivant, dérangé un petit habitant des bois parti se cacher en laissant son repas ? ou est-ce tout à l'heure, qu'il l'a laissé, pressé par une affaire plus urgente ? On le laisse au cas où il reviendrait terminer son grignotage quand il aura faim.
On ramasse le gland qui est juste à côté, encore dans sa cupule frangée et on poursuit sur le petit sentier.


Commentaires

  • Enfant on s'amusait avec les glands que nous ramassions, en les liants les uns au autres nous faisions différents objets que notre imaginaire pensait très utiles ou alors des petits personnages qui animaient nos après midi avec leurs prestations théatrales.
    Passe une belle journée
    Amicalement
    Claude

  • J’imagine le petit gourmand tapi dans l’ombre, attendant que vous ayez passé votre chemin pour finir son repas...
    Les glands, tout comme les marrons, faisaient partie de mes jeux enfantins lorsque j’allais en vacances chez mes grand-parents.
    Encore une belle journée d’auto annoncée ? Oh oui !

  • tout à fait reconnaissable :-)
    on se fait toute petite, on a peur de déranger, on se promène en silence, tout yeux, tout oreilles :-)

  • Un joli chemin qui ressemble à celui de ma garrigue mais je n'ai pas de chêne-liège et je m'aperçois que découvrir ses glands manque à mes connaissances...Par contre on jouait enfant avec ceux des yeuses, on en avait dans les poches de la veste ou dans le mouchoir. Et on ne pensait pas au petit animal à qui on enlevait sa nourriture...il y en avait tant ! Bonne journée

  • Dans mes balades actuelles, chênes et glands aussi, Mais je m'intéresse aux noyers, c'est le moment, et parfois aussi je trouve des noix déjà vides, avec un trou dans le côté. Voilà, on partage avec les écureuils et autres (et des bipèdes, je le sais)

  • marrons de ma cour d'école, que n'en ai-je rempli mes poches ... c'est au tour de mes petites filles d'en faire autant aujourd'hui ... serait-ce une "affaire" bien féminine ?
    amitié .

  • je mets chaque année un marron d'inde dans ma poche, il paraît que c'est bon ainsi pour la circulation du sang.. je prends 7 épis de blé pour me protéger de la pauvreté... ainsi vont les us et les coutumes.
    ps: j'ai trouvé l'endroit " spam " dans mon administration, C'est vide, il n'y avait aucun commentaire. je n'y suis donc pour rien. désolée. bonne journée bonheur

  • Merci de me rappeler ce nom, la yeuse. J'aurais dû m'en souvenir dans la Drôme où il y en avait tant. (Dans ses vestes, ma mère garde précieusement un marron en poche, qu'elle me montre à chaque fois.)

  • Ici c'est le pays des chênes. L'an dernier nous avons été envahis de glands, très riche en tanin il faut veiller à ce que les chevaux n'en mangent pas trop, et puis partout dans la rocaille ils repoussent c'est l'horreur car le petit chêne a une racine très forte, difficile à arracher dans notre terrain argilo-calcaire très sec en ce moment !
    Tiens, je parlais de la galle de l'églantier, il y a aussi la galle du chêne comme une petite cerise en liège (on dirait) et que nous nommions (mot gascon) une gorgule
    Bises du matin

  • Un vieil homme , un ami, avait toujours en poche 3 glands de yeuse; de la main gauche il "jouait" sans cesse avec eux et disait que c'était bon pour ses rhumatismes...
    Bonne fin de semaine Bonheur.

Écrire un commentaire

Optionnel