Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La question du lundi : bouteilles d’eau en plastique, en verre, ou pas.

Pour compléter la note de samedi dans laquelle on évoquait l’enlèvement par les services municipaux du container gris de déchets plastiques, voici le cheminement qui permis de ne plus en avoir besoin. On peut tout d’abord faire un aparté : les containers privés, c’est un peu comme les caddies des supermarchés : plus c’est grand, plus on a tendance à les remplir…
Progressivement, les flacons ou tubes plastiques de la salle de bain (dentifrice, shampooing, gel douche) ont pratiquement disparu. On en achète encore, mais à l’occasion parce qu’on aime bien certains produits ; on privilégie le shampooing solide, le dentifrice solide, le pain de savon, et pour la peau et du visage et du corps, on utilise surtout des huiles présentées dans des flacons en verre.
On fabrique soi-même la lessive pour le linge et on met du vinaigre en assouplissant. Bien sûr, on a toujours en dépannage de la lessive industrielle qu’on consomme assez peu.
Mais surtout, surtout, les bouteilles d’eau en plastique , c'est terminé. On boit l’eau du robinet et quand on veut boire de l’eau gazeuse, on l’achète en bouteilles en verre.
Il y a encore du plastique dans la maison : les bidons de vinaigre ou ceux de savon noir, de temps en temps un flacon de produit ménager qu’on aime bien parce qu’on l’a toujours utilisé … Mais pas suffisamment pour remplir un container de 120 litres, ramassé tous les quinze jours. Le peu de déchets plastiques peut être jeté dans le container municipal qui se situe sur la place au coin de la rue quand on y a va pour jeter le verre.

D’où la question du lundi : à propos des bouteilles d’eau, que faites-vous ? plastique, verre, ou pas ?

Commentaires

  • Quand l'eau du réseau de distribution est impropre à la consommation on a d'autre solution que d'acheter son eau en bouteilles, bien sur on aimerait que celle ci soit présentée en bouteilles en verre
    Amicalement
    Claude

  • L'eau du robinet dans votre région est quasiment impropre à la consommation ? C'est incroyable... Et dangereux, donc. Vous ne pouvez même pas l'utiliser pour faire la cuisine ? (pâtes, riz, soupe...).
    Merci pour ton commentaire. Bonne journée.

  • je ne rejette pas en blog tous les plastiques, pour l'instant des tas de bouteilles en cette matière (devenue horrible par la force des modes) me servent à recueillir la sève des bouleaux,, j'aime que les "dix heures" de mes petits soient emballés individuellement histoire d'être mieux conservés l'usage n'étant pas quotidien ... les sacs en plastique me servent à véhiculer les fruits et légumes que je donne ... tout dépend de l'usage qu'on en fait, mais je ne renie pas la "facilité" de la "modernité" ...
    amitié .

  • J'ai progressivement supprimé tous les petits sacs en plastique pour transporter quelque chose : j'ai cousu des petits sacs en tissu avec des vieux draps ou des vieux torchons et c'est bien pratique. Je m'en sers aussi quand je vais faire mes courses, au cas où un marchand voudrait utiliser un sac en plastique.
    Merci pour ton commentaire.
    Bonne journée.

  • Tout pareil. Terminé les bouteilles en plastiques, on boit l'eau du robinet, pour l'eau gazeuse, on l'achète uniquement en bouteilles en verre.

  • même petite je n'ai jamais bu d'eau en bouteille plastique (à la maison), Et depuis petite aussi j'ai toujours eu l'habitude de e balader avec une gourde (ma mère était écolo de nature). J'ai de la chance mon eau du robinet n'est pas désagréable...

  • Ah, la gourde ! Quel objet indispensable ! De même que le thermos pour emporter une boisson chaude pendant les promenades.
    Bonne journée !

  • Moi, je bois l'eau du robinet car elle est délicieuse et peu traitée. Bienfaits de la montagne !
    J'ai quand même des bouteilles d'eau en plastique car il faut de la Volvic (dépourvue de calcaire) pour remplir ma cafetière pression et accessoirement le fer à repasser.
    Par contre ta lessive pour le linge, ça m'intéresserait vraiment d'avoir la recette ! Le vinaigre blanc, on ne le trouve que dans des bouteilles en plastique. Tu pourrais en faire un petit article !!! Pour le dentifrice, j'ai des soins à faire avec certains dentifrices précis alors, c'est en plastique. Chez moi, je container plastique est communal, il n'y a donc pas de problème. Ce que je dénoncerais le plus c'est les ventes par lots, super emballés des supermarchés et plain d'autres choses comme ça. Il est vrai que le verre c'est lourd !

  • Voici comment je prépare ma lessive :
    150 gr de copeaux de savon de Marseille Marius Fabre
    1 cs de cristaux de soude
    2 cs de bicarbonate de soude
    2 cs de percarbonate de soude
    3 litres d'eau chaude
    Mélanger les ingrédients à sec. Ensuite, verser 1 l d'eau chaude. Bien mélanger. Attendre et rajouter les 2 autres litres.
    Quand la lessive est refroidie, elle est presque solide, et il faut secouer le bidon.
    1 dose à chaque lessive.

  • Merci beaucoup pour la recette, Marie

  • Cela fait très longtemps que je privilégie les bouteilles en verre pour tout ce qui est possible et que j'achète des recharges de savon liquide, de lessive et autres produits :) L'eau reste un problème car en bouteille en verre elle est hors de prix et de temps en temps je dois faire des cures d'eau minérale, mais le reste du temps je bois l'eau du robinet et je récupère de l'eau quand je vais en Haute-Loire dans de gros cubis puisque c'est de l'eau de source que je remets dès mon retour en bouteille de verre, au frais et à l'obscurité (un mois de boisson de plus !) Je me ressers de mes bouteilles en plastique très longtemps (au congélateur parfait pour refroidir une glacière lors d'un pique-nique) et in fine pour mes semis...

  • Effectivement, les bouteilles en plastique, une fois qu'on les a, c'est bien de les utiliser ! Quelle chance de pouvoir aller chercher de l'eau de source... Je crois bien que je le ferais si j'avais une source à proximité.
    Bonne journée.

  • Petit à petit l'usage de contenants en plastique diminue à la maison. Je n'aime pas trop l'eau du robinet qui me donne l'impression d'avoir une Pierre dans l'estomac. J'en bois un peu quand même en alternant avec de l'eau en bouteilles de verre. J'utilise du savon en pain, de l'huile d'argan comme seule et unique produit cosmétique . Pour le dentifrice et les lessives j'achète encore des produits écologiques mais en contenants traditionnels..... il me reste du chemin à faire vers l'allègement et la sobriété !
    Amitiés

  • Mais c'est très long de changer d'habitudes et surtout d'arriver à ne plus suivre aveuglément les désirs des fabricants qui gagnent beaucoup d'argent, finalement, tout en polluant la planète. Il existe aussi, de plus en plus, de magasins où tout est en vrac, de l'alimentation aux produits ménagers. C'est bien, ça.

  • Trop souvent encore , je privilegie la facilité , mais j'utilise les contenairs de tri sélectif , il y a des progrès . Savon en pain , depuis toujours pour la toilette .
    Attention tout de même pour l'eau du robinet qui contient encore trop de métaux ! A petites doses donc . Bouteilles de plasique , car celles en verre sont trop lourdes à porter , et je n'ai pas de voiture .
    Conclusion : Comme Anda , il reste du chemin à faire !

  • L'eau du robinet n'est certes pas parfaite, mais de toute façon on l'utilise pour faire cuire les pâtes ou le riz, ou même pour la soupe, donc on en consomme. Et malheureusement, des métaux, on en trouve paraît-il aussi dans le poisson... Il semble qu'en la laissant reposer, elle a meilleur goût. Quoiqu'il en soit, elle est aussi bien moins chère : 2 centimes le litre, à peu près. Hélas, effectivement, on ne trouve pas toujours de bouteilles en verre, qui sont si lourdes. Et puis, pas encore de consigne...

  • Je me contente de ramasser celles que les gens jettent négligemment par les fenêtres et laissent traîner ici et là dans la campagne...

  • Bravo pour ce geste éco-citoyen !

  • J'aime beaucoup ta façon de parler de ces produits utilisés depuis si longtemps. Pour le déodorant, ne supportant pas le fait maison, je ne l'utilise que très rarement. S'habituer à avoir une odeur. Pour l'eau nous buvons celle du robinet sauf à de rares exceptions. Nous ne donnons la poubelle à journaux et plastiques que une ou deux fois par mois. Les produits actuels les utiliser de façon économe. ✌️ Bises

  • Bravo, Marie. Ton exemple est encourageant.
    C'est difficile pour moi de renoncer complètement au plastique dont j'apprécie aussi la légèreté. J'ai acheté une gourde pour remplacer les petites bouteilles d'eau à emporter dans le sac. L'eau du robinet a un goût désagréable ici, une fois passée dans une carafe filtrante, c'est acceptable et ainsi, je dispose aussi d'une eau moins chargée en calcaire pour le fer à repasser ou la machine à café. Mais la carafe est en plastique.
    Je ne trouve pas d'eau minérale non gazeuse en bouteilles de verre, pourquoi ? On en sert pourtant dans les restaurants. Des efforts, donc, mais je suis loin d'avoir éliminé tout le plastique.

  • Un bel exemple! Je me suis remise à boire l'eau du robinet, mais je suis loin d'avoir éliminé le plastique , par (mauvaise) habitude!
    Bonne journée!

  • Je laisse reposer l'eau du robinet toute la nuit dans une bouteille en verre dans le réfrigérateur... mon mari me la sort le matin... j'ai horreur de l'eau glacé.
    Malheureusement, je ne trouve le vinaigre blanc qu'en bouteille de plastique !
    Belle semaine, bisous et câlins

  • Le vinaigre blanc, je l'achète en gros bidon de 5 litres sur le site de la Compagnie du Bicarbonate qui me le livre.... mais on en trouve maintenant aussi dans les magasins de bricolage.

  • Mon mari a trouvé un bidon de 5 litres à Intermarché !

  • Je ne bois pas d'eau plate, car elle ne me désaltère pas.
    Pour l'eau gazeuse, je vais remplir mes bouteilles à l'Eau de Paris, dans le XIIIe
    http://www.eaudeparis.fr/
    Uniquement des bouteilles de verre, dans un souci d'esthétique, et si cela peut éviter le plastique, tant mieux !

  • Quelle chance de pouvoir aller remplir ses propres bouteilles en verre directement à une source ! Et en plus de l'eau gazeuse ! En voilà une solution bien pratique et très écologique.
    Merci pour l'info qui servira peut-être aux Parisiens.

  • Lorsque je peux, je privilégie l'eau du robinet. :)
    Donc, comme je ne bois pas de vin non plus, pas de bouteille à jeter.
    Passez une douce journée.

  • bonjour Marie
    le gros problème en ce qui me concerne est que le verre pèse très lourd ! faudrait et ça existe une matière recyclable et dégradable et surtout légère

    pour l'eau aussi je bois au robinet ☺du vin on en boit pas reste les bocaux qu'on dépose dans les bulles a verre

    bisous et bonne semaine ☺☺

  • C'est effectivement le problème des bouteilles d'eau : leur poids. Toutefois, en fonction des endroits où on habite, il y a les drive, ou les livraisons gratuites (en fonction du montant acheté - on arrive vite à une somme suffisante si on fait ses courses tous les quinze jours par exemple). En fait, les bouteilles d'eau en verre n'ont de sens, à mon avis, que s'il s'agit d'une eau gazeuse car l'eau du robinet est la moins chère : 2 centimes le litre, à peu près.

  • Aucune bouteille, pour moi. Quant à la petite bouteille de 50 cl qui m'accompagne toute la journée, elle est en verre et récupérée. Seule entorse, celle que je prends lorsque je dois "faire de la route", qui est en plastique pour sa légèreté et son étanchéité une fois le bouchon revissé.

  • J'ai utilisé longtemps aussi une petite bouteille pour les sorties, et puis j'ai pu avoir une gourde. Et depuis, elle me suit partout !

  • En Suisse, l'eau du robinet est potable partout. Et du coup, je ne comprends pas pourquoi on s'évertue encore à acheter des bouteilles d'eau en PET. Je ne le fais pas pour la maison mais la boîte dans laquelle je travaille met à disposition des employés des bouteilles d'eau. Je devrais monter au front et dénoncer tout cela. Bises alpines et belle semaine.
    P.S. j'admire votre énergie pour faire en sorte que la planète aille mieux.

  • Effectivement, pourquoi donc acheter des bouteilles en plastique alors qu'il y a de l'eau qui coule du robinet, à un coût défiant toute concurrence. Peut-être qu'en montrant des photos de poissons, de tortues ou de crabes emprisonnés dans du plastique cela éveillerait les consciences ? En fait, il s'agit souvent de facilité : trouver des bouteilles en verre, c'est peut-être changer de fournisseur. Suggérer d'utiliser un verre en verre et d'aller prendre de l'eau dans la carafe, c'est aussi briser les habitudes.... Pas facile.

  • Je n'achète pas de bouteilles d'eau.. je bois celle du robinet mais bien entendu, comment se débarrasser en totalité des plastiques ? il y a encore beaucoup de chemin à parcourir même si les mentalités évoluent !

  • Je ne sais pas non plus comment nous pourrons nous débarrasser totalement du plastique issu du pétrole .... Le savon noir, très écologique et économique, ne se trouve qu'en bidon plastique, ainsi que le vinaigre. Je reçois le bicarbonate et le percarbonate dans des sachets plastiques également. Il y en a partout, en fait. La lutte sera longue !

  • C'est bien et je vous félicite.
    De notre côté, nous faisons les efforts que nous pouvons. Je sais que l'exemple doit venir de tous, des consommateurs d'abord, mais, et cela peut paraître l'éternelle rengaine, un peu facile, les solutions devraient être davantage incitées par les décideurs.

  • Merci de votre compliment ! Je partage votre avis : les décideurs, les politiques en fait, devraient être plus actifs dans ce domaine et inciter les industriels à modifier leurs pratiques. Il paraît que les couverts en plastique seront bientôt interdits, c'est tant mieux. Mais pourquoi donc n'y a-t-il toujours pas plus de bouteilles en verre et surtout de consigne pour les rapporter ? Cela créerait aussi des emplois j'en suis sûre. Toutefois, acheter des bouteilles en plastique est d'une telle facilité que je ne crois pas possible leur boycott total par des consommateurs déterminés.

  • J'utilise de l'eau très peu calcaire en bouteilles plastiques pour la bouilloire, le fer à repasser et la cafetière expresso, nous pouvons garder très longtemps ces appareils électriques sans avoir à les détartrer et à en changer très souvent.
    Il est certain que les déchets sont à gérer, on nous culpabilise sur ce que nous utilisons mais ne serait-il pas plus intelligent de demander aux fabricants de faire des emballages différents ? Beau lundi Marie, bon soleil. brigitte

  • Je bois l'eau du robinet depuis longtemps sauf en voiture... mais c'est mon objectif cette année, passer à la gourde inox ou simplement petite bouteille en verre :-).
    J'utilise l'eau déminéralisée et le vinaigre blanc en flacon plastique faute d'alternative, c'est dommage ! Les industriels ont des efforts à faire aussi !
    Belle journée,

  • Je suis passée à la gourde depuis bien longtemps, en revenant finalement à ce qui se faisait quand j'étais enfant. Les fabricants devraient modifier leurs pratiques et proposer des contenants en verre, par exemple. Mais pour les gros volumes, effectivement, le plastique semble bien pratique... C'est un gros problème.

  • Nous avons la chance d'avoir une bonne eau du robinet, donc nous la buvons. Nous la mettons dans une bouteille en verre. Peu de plastique chez nous aussi. ;-)
    Belle semaine à vous, Bonheur du Jour.

  • Hormis rarement, en 50 cl pour des sorties, nous n'avons jamais consommé, et donc acheté d'eau en bouteille plastique ... celle du robinet nous a toujours convenu !!!
    Le shampoing et le dentifrice solide viennent d'entrer à la maison depuis quelques mois, et c'est parfait (j'ai même moins de soucis de cuir chevelu !!!).
    Bref, que ce soit pour nous ou la planète ... vite, nous devons tous nous y mettre rapidement !

  • C'est bien rapidement, effectivement, qu'il faut trouver des solutions au plastique qui ne se dégrade pas. Je suis tellement désolée de voir la nature souillée par les bouteilles, ou cet océan de déchets plastiques, quand ce ne sont pas de pauvres animaux pris au piège.
    Je suis également très contente du shampooing solide. C'est un peu plus difficile avec le dentifrice, mais à la longue, je m'y habituerai !

  • Je bois l'eau du robinet. Quand elle n'est pas bonne, ponctuellement, je prends des bouteilles plastique, je ne trouve pas facilement du verre, mais c'est rare. Les produits d'entretien je les trouve maintenant en vrac dans les magasins bio, donc économie totale de contenant. Pour la salle de bain, je commence à venir aux produits solides. Et j'ai des containers à 50 mètres de chez moi, donc pas de problème. Bien sûr, j'ai encore des efforts à faire, mais je rejoins Brigitte, c'est aux industriels de proposer autre chose également.

  • Ces magasins bio où on trouve tout en vrac sont vraiment formidables. Cela évite de passer en caisse avec ses propres contenants et d'y être stoppée car la caissière ou le caissier ne sait pas ce que c'est que de faire la tare....
    Mais il y a encore beaucoup beaucoup de travail pour réduire nos déchets.

  • Comme vous j'ai fait les changements qui s'impose : lessive, produits ménagers, produits cosmétiques ou d'hygiène
    Quelques grands bidons comme vous de Vinaigre blanc, savon noir ...que j'achète en gros grâce à votre adresse
    j'achète en gros aussi les produits qui ne se périment pas : flocons d'avoine, soja, lentilles, riz et depuis peu à lyon la possibilité d'acheter au détail avec des emballages récupérables ça s'appelle Vrac'nroll je vous le recommande lyonnais qui lisez ici
    l'eau en bouteille il y a des années que j'y ai mis un terme, soyons honnête au début c'était pour le poids puis pour l'économie
    comme vous bouteille en verre au maximum
    J'attends que la municipalité se décide à mettre des zones de compost mais ça ...

  • Merci d'indiquer cette piste aux lyonnais qui lisent éventuellement ce blog. Les magasins de vrac, c'est vraiment une bonne solution. J'attends, comme vous, que la municipalité de ma ville permette d'accéder au compostage quand on n'a pas de jardin et donc la possibilité d'avoir son propre compost. Je reconnais toutefois que des efforts ont été faits pour le tri des déchets et le service "Propreté" est très efficace et disponible pour tout débarrasser, en particulier les déchets verts ou les encombrants. De ce fait, je ne comprends pas ces personnes qui laissent leurs déchets sur les trottoirs...

  • ça fait bien longtemps que je n'achète plus de bouteille en plastique. On boit l'eau du robinet filtrée parfois avec la carafe brita. Et puis pour sortir ou pour le repas du midi au boulot j'ai une bouteille en inox isotherme que je remplis au robinet donc plus de petites bouteilles non plus.

  • J'utilise également une petite bouteille thermos pour les promenades et une gourde pour l'eau. Je ne veux pas utiliser la carafe brita. Je sais que l'eau est bien filtrée, mais c'est une contrainte de changer les filtres qu'il faut acheter et je ne veux pas avoir d'achats contraints (du moins supplémentaires, on en a déjà assez comme cela).

  • Perso, ok pour les bouteilles consignées (n'importe quel contenu)!!!Hélas!!! il faudra du temps pour faire changer la manière de revenir en arrière!!! Bisous Fan

  • Pas de bouteille d'eau chez nous. Notre eau du robinet est potable et nous achetons juste deux bouteilles d'eau minérale au cas où nous aurions une coupure d'eau prévue dans notre quartier.
    Nous essayons au maximum de consommer moins de futurs déchets et le tri est primordial à la maison. Au point que nous avons mis un compost au jardin aussi.
    @nnie

  • Bravo pour ces mesures ! N'ayant pas de jardin, pas de compost possible pour moi et j'aimerais bien que ma municipalité s'organise sur ce thème. Hélas, je ne suis pas sûre que ce soit à l'ordre du jour.... Et vous avez raison : il faut éviter de consommer un produit qui est avant tout un futur déchet.

  • J'avoue bien humblement les bouteilles d'eau chez nous c'est en bouteilles. Et plastiques.
    Monsieur ne souhaite pas d'eau du robinet. Dans mon village ( non loin de champs traités pendant des années à l'atrazine). Et malgré l'arrêt de l'emploi de cette substance depui plus de 15 ans, l'eau était "limite" jusqu'à il y a quelques mois. Maintenant la commune s'est offert un filtre à charbon géant, et maintenant l'eau est OK...

    Trouve-t-n de l'eau en bouteille de verre ?
    Par conre j'ai lu que dans les restaurants, il est OBLIGATOIRE pour eux de proposer de l'eau en bouteilles de verre.

    Hier sur France Inter journée "sans plasique"; je crois que chez nous on est assez bon dans cette démarche depuis des années...

    Notre défaut juste les bouteilles d'eau.... mais on les recycle bien-sûr !!!

  • J'avoue bien humblement les bouteilles d'eau chez nous c'est en bouteilles. Et plastiques.
    Monsieur ne souhaite pas d'eau du robinet. Dans mon village ( non loin de champs traités pendant des années à l'atrazine). Et malgré l'arrêt de l'emploi de cette substance depuis plus de 15 ans, l'eau était "limite" jusqu'à il y a quelques mois. Maintenant la commune s'est offert un filtre à charbon géant, et maintenant l'eau est OK...

    Trouve-t-n de l'eau en bouteille de verre ?
    Par conre j'ai lu que dans les restaurants, il est OBLIGATOIRE pour eux de proposer de l'eau en bouteilles de verre.

    Hier sur France Inter journée "sans plasique"; je crois que chez nous on est assez bon dans cette démarche depuis des années...

    Notre défaut juste les bouteilles d'eau.... mais on les recycle bien-sûr !!!

Écrire un commentaire

Optionnel