Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Moisson.


Traverser la rade en bateau.
Faire quelques achats au marché du cours Lafayette : doucette, coriandre, menthe, persil, olives, figues et dattes séchées.
Prendre un café en terrasse à La Reale, sur le port, avec une amie, papoter un bon moment et faire le point sur ce qui est essentiel.
Refaire provisions de post-it pour marquer les pages des livres.
Marquer d’ailleurs cette page dans Poteau d'angle d’Henri Michaux :

« Garde intacte ta faiblesse. Ne cherche pas à acquérir des forces, de celles surtout qui ne sont pas pour toi, qui ne te sont pas destinées, dont la nature te préservait, te préparant à autre chose. »




Henri Michaux, Poteau d’angle, NRF Poésie Gallimard, 1981, p. 10

Commentaires

  • Très belle citation qui me rappelle des situations que j'ai abandonnées ...
    Beau dimanche !

  • Quelle riche idée de nous transmettre cette phrase de Michaux !
    La faiblesse est si souvent vilipendée dans notre monde
    de fausses icônes...
    Et si nous l'entendions comme autre définition de la SENSIBILITÉ ?

    Fiorenza...dans le vent qui commence à secouer les arbres
    devant les fenêtres

  • j'ai la faiblesse de croire en celles qui participent à ma vie et qui font de moi ce que je suis !
    pour la moisson du jour, j'attends que la tempête Kira se dissipe pour descendre vers la mer ... prudente faiblesse !
    amitié .

  • j'ai la faiblesse de croire en celles qui participent à ma vie et qui font de moi ce que je suis !
    pour la moisson du jour, j'attends que la tempête Kira se dissipe pour descendre vers la mer ... prudente faiblesse !
    amitié .

  • Cette citation m'interpelle et me pousse à réfléchir...
    Merci, chère Marie, et beau dimanche à toi.

  • On croirait entendre St Paul : « C'est quand je suis faible, que je suis fort ."
    Beau dimanche , nous dans l'Est . on tend le dos pour Ciara !

  • J'adhère totalement à la phrase d'Henri Michaux .. pas de café en terrasse pour moi aujourd'hui, tempête annoncée. Bonne journée.

  • Henri Michaux, autrefois tant aimé... Je crois que vais reprendre sa lecture! Merci!

  • J'aime toujours une traversée en bateau...
    La doucette, le persil et la coriandre me plaisent bien aussi :-)

  • Des lieux que nous retrouvons avec bonheur à chaque séjour.
    Merci, Marie, pour cette phrase de Michaux. Bon dimanche.

  • J'aime beaucoup la citation d'Henri Michau, il faut en effet, faire attention : tout le monde ne peut vivre et faire pareillement, contrairement au monde d'aujour'hui qui veut uniformiser la vie!
    Belle soirée

  • On mime la force aujourd'hui sur- valorisée au lieu d'avouer nos faiblesses qui nous font aimer, le cœur qui palpite sous la cuirasse; cela me fait penser à un frère aimé qui se perd à afficher ce qu'il n'est pas. Il est vulnérable mais se montre indifférent...et il va très mal.
    On se perd à jouer un personnage.
    Cette phrase de Michaux m'entraîne dans des pensées dérivantes……….Elle rayonne, nous accroche……….

  • Une interprétation : préserver de son énergie pour ce à quoi on se sent destiné ( cetle autre chose) ; belle sagesse pour éviter de se disperser lorsqu'on sait où l'on veut aller, où l'on ira.

    Dans le livre de dessins de Léonard de Vinci (MartinClayton), il y a trois croquis d'emblèmes dont l'un représente une boussole qui tourne sur elle-même, mue par une roue crantée, elle-même actionnée par un flux d'eau : quelle que soit l'intensité ou la direction de celui-ci, la boussole tourne mais indique infailliblement le nord : le maître a écrit dessous "rigueur déterminée".

  • (Je suis désespérément abonné aux fautes de frappe dans les commentaires, je relis vite, pour le sens, escamotant le contrôle de la syntaxe, désolé...)

Écrire un commentaire

Optionnel