Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Moisson.


Distribuer des tutos de chaussettes, normales, avec talon et pointe, ou de yoga, sans talon ni pointe.
Recevoir chaque jour une jolie carte.
Mettre toutes les plantes sous la pluie tant attendue.
Au domaine de La Castille, faire provision de confitures de figues.
Poster encore un tapuscrit pour une maison d’édition.
Etre contactée par une journaliste de Var Matin pour une interview à propos d’Avec la vieille dame.
Prendre le temps d’appeler quelques personnes qu’on connaît et qui sont un peu seules et qui en souffrent. Parler de la pluie et du beau temps, de la Covid-19, de cuisine…
En amenant du pain chez quelqu’un, croiser Monsieur Cocotte, qui livre des œufs avec sa camionnette. Sortir la boîte à œufs du coffre (elle est super-chouette votre boîte), et lui acheter six gros œufs (vous pouvez les faire coque). On en laissera deux à l’amie coincée chez elle comme ça le midi elle pourra tremper des mouillettes de pain bien frais dans le jaune bien onctueux des œufs pondus par des poules heureuses.

Commentaires

  • Une nouvelle interview que nous allons tous enregistrer cette fois!!! Super.

    Peut-être fais-tu comme moi des compotes de figues, avec de la vanille et un peu de cannelle...Bon week-end Marie.

  • Il est beau ce programme, empli d'attentions, de joies toutes simples, et de belle générosité.
    Belle journée.

  • Je trouve SOLAIRE ce billet du matin, assorti à la couleur
    jaune d'œuf qui, depuis un certain temps, inonde de joie
    votre vie quotidienne...

    La "Vieille Dame" semble avoir ouvert en grand un univers intime :
    l'écriture, il est vrai, saute souvent les barrières de la LIBERTÉ !

    Essayons de suivre vos préceptes, chère Marie :
    ma promenade-courses au pied de la cathédrale avec retour
    à la maison par le sublime bord de mer, se rangera cet après-midi
    sur l'étagère de vos "bonheurs du jour"...

  • Pour les figues il vaut mieux aller directement à la coopérative de Solliès où elles sont vendues par trois kilos (figues à confiture) pour des prix les plus bas.

  • Certes. Et l'un n'empêche pas l'autre... Les figues fraîches de Solliès Pont pour les déguster telles quelles, ou les faire en tarte ou en salade. Et à la Castille, les confitures sont déjà prêtes et ainsi, c'est une façon d'aider les sœurs qui les ont préparées.
    Merci et bonne journée !

  • Un excellent programme !
    Ici les figues sont déjà dans les bocaux de confitures, elles sont délicieuses...

  • Tant de gratitude et de bonté en si peu de temps. Je vous envie Marie. Merci pour tous vos billets empli de générosité.
    Véronique

  • Oh, le joli week-end ! Que de belles choses accomplies... Et savoir les poules heureuses me réjouit ;-)

  • Un beau programme!
    Je suis en plein dans les confitures de figues du jardin de ma fille . Délicieux!
    Bonne soirée!

  • ça me fait du bien de vous lire... toujours.
    Je sens le parfum de la confiture de figues et votre bienveillance
    merci

  • Moi aussi j'ai accordé une journée plein air piscine aux plantes vertes pour profiter du jour de pluie ! Elles ont bonne mine depuis, ça fait plaisir de voir ce petit vert vif.

  • Les figues du voisin tombent dans mon jardin, .. ils me les offrent sans problème. Bon weekend ensoleillé rempli de tous ces petits bonheurs

  • Une moisson joliment teintée de magnifiques couleurs, de beaux partages et bien sûr les bons oeufs de Monsieur Cocotte. Tout est merveilleux.
    Mes amitiés

  • Le bonheur de donner et de recevoir...qui te remplissent le cœur de joie et d'espoir...je suis heureuse pour toi...amitiés !

Écrire un commentaire

Optionnel