Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le tableau vert.

Au milieu du grand pré ensoleillé, au-delà des fleurs printanières et des hautes herbes, un monsieur peint debout devant son chevalet un tableau représentant ce même pré vert et fleuri, bordé de grands arbres. On a l’impression que l’herbe du pré a été posée en un large aplat sur la grande toile. C’est le même vert.
De l’autre côté du muret sur lequel on s’appuie, on regarde.
Puis, on le hèle pour lui dire
bonjour !
c’est beau de vous voir peindre !
merci !
Se retournant, il sourit.
Posant son long pinceau contre les quelques autres qu’il tient de la même main que sa palette, il soulève son chapeau.
On lui sourit.
On soulève son chapeau.
Puis on poursuit la promenade en gardant gravé pour un moment éternel l’image de ce tableau vivant d’un peintre debout devant son chevalet dans un beau pré vert, ensoleillé et fleuri peignant ce même pré vert, ensoleillé et fleuri.

Commentaires

  • Moment d éternité. Moment de fraternité. Moment de complicité. Moment de liberté. Moment de beauté.
    Merci

  • Merci pour ce moment de bonheur. J’adore. Immersion dans un tableau de Manet, le temps s’arrête quelques instants.
    Beau dimanche

  • Moment magique... j'ai adoré !
    Merci pour le partage.
    Passe une douce journée.

  • C'est dommage que vous ne peigniez pas, vous auriez pu peindre ce peintre peignant ce tableau vert...
    Belle journée

  • ..." pour un moment éternel .. ." , j'aime cette expression ! Et je me dis que nous pouvons en effet vivre dès à présent des instants éternisés , il suffit d'ouvrir son coeur et ses yeux à ce qui nous entoure , c'est ainsi que naît la joie . Merci pour ce partage !

  • C'est une rencontre calme et reposante, sans à priori. Un simple bonjour et on passe son chemin pour ne pas déranger...

  • On dirait une scène filmée par Éric Rhomer : nature, poésie,
    rencontre humaine pleine de civilité ou alors,
    "Un dimanche à la campagne" de Bertrand Tavernier...
    Images d'un temps plus lent où nous avons le plaisir
    de vous suivre, chère Marie !

  • Voilà une image que je n'ai plus du tout l'habitude de rencontrer : celle d'un peintre occupé à peindre. Très belle évocation de cette rencontre, avec le chapeau levé... Vous en aviez un aussi ? Cela tombait bien...

  • Magnifique rencontre, ce sont de bien doux moments qui reviendront en mémoire lors de vos promenades. J'ai le souvenir que mon oncle allait dans nos campagnes avec son chevalet pour peindre des aquarelles. J'en ai quelques-unes.
    Bon dimanche Bonheur du jour

  • Croquer l'instant. Une image comme une poupée russe ou une carte de souhait de la Vie?. :)

  • "sur un voeu de Paul Eluard' chanté par l' Ami Jean Roger Caussimon

    "Où sont les lendemains qui chantent
    Et ce bonheur toujours promis ?
    Dans les cités indifférentes
    Chacun croit voir ses ennemis
    Mais si, par hasard, il arrive,
    D ’entrevoir un regard ami
    Parmi tant d’ombres fugitives
    Que ce regard soit retransmis
    Toute caresse, toute confiance se survivent"

  • Peut-être qu'après ton passage, le monsieur chapeauté a ajouté à son œuvre une dame appuyée sur le muret... Affaire à suivre pour notre plus grand bonheur. Bises, douce après midi Marie. brigitte

  • Pouvoir exprimer à l'autre, d'une manière ou d'une autre, que ce qu'il fait est beau ou encore qu'il est beau ou qu'elle est belle. Se réjouir de cette beauté ensemble sans autre intention. Et repartir le coeur en fête.

  • Il n'y a rien de plus gai que de dessiner (ou peindre) dans la nature. Avec tout ce que cela comporte... ou dans une ville ou dans un musée... Peut-être donc pour lui aussi :-)

  • Quelle belle évocation de cette rencontre ensoleillée et verdoyante ! j'imagine le peintre se perdre dans cette nature colorée et vous, le regard happé par cette rencontre mélodieuse .
    C'est beau, merci du partage.

Écrire un commentaire

Optionnel