Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Jaccottet, Stendhal et pommes au four.


Retrouver en rangeant des papiers laissés en vrac dans un panier ces quelques lignes de Jaccottet extraites de Pensées sous les nuages :

Rappelle-toi au moment de perdre pied
Puise dans cette brume avec tes mains affaiblies,
Recueille ce peu de paille pour litière à ta souffrance,
Là, au creux de ta main tachée :
Cela pourrait briller dans la main
Comme l’eau du temps.

Emprunter le Dictionnaire amoureux de Stendhal et Stendhal de Dominique Fernandez et commencer la relecture de La Chartreuse de Parme.

Préparer des pommes au four en pensant à celle qui les aimait tant et qui les réussissait divinement.

Commentaires

  • Relire la chartreuse est un de mes vieux projets;;
    Recette des pommes au four? Avec la touche personnelle peut être?

  • Ah Jaccottet , quel poête!
    La bonne odeur des pommes au four qui parfume toute la maison , un vrai petit bonheur!
    Belle journée!

  • Une belle alliance ! Ce serait amusant d'imaginer pour chaque écrivain ou poète, l'accord gourmand idéal. Certains s'y prêtent naturellement -Colette, Pagnol, Proust, Giono... Pour d'autres, ce serait beaucoup plus subtil !

  • Les pommes au four. Maman en faisait souvent en hiver. Mon mari n'aime pas beaucoup. Quand même j'en referai. Et pour Stendhal, peut être en relire. Bises

  • J'aime le titre qui promet poésie et goûter. Et le texte qui tient sa promesse! :)

  • Délicieux billet et je vais ressortir "La Chartreuse de Parme" que j'ai lu, il y a longtemps.
    Les pommes au four sentent bon!
    Bel après-midi Bonheur du jour

  • Voilà une journée riche Jaccottet et Stendhal on ne peut guère faire mieux sauf avec de la douceur d'un souvenir

  • Avec les pommes au four, on peut tout « assortir »
    comme on dirait d’une tenue d’hiver que nous retrouvons
    chaque année : confort, élégance et souvenirs !

    Stendhal ne m’a jamais enthousiasmée, voilà une lacune
    à combler dans une seconde vie !

    Le poème de Jacottet qui évoque L’EAU du TEMPS
    est d’une fulgurance inouïe….
    Votre rangement devient ainsi le nôtre !

  • Avec Dominique Fernandez, cela promet de belles heures de lecture.
    Je m'attarde sur "l'eau du temps". Bonne après-midi, Marie.

  • Nourritures gustatives et littéraires de qualité Marie ! Tu as l'art d'associer les choses qui te feront du bien.
    Belle fin de semaine avec des bises !

  • Il y a très très longtemps que je n'ai pas fait de pommes au four. Dans mon enfance, ma mère en faisait régulièrement. Elle avait l'appareil à enlever le trognon, le centre des pommes, avant de les mettre au four.

  • Tout un merveilleux programme,... Jaccottet, la Chartreuse... en ressentant les pommes gourmandes qui cuisent au four... surtout ne pas oublier la cannelle !
    merci Marie.
    Doux week-end.

Écrire un commentaire

Optionnel