Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Encaustique, balayer, inviter, épousseter, boîte aux lettres.


Faire des choses qui semblent, comme ça, sans importance mais qui comptent beaucoup car on ne peut pas oublier qu’il y eût un moment où on ne pouvait pas les faire ou alors difficilement :
Passer la table à l’encaustique.
Amener quelqu’un quelque part.
Balayer la terrasse.
Lancer une invitation pour un repas du dimanche.
Epousseter un cadre un peu haut en se mettant sur la pointe des pieds.
Aller chercher le courrier dans la boîte aux lettres, au bout de la cour.

Commentaires

  • Bonjour Marie, oh oui il est important de réaliser qu'il y a des gestes ou actes que nous n'avons pas pu effectuer à un moment donné de notre vie, pour quelque raison que ce soit, et que cela nous est à nouveau possible. Soyons en pleinement conscients et reconnaissants.
    Gros bisous et beau jeudi à toi.

  • Bonjour. Ce sont parfois dans les toutes petites choses que l'on se sent vivant. Il faut donc savoir en profiter même s'il s'agit de tâches purement ménagères. Attention toutefois à ne pas vouloir monter en hauteur pour enlever la poussière. La pointe des pieds, c'est correct, les chaises branlantes beaucoup moins. ;-) Bises alpines.

  • Ce sont les choses que l'on dit sans importance qui en ont le plus.
    Merci pour ce partage, Marie.
    Bises et douce journée.

  • Lancer une invitation, voilà une curieuse expression
    qui provoque toujours chez moi un sentiment agréable .
    Participer ainsi à la chaleur des échanges, des discussions,
    des éclats de rire puisque chacun y vient
    dans ses meilleures dispositions et s’y préparer
    en mettant du rose aux joues de la maison !

    Depuis de nombreux mois, nous avons été privés de ces plaisirs
    mais aujourd’hui nous avons du temps à rattraper :
    samedi pour un café, le 11 novembre pour un déjeuner,
    les invitations reviennent en cascades jusqu’en décembre,
    quelle joie de pouvoir vivre ces moments sereins
    en regardant les feuilles tomber…au coin du feu !

  • J'en aurais des choses à faire et que je ne fais pas souvent par flemme et dispersions dans d'autres choses qui me réjouissent plus!!! Les corvées, bof!

  • Tout faire avec amour, voire passion Au moins toujours s'appliquer, ne rien bâcler. Offrir. S'offrir.

  • Se mettre sur la pointe des pieds pour rectifier quelque chose en hauteur .... et bien je ne peux plus vraiment. J'ai appris l'an dernier que j'avais perdu 5 cms, je ne sais pas depuis quand. C'est assez fréquent en vieillissant m'a-t'on dit, mais bizarrement je l'ai mal pris, je me suis sentie atteinte dans mon intégrité physique, je ne m'explique pas bien pourquoi parce que ça ne m'empêche pas de vivre. La dfficulté à accepter toutes les petites pertes liées à la vieillesse peut-être ...

  • C'est très juste, une fracture de la cheville l'an dernier, m'avait immobilisée durant 6 semaines : quel bonheur ensuite de refaire tous ces petits gestes du quotidiens , trouvés souvent lassants ., 'y pense souvent depuis et mesure la chance que j'ai .
    J 'ai aussi pu apprécier la gentillesse des voisins , de l'infirmier qui en profitait pour apporter le courrier , sortir la poubelle , il m'a même proposeré d'arroser les arbustes du jardin ! " vous n'avez pas idée, madame, de ce qu'on nous demande, : nourrir le chat,, préparer une tasse de thé ..." ! Le quotidien est une mine de petits bonheurs, n'est ce pas ?Merci de nous le rappeler !

  • prendre le temps de vider les garde-robes, trier ce qui est à garder, évacuer ce qui est à donner, récurer les planches et tout remettre en ordre ... tout en restant présente ...
    amitié .

  • Oui, on est toujours heureux de constater que l'on peut refaire ce que l'on ne faisait plus... Des choses simples et sympathiques.

  • Toutes ces choses indispensables qu'il faut absolument faire dans une journée... j'avoue que je ne les appelle pas des "bonheurs du jour" !
    Belle journée

  • Ah, oui, tu me fais penser à écrire et envoyer de jolies cartes postales.
    Et à balayer la terrasse pleine de feuilles de vigne vierge de toutes les couleurs. Chaque jour je me dis ."à quoi bon, demain il y en aura de nouvelles " !!!!

  • Lorsqu'il y a des choses qu'on ne peut plus faire, alors on se rend compte de ce qu'on a perdu... Et lorsqu'on peut les faire à nouveau, on comprend que c'est l'éventualité de la perte qui nous fait ressentir la saveur si forte des choses. C'est parce que nous savons que nous mourrons que nous aimons si fort la vie. Perdre (des cm aussi pour Aifelle!), c'est apprendre un peu à mourir, mais aussi saisir le prix incomparable de la vie!
    Merci encore pour vos réflexions de chaque jour, et les commentaires de vos amies, toujours intéressants!

  • Tous ces bonheurs du jour
    Profiter de chaque instant et y accorder de l'importance permet à ces choses quotidiennes qui peuvent sembler inintéressantes d'aller vers l'essentiel
    Merci de nous le rappeler

  • C'est merveilleux de pouvoir faire encore certaines choses, cela prouve que l'on a encore de l'énergie même si on le fait plus lentement, à un autre rythme.
    Douce fin de journée Bonheur du jour.

  • Je reconnais quelle suis bien en retard sur toutes ces petites choses. Non pas pour cause physique mais pour cause d'été !!
    Oui, l'été je suis dans le minimum côté intérieur pour privilégier mon besoin de vivre en compagnie de la mer.
    Je reprends donc doucement la "mise en route" de mon intérieur mais comme la plupart d'entre nous avec des précautions pour éviter d'aggraver chez moi une tendinite qui semble bien m'apprécier et ne pas vouloir se faire oublier !
    Je retiens surtout "lancer une invitation" voilà d'agréables mots qui laissent présager de beaux partages.

  • En ce moment , pour mon asso je dois visiter chaque jour un chat qui est en accueil au 4ème étage sans ascenseur : c'est dur mais je le fais encore! Abandonner sera encore plus dur!

  • Merci Marie de nous rappeler que faire ces petites choses même futiles, pleinement, dans l'ici et le maintenant, c'est Vivre. Je l'oublie trop souvent.
    Belle et douce fin de semaine.

  • Tellement en accord avec vous Marie.... et tous les jolis commentaires de votre lectorat! Essentiel d'accomplir tous ces "petits" gestes et d'avoir grande conscience de notre IN-dépendance..... La dépendance, quelle douloureuse et terrible épreuve..... douce soirée à tous!

  • Souvent nous souhaitons réaliser des défis, des projets (moins avec l'âge). Le quotidien suffit. Oui retrouver ta mobilité et de l'énergie est appréciable.
    Bises

Écrire un commentaire

Optionnel