Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ne plus être encombré par le paraître.


Au fur et à mesure qu’on avance dans la vie, mieux comprendre ce qu’est le dépouillement qui consiste d’abord à ne plus être encombré par le paraître. Il y a des décennies de cela, on l’avait supposé quand on était venu pour la première fois à Assise. A chaque visite, plus de netteté dans la tête à ce sujet mais c’est toujours au retour et même plusieurs mois après que les choses se précisent. Parce que pour cela aussi, il faut du temps.

Commentaires

  • Le paraître est quelque chose de bien encombrant et qui plus est, nous empêche certainement de vivre comme nous en avons vraiment envie. S'en débarrasser est une grande libération.

  • Assise porte bien son nom pour vous, chère Marie :
    vous y puisez un élan qui rejaillit sur nous !

    Être et paraître me semblent « mariables » toutefois,
    les apparences au-delà d’un certain âge devenant
    notre existence même.
    Peut-on tricher tout au long d’une vie ?
    Je ne le pense pas !

    Et pour finir sur une note allègre, je vous livre
    la dernière réflexion (sincère !) du plus jeune de mes petit-fils :
    « La Bible ne fait pas le moine »…
    A méditer en gardant le sourire, éternel paravent
    contre la fausseté du paraître !

  • Ah, Assise........Au soleil, vidée de tout touriste. Mon dernier séjour là -bas....Le délice. La tombe de St- François recueillie............Les fresques. La MERVEILLE! Oui, le dépouillement.

  • Difficile question. Pour certains, le "paraître" est rejeté très tôt dans la vie, mais dans ce cas il peut se poser une question de respect d'autrui et de décence dans sa présentation.
    Bien sûr le terme de "paraître" peut être élargi et ne pas se limiter à l'habillement ou au comportement. Il peut concerner la réputation que l'on se donne, ou un mode de vie en général qui ne serait pas conforme... Beaucoup de gens de la nouvelle génération sont très décontractés sur ce sujet...

  • Ah, ah,St François de Sales ,( encore un saint,), disait que l'amour-propre survivrait encore un quart d'heure après notre mort ! Impossible pour moi de sortir autrement que légèrement maquillée , Même à 80 ans , inutile de vieillir avant l'âge , j'ai besoin d'un peu de blush et de cils maquilés , cela ravigote ! Tout est question de mesure dans le paraître : dans un monastère et sous une guimpe , on se montre tel qu'on est , mais dans le monde je n'aime guère afficher mon teint pâlot et mes yeux de merlan frit , idem pour les mamies que je côtoie , " Oh qui mettra un peu de rose dans cette implacable blancheur ! " Théophile Gauthier . Et d'ailleurs " tout le monde ment " , dit le Dr House!

  • Le paraître n'est pas obligatoirement répréhensible. On se fait beau pour soi-même et pour les autres. Moi qui habite en pleine montagne-campagne, je n'ai pas la nécessité de celà mais je le comprends. Quand je parle marcher seule sur les chemins de St Jacques, j'oublie tout ça. je suis moche, avec un sac à dos, ressemblant à tous les autres pèlerins. Un certain dépouillement (rien à voir avec les pèlerins d'antan cependant) mais tout est relatif. ça fait tellement de bien. Et puis il y a aussi le dépouillement d'e l'âme et ça, c'est une tout autre chose!!!

  • Il y a le paraître bling bling ou masque et le paraître respect de soi et des autres, le premier s’exhibe pour épater, le second se montre tout simplement , sort de l’intimité pour aller vers l’extérieur. S’habiller est paraître mais peut être spectacle ou simple décence. Bonne journée !

  • J'avoue que parfois j'ai envie de faire comme François et bazarder beaucoup de chose, mes enfants me conseillent de n'en rien faire, tu peux regretter me disent-ils, peut-être ont-ils raison ?
    Bonne journée

  • Avec le temps le paraître se transforme et désencombre l'inutile. Qu'il est bon d'être léger et de n'être qu'ETRE .. au fur et à mesure le vide se remplit de l'essence-ciel pas toujours compris par la jeunesse en particulier.
    Les années aident, et quel bonheur le dépouillement.
    Merci Marie du Bonheur.
    Douce journée.

  • Depuis enfant jusqu'à mes vingt ans et plus, j'entendais toujours "mais que vont penser les voisins" si je n'étais pas habillée joliment. Puis un jour, je me suis dit que cela suffisait. Je portais des vêtements confortables, jolis et je me sentais très bien. Paraître ne m'a jamais intéressée mais convenable, oui! Et, il y aurait tant à dire sur le dépouillement.
    Bel après-midi Bonheur du jour

  • Au fil du temps, je pense que paraître devient moins essentiel, je mise plus sur être tout simplement.
    Merci pour ce texte réflexion.
    Bon wk

  • Merci, Marie, pour ce "Bonheur du Jour" ! Merci à toutes celles et ceux qui ont commenté ! J'y ai puisé beaucoup d'apaisement et je suis rassurée...
    Je t'embrasse, chère Marie, en te souhaitant un beau dimanche.

  • Ils sont venus ce matin avec camion , tronçonneuses matériels de montage et cordes cherchant des élagages à faire une haie de résineux à redescendre était prévue pour cette équipe de "gens du voyage" pour accord nous avions tapés nos mains , le travail a été fait , bien fait comme des pros , la somme demandée changea de mains et avec un large sourire l'un me dit :" tu es un homme de parole" voila une forme de paraître positive

  • Le paraître diminue avec le temps, parce qu'en vieillissant, il me semble que l'on se rend mieux compte de l'essentiel ... et c'est tellement plus simple !

  • C'est une bonne réflexion. Être soi même toujours en mouvement . Bon dimanche. Bises

  • Il faut du temps pour tout, nous changeons, nos regards sur ce qui nous entoure aussi.
    Merci pour ce moment de réflexion.
    Passe une douce journée.

  • en vieillissant, je pense qu'on laisse le paraître de côté mais on devrait le faire bien plus tôt

  • j'ai un peu de mal avec ça car j'ai du mal à séparer , ne plus s'occuper du paraitre et du coup abandonner des personnes autour de moi, je sais que ce n'est pas logique mais .....

  • Toutes ces belles couleurs manquaient chez nous sauf le gris de gris. Merci Bonheur du jour pour ce merveilleux texte.
    Douce soirée

Écrire un commentaire

Optionnel