Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

LIRE / Livres du matin, du sac à main, du soir - Page 2

  • Livres du matin / du midi / du soir.

    Le matin, poursuite de Vivre, penser, regarder, de Siri Hustvedt (Babel Essais, 2013). Un livre long à lire car épais ; de plus il incite à aller et venir vers d’autres œuvres. C’est une belle promenade.
    Le midi, toujours Virgile.
    Le soir, après avoir dévoré Les infidèles de la toujours talentueuse Dominique Sylvain (Ed. Points 2018), on est plongé dans La fleur de l’illusion du non moins talentueux auteur de roman policier japonais, Keigo Higashino (Babel noir, 2016).



  • Livres du matin / du midi / du soir.


    Le matin, L’avenir des simples, de Jean Rouaud, Grasset, 2020 ; un essai qui propose une autre façon de vivre en refusant ce monde de consommation, de destruction et d’égoïsme.
    Le midi, toujours Virgile.
    Le soir, Vivre, penser, regarder, de Siri Hustvedt, Babel Essais, 2013 : « Tout livre est pour quelqu’un. Si solitaire que soit l’acte d’écriture, il n’en constitue pas moins un geste à l’intention d’une autre personne – une seule puisqu’on ne lit que seul. L’écrivain que je suis ignore l’identité de son destinataire. Le visage du lecteur reste invisible et, pourtant, chaque phrase inscrite sur une page représente une demande de contact et un espoir de compréhension. C’est dans cet esprit qu’ont été écrit les essais de Vivre, penser, regarder. Ils ont été écrits pour vous. » (p.15)