Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

journal d'une seconde vie

  • Moisson.

    Mesurer chaque matin la croissance du bouton de la seule rose trémière qui a bien voulu pousser dans l’angle de la cour.
    Avancer tranquillement dans l’œuvre de George Eliot.
    Recevoir des mots très gentils de lecteurs du Journal d’une seconde vie, dont certains demandent s’il y aura une suite. On n’y avait pas pensé, mais pourquoi pas.
    Préparer un pesto de coriandre pour parfumer un plat de pâtes.
    Montrer la batterie de cuisine dont on se sert (une petite casserole, une grande casserole, un faitout, une poêle, une marmite moyenne) à quelqu’un qui se sent submergé par les objets et qui souhaite s’alléger.

  • Moisson.

    Apprendre que la dame-sourire va offrir un exemplaire du Journal d’une seconde vie à sa mère pour la fête des mères. Ça alors….
    Ecouter grâce à Denisa Kerschova la chanson exaltante de Trénet, Boum, et la chanter à tue-tête dans la voiture.
    Laver le linge d’amis dont la machine à laver est en panne. Prendre plaisir à bien l’étendre, bien le plier ou repasser, c’est selon.
    Offrir quelques tiges de chèvrefeuille à quelqu’un qui en aime aussi le parfum.
    Exulter de joie devant la première capucine.
    Faire un gâteau au chocolat et le donner.