Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

médiathèque de sanary sur mer

  • Moisson.

    Passer vaillamment la semaine « salles d’attente ».
    Renouveler son abonnement à la Médiathèque de Sanary.
    Préparer pour le club des cousettes un cake aux fruits rouges.
    S’engager à faire des petites couvertures en laine pour l’Ecole du chat.
    Remettre le soir même le dessus de lit lavé le matin et séché tout le jour au soleil. Ça sent bon.
    Admirer la première capucine, d’un bel orange vermillon, plantée tout contre l’ipomée.
    Refaire des biscuits de guerre dont N. a rappelé la recette l’autre après-midi, tout en tricotant des chaussettes : 1 verre de vin blanc, 1 verre d’huile, 1 verre de sucre, 5 verres de farine. Parfumer à la vanille.
    Brosser les deux grands chats et jouer avec le petit chaton.
    Regarder en replay sur Arte une belle émission sur James Joyce et ensuite feuilleter Ulysse et Les gens de Dublin et ensuite relire Les morts.

  • Moisson.

    Faire de la confiture d’oranges douces pour bien marquer la fin de l’hiver et indiquer les destinataires des pots en les étiquetant.
    Planter de la menthe, du basilic, du persil et de la ciboulette.
    Admirer les tulipes mauves maintenant bien écloses.
    Garder dans le sac à dos le livre d’Hubert Reeves, J’ai vu une fleur sauvage.
    Pouvoir rester patiente car le bout du tunnel est encore loin, malgré tout.
    Planter un chèvrefeuille.
    Remarquer en passant en voiture la première glycine en fleurs. Au rond-point suivant faire demi-tour pour l’aller mieux admirer.
    Ecrire trois pages.
    Aller à la Médiathèque de Sanary rendre des livres et en emprunter d’autres glanés au rayon Botanique.