Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

piquer une orange de clous de girofle

  • Moisson.

    Piquer une orange de clous de girofle pour embaumer la maison.
    Recevoir du courrier.
    Poster du courrier.
    Lire le journal.
    Aller dans les bois ramasser pommes de pin et branchages (myrte, lentisque, pin) pour faire des couronnes de Noël, puis sur la plage ramasser du bois flotté. En faire plusieurs et en apporter aux voisins.
    Reprendre contact avec quelqu’un qu’on n’a pas vu depuis plus de trente ans. Se reparler comme si on s’était quitté la veille.
    Monter à la chapelle de Ste Anne d’Evenos, y rester un moment et allumer un cierge.

  • Activité manuelle.

    Pour embaumer la maison, décider de piquer une orange de clous de girofle.
    S’installer sur la table de la pièce unique, poser sur un torchon deux ou trois oranges, verser les clous de girofle sur une assiette.
    Commencer à piquer l’orange là où elle est la plus renflée (à son équateur, en quelque sorte). Les clous de girofle doivent être très près les uns des autres. Poursuivre ainsi jusqu’à ce qu’on ne distingue quasiment plus la peau.
    Poser l’orange sur une jolie petite assiette et la laisser près d’une source de chaleur, sous une lampe, par exemple.
    Si on a du temps, on en refait une autre pour la mettre dans la penderie. Dans ce cas, on l’enveloppe dans un tissu de coton fin qu’on ferme d’un ruban, comme une aumônière, et on l’attache à la tringle. On a justement retrouvé dans la boîte à rubans un joli lien orange vif.