Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

port du manteau

  • Le butin de la balade.

    Dans la baie, la mer lisse et blanche du reflet du soleil : on dirait une patinoire.
    Un voilier ancien, à la coque et aux voiles bleues. Il est posé tranquille, peut-être parce que les pirates font la grasse matinée.
    Dans l’anse du Port du Manteau, des pêcheurs immobiles veillent leurs cannes à pêche.
    Un bougainvillée violet. Grandement déployé.
    Des ipomées si joliment bleues.
    Des lauriers-rose aussi grands que des arbres.
    Des lis de mer au bout des Sablettes.
    Des amis qu’on croise. On en profite pour les inviter à déjeuner un prochain dimanche.

  • Au port du Manteau.

    S’installer près du port du Manteau, face à la baie de Tamaris, et écouter tranquillement la folle journée de Nantes ; par exemple, les 4 saisons, de Vivaldi, qu’on n’avait pas pris la peine d’écouter depuis des lustres.