Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Moisson.

Rapporter du marché différents bouquets : petites blettes, coriandre, fenouil, persil.
Entendre les enfants rentrer de l’école.
Trouver aux puces un gros broc en émail bleu.
Terminer la liseuse au point mousse. L’étrenner un soir quand on s’installe près de la fenêtre pour lire.
Préparer des tartelettes aux pommes car des amis passeront pour le thé prendre des nouvelles.
Pouvoir rester tranquille et ne faire qu’une chose à la fois.
Fermer les volets quand la nuit tombe et rester bien au chaud chez soi.

Commentaires

  • Ne faire qu'une chose à la fois, se concentrer sur une seule chose est un vrai régal...rare.
    Couvrez-vous bien, amicalement.

  • je m'associe à votre 'merci facteur' dédié à Marie-aux-bonheurs.......

  • Une seule chose à la fois ? Mais alors vos journées ont beaucoup plus de 24h !
    Impensable pour moi, ou alors si je n'ai pas le choix (coincée quelque part ) c'est mon esprit qui prépare des milliers de tâches pendant que mon corps subit la contrainte d'une seule action.

  • Rester bien au chaud chez soi.... Alors là ça a du sens ! IL neige encore ce matin, de fins flocons de grésils sous un ciel bien plombé vissé sur le village Rester bien au chaud chez soi, Un vrai bonheur ! Bonne journée.

  • Comme je le dis toujours en riant... Je n'ai qu'un neurone. Est ce que je ne fais qu'une chose à la fois pour autant?
    Je vous souhaite une liseuse toute douce pour ne sentir aucun vent coulis...
    Au fait je me rappelle maintenant comment j'ai découvert votre blog...
    C'est quand Tania lisait le Journal de Virginia Woolf...
    J'ai suivi les liens et voilà.
    Je ne regrette pas qu'elle ait été un lien...
    Connaissez-vous Dorothy Bussy (née Strachey)?
    Elle habitait Roquebrune-Cap-Martin avec son mari peintre...
    Tous ces peintres et ces écrivains ne connaissaient pas internet et pourtant eux se connaissaient...

  • Nos maisons font notre bonheur, elles nous ressemblent
    et nous finissons par leur ressembler ...

    Bon jeudi, dans le parfum des pommes chaudes !

  • maison-doudou !!....... odeurs gourmandes du bonheur !!

  • Très belle moisson du jour! Quel bonheur de ne faire qu'une chose à la fois et ces tartelettes aux pommes à partager, quel délice!

  • "C'est une maison bleue / Adossée à la colline / On y vient à pied...", et voilà Maxime Le Forestier qui se glisse dans la lecture de ce billet. Bonne après-midi, Marie.

  • Je jubile lorsque je vois apparaître " Moisson", j'aime tellement lire ces lignes qui laissent transparaître un réel mode de vie dans lequel chaque instant est précieux et vécu intensément. Une leçon de vie pour moi, enseignante fraîchement retraitee qui redécouvre le bonheur de prendre son temps, le silence, les lectures longues et nourrissantes, la gourmandise de repas finement cuisinés, les travaux d'aiguilles aussi ( moi qui ai tant besoin de conseils comme je regrette l'éloignement de vos rencontres tricot/papotages, et comme j'aimerai les voir les jolis modèles que vous réalisez..) mon jardin bien plus soigneusement entretenu et observé, la liste serait encore longue mais c'est un peu grâce à vous que je mesure plus précisément le bonheur du jour...
    Mille mercis , soignez vous bien. Bien amicalement. Francine.

  • là aussi, je m'associe à cet écrit !!.......

  • "...car des amis passeront pour le thé prendre des nouvelles", j'aime beaucoup cette phrase, Perspective tranquille, rassurante, sans chichis.. Des amis passeront et tout est bien.

Écrire un commentaire

Optionnel