Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Moisson.

Compter les boutons de l’hibiscus : 9.
Constater que progressivement, les roses trémières rosissent très légèrement.
Croiser, alors qu’on passe sur la promenade, plage des Sablettes, une dame en train de peindre à l’aquarelle ; s’approcher, entamer la conversation, la féliciter. C’est un carnet de voyage qu’elle fait ; elle anime des stages. On parle carnets, qualité de papier, couleurs. On lui montre le petit carnet noir qu’on utilise pour noter des mots.
Lire, dans la salle d’attente, et parfois écrire quelques mots sur le petit carnet ou encore mettre un post-it rose au coin d’une page. Une petite fille attend aussi ; elle s’approche, entame la conversation : « Tu lis quoi ? », « Pourquoi t’écris dans ce carnet ? » On lui répond, on lui montre le livre et le carnet. On papote un peu. Le temps est toujours long ici. Alors qu’on l’appelle, elle repart avec sa Maman et on l’entend demander : « Je voudrais bien un carnet moi aussi. »

Commentaires

  • Précieux petits carnets qui accompagnent nos vies, qu'on offre, oublie parfois, où se retrouvent parfois des années après un numéro de téléphone sans nom à côté d'une fleur séchée, une pensée qui ne nous est plus revenue et un souvenir impérissable.
    Bonne journée Marie.

  • Carnets et feuilles volantes nous remémorent un passé enfui .
    Hier, en déménageant la maison de vacances, je découvre
    quelques feuillets rédigés sur papier vélin :
    ma mère aimait qu'au retour d'un voyage en commun,
    je lui fasse un résumé de ces moments heureux !
    Je les ai soigneusement délaissés et les relirai aujourd'hui,
    demain ou plus tard : la surprise est là, tout près de moi
    et mes parents revivront ailleurs que dans mes rêves !

    Merci, Marie, vous suscitez des émotions chez vos lecteurs,
    la scène de la petite fille de la salle d'attente est tout simplement
    magnifique !

  • Mon carnet ne me quitte jamais. Ce matin, j'ai noté une phrase lue :
    « Un lac réfléchit mieux les étoiles qu'une rivière. »
    Cela m'a emplit de calme et de joie. Un peu comme ton billet
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

  • J'aime tes moissons de petites joies toutes simples...
    Tu me donnes envie de m'acheter un carnet.

  • Ah, les précieux carnets que l'on entasse au fil des années !
    J'ai récupéré ceux de Papa... un vrai trésor... 30ans, 40 ans peut-être, je ne les ai pas encore ouvert...
    Belle journée Marie, bisous, câlins à tes Félins

  • Tout ce qui se sème dans l'enfance, et deviendra peut-être un jour récolte ou moisson : aujourd'hui, l'envie d'un carnet pour cette petite fille, c'est joli.
    Merci Marie.

  • J'ai cinq très gros carnets , qui n'entrent pas dans une poche , dans lequels j'inscris des phrases relevées au cours de mes lectures , des versets de la Bible , des paroles de sagesse , j'illustre les pages de photos trouvées dans des magazines
    ou sur Internet , de dessins ... Je pose le carnet sur un lutrin :elles me nourrissent au quotidien !
    Délicieuse cette petite fille en quête à son tour d'un carnet !

  • Moments forts de nos vies les rencontres impromptues. Les roses trémières sont en fleurs. Une belle rouge près d'ici. Bises et belle journée.

  • Je compte par mimétisme les boutons de l'hibiscus : 9.
    M'amuse de cette coïncidence étrange.
    La note sur un petit carnet fabriqué par ma cadette au moyen de feuilles pliées en deux et agrafées sur la ligne médiane.
    Et remercie l'auteure pour ce moment de vie étonnant !

    Bon week-end, d'assez de bonheurs pour remplir quelques pages de ton carnet.

  • Tu as semé de jolies graines d'envie pour cette petite fille curieuse...j'espère qu'elle aura elle-aussi son petit carnet. Merci pour cette jolie moisson

  • J'ai aussi un hibiscus qui me snobe.. plus de fleurs, je lui avais fait une coupe avant l'hiver. il m'a refait de nombreuses feuilles mais toujours pas de fleurs.. un caprice peut-être.. je n'ai pas de carnets mais parfois, j'y pense !.

  • Toujours un carnet dans mon sac !
    merci Marie du Bonheur du Jour pour ces instants gracieux.
    Doux vendredi.
    Den

  • Au fil du temps, on m'a offert des carnets. Je les utilise pour des contenus divers et spécifiques... Quant aux numéros de téléphone, heureusement que je les avais noté, ils ont disparu en changeant de portable (j'ai dû sans doute mal manœuvrer)

  • Ma mère de 88 ans nous a dit à ma sœur et moi : lorsque je ne serai plus là, vous trouverez un peu partout dans la maison tous ces carnets entamés, jamais finis, qui vous diront peut-être qui je suis, qui j'étais, et sans doute ce que j'aurais aimé être.
    Bravo à cette petite fille qui réclame un carnet alors que d'autres se roulent par terre pour avoir un smartphone...

  • L'échange avec la petite fille me touche beaucoup ...
    Gros bisous, chère Marie, et belle fin de semaine.

  • Cette petite fille aura sûrement son carnet et elle pourras déjà apprendre à noter des idées, ou...dessiner.
    Belle journée

  • j'ai moi aussi un petit carnet vert, celui de Philippe est rouge, tous les deux contiennent nos mots de passe ... il en faut pour tout désormais !
    les longues promenade en bord de mer, les visites entre voisins de camping, les échanges de cadeaux ... c'est l'été qui vient ... les vacances qui se dessinent !
    amitié .

  • Merveilleuse découverte ! Comprendre qu'on peut garder ainsi bonheurs et peines, préserver ce que l'on craint d'oublier, avoir toujours auprès de soi un ami fidèle.

  • Il y a différents modes d'expression , la peinture et l'écriture se complètent ...

    J'ai toujours aussi des petits carnets, certains bien effilochés dans lesquels je note mes rendez-vous ...parfois également des mots dont je vais rechercher la définition dans
    le dictionnaire...

    Je garde cette habitude du papier malgré l'ère de l'informatique...c'est bien que les enfants aient envie et puissent continuer par ce biais...

    Très bon week-end,
    Amitiés,

    https://almanachdecassandre.com

  • Peut-être ce jour-là, la petite fille a découvert l'envie et le bonheur d'écrire !

  • Le carnet mémo avec bic pour les choses à acheter glissé dans la sacoche.
    Celui des notes de lecture (celui-là est électronique maintenant, sur la liseuse) reste au domicile.
    Celui des livres à lire/trouver/acheter (la PAL) est devenu électronique lui aussi et c'et embêtant quand j'oublie la tablette (pas de smartphone encore, je m'accroche) à la maison.
    La petite fille s'étonnera moins de voir tapoter sur un appareil qu'un crayon avec un carnet ?

Écrire un commentaire

Optionnel