Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

plage des sablettes

  • Les pieds ailés.

    Alors qu’on marche sur la plage des Sablettes et qu’on ramasse du bois flotté, décider de se tremper les pieds. Ni une, ni deux, on met les orteils à l’air, on remonte les jambes du pantalon, on escalade les monticules d’algues, et on y va : c’est un peu frais, on hésite, on avance, on fait quelques pas sur le côté, et puis on se lance et on va dans l’eau jusqu’aux mollets. Au bout d’un moment, on ressort et on va s’asseoir sur le muret blanc pour faire sécher les orteils recouverts de sable. Puis on remet les chaussettes et les chaussures et on rentre en sentant parfaitement qu’on a les pieds ailés.

  • Moisson.

    Remarquer que les mimosas sont en fleurs, que les jours rallongent, que les primevères sont bien installées sur les étals des fleuristes.
    Organiser un petit dîner à la maison, simple et chaleureux.
    Aller au cinéma un dimanche.
    Recevoir de bonnes nouvelles de quelqu’un.
    Ramasser du bois flotté sur la plage des Sablettes.
    Admirer le ciel chaque matin, chaque nouveau jour.
    Ranger la bibliothèque.
    Prendre un café avec une amie un matin ; papoter le temps de sa pause.
    Regarder une émission sur Karen Blixen, celle qui disait qu’il n’y a rien dont on ne doive avoir peur.