Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

En allant chercher le pain.

En allant chercher le pain,

admirer
le premier tamaris qui offre à foison de belles panicules roses
et aussi
la première glycine, si douce ; elle fait penser à Sei Shônagon qu’on pourrait relire : « Les fleurs de glycine, tombant en longues grappes, aux belles nuances, sont vraiment superbes. » (1)

penser aussi aux arbres de Judée auxquels on ne pourra rendre visite ce Printemps mais se rappeler qu'on a pu rencontrer beaucoup d’amandiers et tout autant d’aubépines juste avant

entendre les oiseaux chanter très fort – ou bien c’est parce qu’il n’y a pas d’autres bruits qu’on entend si bien leur chant ; bien les écouter

mesurer combien les feuilles des figuiers grandissent vite quittant ainsi le vert si clair de leur naissance pour celui de leur prochaine maturité


(1) Sei Shônagon, Notes de chevet, page 62, éd. Connaissance de l’Orient, Gallimard, 1966.

Commentaires

  • Cette période qui limite nos pérégrinations nous enjoint à redoubler d'attention (et d'attentions).
    Douce journée sans tracas.

  • Les oiseaux sont actuellement des compagnons précieux :
    ils animent le ciel sans avions, les arbres au plus beau
    de leur feuillaison, l'air d'un calme presque total,
    les gazons semés de pâquerettes ...

    Hier, m'a traversée cette idée saugrenue :
    Ce nouvel "art" de vivre a aussi un charme indéfinissable !

    Amitiés à partager avec les fidèles des BONHEURS DU JOUR !

  • ta région mieux exposée est en avance sur la mienne, mais ici aussi tout renaît et se perçoit d'autant mieux dans ce "silence" retrouvé !
    amitié .

  • L'absence de l'agitation humaine redonne toute la royauté à la nature . Plus de bruits ni de nuisances , un calme inédit procure un sentiment apaisant...
    Un paradoxe de cette crise....
    Belle journée
    Amitiés

  • C'est vrai que le chant des oiseaux est très important pour nous tous actuellement; chez nous il y en a pléthore..; en moins de 10 jours mes petites-filles en reconnaissent déjà quelques-uns... surtout les pies !
    Autrement on ne sort pas du jardin...
    Bonne journée à tous

  • Pas de pollution, ça fait du bien là où ça fait mal… Alors admirons. Bon chez moi c'est toujours comme ça, hormis les avions.

  • Pa encore la moindre feuille sur mon figuier mais des oiseaux qui picorent, qui chantent...oui et comme c'est agréable !

  • Cytise, arbres de Judée, Korette, azalées, forsythias, camélias et en bourgeons, glycine, cognassier du japon, etc... un peu ,toutes ces plantes sur notre butte sont une bénédiction... Le printemps est là malgré ce satané virus..
    .Et farandole d'oiseaux qui s'agitent pour faire leurs nids et plus...

  • Le printemps est là et la nature nous offre ses cadeaux : oiseaux, plantes, ciel bleu (neige pour nous en Provence hier soir...) et bien entendu c'est à nous d'en profiter tout de même puisque nous avons la chance de ne pas habiter en pleine ville par choix. Par contre fais gaffe en allant chercher le pain, j'ai vu qu'à Sanary, on pouvait être verbalisé si on sortait tous les jours pour prendre sa baguette... belle journée et prends soin de toi surtout

  • Comment ne pas aimer Dame Sei Shônagon et ses glycines au doux parfum ?
    A Nancy , c'est l'éclosion des fleurs d'un superbe magnolia dont nous sommes privés , il fleurit confiné derrière les grilles du Jardin public de la Pépinière ..
    Pour me consoler j'ai la présence d'un buisson de camélia rose dans mon petit jardin: il n'a jamais été aussi beau et les moineaux y perchent du matin au soir !
    Patience et sérénité !

  • De l'autre côté de la rade aussi, le silence ambiant met en relief ces chants merveilleux... Je n'écoute qu'eux. Lumineuse journée, pensées fleuries. brigitte

  • Respirons ce printemps qui amorce sa descente....pour oublier la tristesse de ces moments que nous vivons au quotidien

  • Je ne sors qu'une fois par semaine, mais j'apprécie d'autant mieux de retrouver mon "dehors".
    Merci pour cette page.
    Passe une douce journée.

  • En effet, on entend beaucoup plus chanter les oiseaux dans le silence, c'est un régal.
    Belle journée

  • Un bouquet de bonheurs naturels...Quelle chance de ne pas vivre dans une cité de béton surpeuplée...Je rends grâce chaque jour...
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

  • "Ce qu'ils sont bruyants, ces oiseaux" se plaint mon mari ! Et c'est vrai! D'habitude avec les voitures et les gens qui passent devant nos fenêtres, on ne les entend pas. Et c'est un petit bonheur du jour.

  • Joli jour... Avec cette nature printanière.
    Le calme est là. Les voitures en bien petit nombre.
    Bises et porte toi bien.

  • Oui le jardin est magnifique mais dommage que les pollens ne soient pas confinés!
    Profite bien de ta journée!

  • La nature se réveille beaucoup en ce moment. Les feuilles de mes 2 figuiers sont sorties depuis 3 semaines et les petites figues vertes sont déjà là. Bon après midi et bises.

  • Je m'inquiétais de ne plus avoir de nouvelles...En fait j'ai été, comme pour de nombreux comptes, déconnectée du vôtre et ne recevait donc plus les newsletters !
    Je vais rattraper cette lacune en savourant chaque billet, puisque j'ai le temps, maintenant.
    Dans le jardin maternel, dans l'ouest, les feuilles du figuier joliment découpées apparaissent elles aussi, et ô miracle, déjà les promesses de clochettes à l'ombre du grand chêne…
    Quant aux oiseaux, ils ont repris possession du ciel parisien et leur chant m'enchante chaque matin et chaque soir.

Écrire un commentaire

Optionnel