Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Commencer ou poursuivre.

La vigne vierge commence à bien s’étaler sur le mur blanc et à enrouler le porche.
Elle connaît intimement le cours du temps : elle a pris ses couleurs d’automne, ce rouge de la vigne à nul autre pareil. Quand on regarde ses feuilles de très près, on peut suivre du regard les nervures boursouflées de cette sève qui, préservée dans un ailleurs hivernal, fécondera les prochains bourgeons.
Les plantes ont un élan vital ; puisons à leur force.
Elles suivent leur chemin et deviennent ce qui leur est offert d’être ; par moments elles ploient sous le vent ou sous le gel ou sous la pluie ; par moments elles sont à terre ; par moments elles disparaissent ; par moments, elles renaissent.
Les belles-de-nuit ne sont-elles pas en train de disperser à tout va leurs graines en leur confiant les teintes qu’elles auront à déployer l’été prochain ou l'été suivant s'il leur faut plus de temps ?
« C’est ici mon chant qui commence (1)», disait Virgile.
Chaque jour, commencer la suite d’un chant.




(1) Virgile : Le souci de la terre, nouvelle traduction des Géorgiques par Frédéric Boyer, Ed. Gallimard, 2019

Commentaires

  • La vie va toujours de l'avant. La sève vers le bout de la feuille extrême.
    Apprécier le passé (généalogie pour moi), mais savoir que l'important, outre le présent qu'il faut vivre intensément, c'est devant, après, plus loin...
    Si différent, si redouté parfois, mais ainsi va le cours de la Vie, des choses...
    Le principal est de conserver cette vie ( et les graines !!!)

  • J'adore la vigne vierge et ses rubescentes couleurs automnales, il y en a une au jardin de mon fils qui recouvre une petite gloriette et c'est magnifique.
    Belle journée enchantée comme Virgile

  • Aperçu hier ce rouge magnifique de la vigne à l'assaut d'un mur. Merci de faire entendre ce chant des plantes. Bonne journée, Marie.

  • j'envisage de planter du lierre contre le mur, les oiseaux pourraient y trouver un abri même l'hiver (et de la nourriture)
    :-)
    mais évidemment, une vigne vierge, c'est plus joli!

  • Quel joli billet une fois de plus. Je suis en train de prendre l'habitude de venir regarder par ici chaque matin! :)
    J'adore les belles de jours et les 'fleurs de lune', comme l'indique un roman de Jetta Carleton. Par contre, je n'ai jamais réussi à faire fleurir ces dernières. Si tu as un truc vert, je prends tous les conseils. Bonne journée! :)

  • Un peu de soleil pour magnifier les arbres et leurs feuilles. Chez moi les géraniums ont refleuri.
    Bises

  • Se perpétuer, mourir un peu -en couleurs- pour revivre en vert.

    La vigne vierge qui recouvre notre terrasse fait de jolis petits fruits noirs que les oiseaux adorent à en oublier leur peur de nous...gourmands !

  • C'est toujours un émerveillement de voir les plantes et les fleurs se renouveler d'année en année pour notre plus grand bonheur. La nature est tellement bien faite.
    Douce soirée

  • Les plantes (et les graines) ont beaucoup à nous apprendre.

    Actuellement je me réjouis des couleurs de l'automne

  • Superbe billet qui nous encourage à poursuivre malgré les difficultés et il faut dire qu'en ce moment, nous sommes gâtés !

Écrire un commentaire

Optionnel