Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un poème pour la journée. Au revers, d'Andrée Chedid

De tout temps à jamais, on a lu de la poésie. Cette habitude a peut-être pris naissance à l’école primaire : le souvenir d’une institutrice qui lisait chaque matin un poème à la classe et qui le faisait écrire sur le cahier du jour est encore vivace.
Aujourd'hui, envie de partager un poème d’Andrée Chedid, Au revers, parce qu’on y lit la vie. Dans l’exemplaire qu’on possède, cela fait longtemps qu’on a souligné ces quelques vers : « au tréfonds de l’obscur/s'échaffaudait/l'opiniâtre printemps. » Soyons opiniâtres.

Au revers

Tandis que les graines s’enfièvrent
Aux creux des sols
Tandis que les sèves s’émeuvent
Au cœur des arbres

L’orage racla nos murs

Fureurs sévices se déchaînèrent
On parla haines
On outragea
On versa sang

Mais une fois de plus
Au revers de l’atroce
Au tréfonds de l’obscur
S’échafaudait
L’opiniâtre printemps.


Andrée Chédid. Rythmes, Poésie/Gallimard, 2018, p. 90.

Commentaires

  • J'aime beaucoup Andrée Chédid , son poème cité ici est magnifique … à noter dans mon cahier , merci Marie !
    très belle semaine dans la joie des jours

  • Hélas, hélas. Toujours vrai.
    Anniversaire du génocide rwandais sur nos ondes. Et la Nature dehors..
    Bonne journée.

  • Si heureuse de commencer ainsi notre journée,
    je viens de transmettre le poème à mes enfants et petits-enfants :
    la tradition de la lecture poétique quotidienne, voilà une belle idée
    pour rénover l'école en souffrance !

    Merci, chère Marie, votre lien est assurément ESSENTIEL !

  • Quoi que les programmes évitent ou exigent, j'ai toujours demandé aux élèves d'apprendre de la poésie, et même les 5°, les 6° aiment ça et le font très bien (pour la plupart!); c'est ainsi que se gravent les plus beaux vers; en 2° je récitais Ophélie de Rimbaud; je n'ai jamais oublié...malgré mon âge avancé..
    Que le printemps nous garde opiniâtres!

  • Retraitée depuis quelques semaine, j'ai décidé de réciter chaque jour un poème... Celui que vous nous proposez sera "mon poème du jour"... Mais il a immédiatement évoqué pour moi une phrase de Camus : "Au milieu de l'hiver, j'ai découvert en moi un invincible été".

  • J'en aimerait encore s'il-vous-plaît !
    Des vers de poésie qui soutiennent le moral des cœurs affligés.

  • Quoique fassent les hommes, les saisons sont là et opiniâtrement travaillent en sourdine pour faire éclore la vie !
    Belle journée

  • Elle vient du Liban, pays martyr.
    La vie opiniâtre au travers des saisons nous tirebde l'obscur.
    J'aime cette famille dont le souffle de l'amour traverse les générations.
    Bises

  • Ah, la poésie, Ah Andrée Chédid ... Une amie m'a prêté hier un de ses romans, "L'autre", je ne connais que sa poésie, je suis curieuse de découvrir ce livre. Je t'embrasse, merci Marie

  • Oui, la poésie d'Andrée Chédid est belle et âpre, et parle des violences de son pays... Ici il s'agit d'un printemps bien plus large qu'une saison, et ce poème est pour nous tout à fait d'actualité !

  • Merci Marie de nous donner à lire ces beaux vers de cette poétesse magnifique !
    Bonne journée!

  • même chez ceux qui vivent sous les bombes, dès que revient le printemps il y a comme un souffle de vie qui s'enracine
    merci Marie pour ce poème !
    amitié .

  • Oh que c'est magnifiquement dit. J'imagine le timide bourgeon d'une fleur émerger au sein du chaos. Oui, le printemps est têtu, et surtout bon élève, il fait son travail de printemps quoi qu'il en soit.

  • Quelle magnifique image dans ce poème.
    Ne jamais oublier "le tréfonds"
    Merci, Marie !

  • Merci Bonheur du jour pour ce magnifique poème. J'aime beaucoup ses poèmes. Cela me donne envie d'en relire.
    Bel après-midi

  • Merci Bonheur du jour pour ce magnifique poème. J'aime beaucoup ses poèmes. Cela me donne envie d'en relire.
    Bel après-midi

  • C'est un poème magnifique, que je confesse découvrir.
    Il y a tant à lire pour qui lis déjà beaucoup, et de date (pas si) ancienne !
    Merci, mille fois. Le livre est commandé chez le libraire.

  • Quelle belle habitude de faire inscrire aux enfants un poème tous les matins de classe :)

Écrire un commentaire

Optionnel