Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Moisson du 20 mai 2021.

Les acanthes fleurissent un peu partout. Elles sont belles. D’un blanc légèrement teinté de parme. On en rencontre partout où on va marcher. Sont-elles comme les cailloux d’un Petit Poucet ?

Prendre le temps de parler avec quelqu’un confronté à un problème pour tenter de lui expliquer que, bien souvent, si on comprend d’où vient le problème, pourquoi il se pose de cette façon, pourquoi il prend autant d’importance, on a bien avancé pour arriver non pas à le régler mais à mieux faire face. Bien sûr, comprendre ne signifie pas accepter mais, vraiment, ça aide pour faire avec.

Faire sécher le linge dans le vent. Une fois sec, quand on le plie, il sent le soleil.

Dans la forêt, les pins eux aussi ont le parfum de la chaleur.

Remarquer qu’il y a depuis la semaine dernière un nouveau lecteur d’Avec la vieille dame, quelque part… Merci. Et remarquer aussi que Le journal d’une seconde vie a lui trouvé cinq lecteurs en 2021… Un livre dont on a très peu parlé, publié en 2019. Merci aussi à eux.

Commentaires

  • Ici en Bretagne, les acanthes s'installent aussi partout
    dans le jardin .
    Je leur pardonne cet impérialisme car leurs feuillages en chapiteaux
    surmontés de cierges ont une allure si architecturale !

    L'odeur chaude des pins manque à notre imaginaire, en revanche,
    la froidure de Mai se poursuivant avec malveillance...

    Bonne journée, Marie, vos promenades-conseils
    sont une belle démonstration d'amitié !

  • Bonjour, contrairement aux jours précédents, déjà être accueillie par du soleil en ouvrant les volets. Repenser à hier où l'on a remis les pieds au cinéma en fin d'après-midi avec grand bonheur... Se dire avec mon mari, que l'on pourra marcher maintenant à 19h....Replanter toutes les pousses rapportées du jardin de ma maman, si beau, si fleuri. Repenser à tout ce que j'ai dit hier aussi, à mon papa, qui n'est plus chez eux depuis novembre dernier et qui se fait mal à son nouveau lieu de vie, l'Ehpad... Le soutenir car ma maman a du mal à le faire. Lui montrer toutes les "joliesses" de l'endroit. Souligné le positif toujours. Prendre un ton léger et bienveillant.
    Avoir le projet de marcher ce matin avec une copine qui vit la même chose depuis février avec son papa de 98 ans. Espérer que nos enfants viendront un peu ce WE. Programmer ensuite quelques jours à la mer normande.
    Bonne journée Marie

  • Ce matin pour accompagner les premiers pas dans le jardin c'est le subtil parfum des arums qui m'a accompagnée. Un léger rayon de soleil commence à égayer le ciel. Peut-être fera-t-il un temps correct pour fêter un anniversaire ce midi à une terrasse....
    J'aime que tes livres soient solidaires entre eux : si l'un plait, il a une répercussion sur un autre plus ancien.
    Et roule la vie !

  • J'aime énormément ces fleurs.... et ta comparaison avec les cailloux du Petit Poucet.
    Heureuse que tu aies de nouveaux lecteurs.
    Passe une douce journée.

  • Joli mois de mai, enfin !
    Belle journée ensoleillée, bisous

  • Ici, pas d'acanthes, bien sûr mais je me rappelle mes balades journalières au château d'Hyères et la floraison massive de ces plantes. Bientôt dans mon jardin les lupin : un tout petit air de famille.

  • Aujourd'hui sera-t-il enfin digne d'un vrai mois de mai ? Ou juste une obole pour nous faire patienter encore un peu... Le soleil innonde la pièce, et je lis avec plaisir ce billet empreint des douces odeurs du midi. Belle journée Marie, et félicitations pour vos succès littéraires.

  • il fait sec, c'est déjà ça, mais le ciel reste couvert camouflant le bleu, alors les fleurs font quand même leur possible pour nous émerveiller accompagnées du chant d'oiseaux cachés dans l'ombre des arbres ...
    amitié .

  • Une balade pleine de soleil qui fait du bien après ces jours si pluvieux, on en rencontre aussi en Bretagne, je trouve ces fleurs ravissantes.
    Belle journée

  • Ici ce sont plutôt les agapanthes qui fleurissent, mais c'est aussi beau!
    Bravo pour tous ces nouveaux lecteurs, super.

  • Magnifique moisson aux douces senteurs et félicitations pour ces nouveaux lecteurs.
    Bel après-midi

  • Bonjour,

    Une moisson qu'initient les acanthes est forcément belle et spéciale.
    Elles sont les meilleures alliées du jardinier, et les amies du promeneur.
    Ce sont des plantes symboles, complexes et sauvages, qui s'invitent et durent, fidèles.

    Oui, cette moisson comme le linge sent le soleil - ce soleil qui se fait rare dans le ciel.
    Merci et bonne soirée,
    Pierre.

  • Ici pas d'acanthes, mais les premières marguerites qui flottent au vent.
    Les ventes de ton livre continuent. Super !
    Bises

  • Je suis en Ombrie (Italie) et tu vois, je te lis tout de même......Et je t'ai posté une carte!!!

  • Merci Marie des Bonheurs pour tous ces mots qui résonnent joliment et qui m'imprègnent fort ce mât-teint ! j'ai parcouru quelques pages de "avec la vieille dame" et "le journal d'une seconde vie" et j'ai beaucoup aimé car je me suis reconnue dans tes écrits. Aidante égal'aimant. Merci pour tout cela ! j'aime ce côté si positif de ta personnalité !
    un doux week-end à venir.

  • C'est dans ta région que j'ai vu pour la première fois ces très belles fleurs dont le nom ne m'évoquait jusqu'alors que l'architecture antique.
    La chaleur, un peu de chaleur, cela nous manque fort en ce mois de mai. Quelques annuelles installées sur la terrasse, la clématite en fleurs, le printemps est bien visible à terre, mais pas encore dans le ciel. Bonne journée, Marie.

  • Merci, Marie ! Je me suis noté le deuxième paragraphe dans mon cahier "citations"...
    Gros bisous et belle fin de semaine à toi.

  • Faire sécher le linge au vent. On ne fait plus cela en ville, parfois un séchoir sur pieds sur une terrasse, mais ce n'est pas pareil. Nous avions un jardin exposé à tous les vents, les draps et chemises claquaient et quand maman rapportait la manne, c'est vrai, le linge frais sentait le soleil.

Écrire un commentaire

Optionnel