Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La question du lundi. Débrancher.


Une vie simple, c’est un ensemble de choses. Sobriété, silence, recyclage, limitation de la charge carbone tout autant que la charge mentale, limitation de la consommation. Justement, à propos de la consommation d’électricité, cela fait déjà un moment ici qu’on débranche régulièrement les appareils électriques même éteints. Tous les soirs, on débranche le percolateur (qu’on utilise désormais ce qui évite l’utilisation des filtres papier), les lampes une fois éteintes, et pour éviter de tout débrancher du pôle ordinateur et du pôle télévision c’est la prise multiple avec son gros bouton rouge qu’on éteint.
Il y a beaucoup d’informations sur ce sujet dans cet article de Que Choisir (clic).

D’où la question du lundi : Etes-vous sensible à cette consommation cachée et tentez-vous, autant que possible, de la limiter ?

Commentaires

  • Oui très sensible. Monsieur beaucoup moins, c est un peu une bataille.
    Notre mairie peut nous prêter de petits appareils qui mesuraient cette consommation résiduelle ainsi perdue. Et là cela a abondé dans son sens.... En fait plus que minime cette consommation.. Mais l approche d orages nous fait tout débrancher...
    Et que penser des horloges intégrées au four qui sont de vraies sources lumineuses aussi et que l on ne peut annuler chaque soir ?
    Bonne semaine

  • Après lecture de L article que choisir, seuls seraient concernés chez nous.. la télévision, la chaîne hi fi, un ordi et son imprimante. Autrement tout le reste est toujours systématiquement débranché. Surtout dans la cuisine. Toujours à cause des orages...

  • Je suis peu sensible à ça. Je débranche l’ordinateur et mon piano électrique en cas de menace d'orages. Le reste a très peu d'impact.
    On a toujours tendance à accuser les consommateurs d'être à l'origine de tous les maux mais on n'accuse beaucoup moins les entreprises et les industries qui, elles sont à l'origine de surconsommations excessives.
    Culpabiliser les gens c'est tellement plus facile !

  • Je débranche autant que possible.
    Je sais que c'est important.
    Bonne semaine Marie

  • Petites choses simples...On se retrouve (voir mon article sur l'happy- culteur) J'essaie d'être attentive oui, aux petites dépenses d'énergie inutiles, mais c'est une goutte d'eau dans une famille qui est sensible à la question mais débordée par des enfants pleins de théories, mais moins d'actes....parfois les écolos eux- mêmes....

  • non, je ne débranche rien ... par besoin de confort tout simplement, et je doute fort d'être responsable de tous les maux actuels ...
    amitié .

  • Je débranche certaines choses, mais pas tout. Il y a des sécurités enfants sur les prises et je ne saurais plus les rebrancher.. au mime de faire mon thé, c'est ennuyeux...

  • Mon expert personnel a installé des prises et multiprises à interrupteur depuis quelques années pour certains appareils, il y a sans doute encore moyen de faire mieux.
    Merci pour le lien vers l'article qui est de bon conseil pour la consommation privée. Reste la consommation cachée mais toujours croissante d'électricité pour l'utilisation d'internet, des réseaux sociaux, et l'envoi de courriels, de photos. dont beaucoup n'ont pas assez conscience - déjà presque 10% de la consommation mondiale d'électricité, si je ne me trompe.

  • Pas de lumière de four quand il n'est pas utilisé (au niveau du compteur), prise multiple coupée, etc. Et courriels effacés. Mais i l reste à faire...

  • Eh bien oui, autant que possible (sauf quand j'oublie, toupie étourdie je suis). Mais n'ont pas tort les commentaires qui font remarquer certaines incohérences : les entreprises, magasins, villes qui laissent briller des lumières inutiles toute la nuit, et le coût carbone d'un simple mail avec pj (1 Mo), à peu près l'équivalent de celui d'une ampoule électrique pendant une petite demi-heure...

  • J'avoue ne pas avoir le temps de me pencher sur toutes les prises électriques de la maison, je ne laisse rien en veille, j’éteins les appareils lorsque je ne les utilise pas, cela me semble suffisant. Belle après midi, j'espère que le mistral n'est pas trop fort chez toi. brigitte

  • Je suis très sensible pour l'électricité et l'eau : ne pas laisser en veille pour rien, faire attention à l'eau des douches, du brossage des dents, aux arrosages extérieurs.

  • Ah, non, ici on ne débranche rien, on fait attention à tout mais pas ça. Je suis si distraite parfois que je risquerais de débrancher le frigo aussi:-))

  • Très ! Cela fait longtemps que comme toi j'éteins les prises multiples par le bouton rouge...Certaines prises ne sont pas autant accessibles mais j'essaie de limiter au maximum, celles où je dois me coucher par terre pour pouvoir débrancher (!) et c'est amusant car j'en ai parlé récemment avec un électricien, la pose de différentiel peut permettre de débrancher tout un secteur plus rapidement, par exemple quand on s'absente de la maison...au fond, à part le réfrigérateur et le congélateur, on peut tout couper dans une maison et quelle économie ! Belle semaine

  • pas toujours facile mais faison de notre mieux ne serait-ce que pour la notre d'électricité....merci de ton passage douce journée

  • Oui, j'y suis sensible .... mais Monsieur, quoi qu'il en dise, s'en moque !
    Du coup, c'est bien plus compliqué à gérer ... mais on fait de son mieux. Il n'y a pas de petit geste ...

  • J'avoue ne pas être sensible à ces quelques ampères consommés. Ma consommation énergétique est déjà extrêmement faible. On peut toujours faire mieux, c'est vrai.

  • Je suis Très sensible à cette question : ordinateurs et télévisions sont toujours débranchés quand ils sont inutilisés. Idem pour ma box quand je m'absente.

  • Oh que oui, on limite, d'autant que mon conjoint est 'dans' l'environnement et même si les veilles semblent n e pas représenter beaucoup de cono.
    On rallume le cumulus d'eau chaude tous les 3 jours environ, et la nuit pour ne pas 'tirer' tous en même temps sur la demande (idem pour charger les écrans et téléphones).
    On nous pousse tant à consommer en jouant sur la peur de manquer !

Écrire un commentaire

Optionnel