Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cours lafayette - Page 3

  • A portée de main ou de pas, c'est selon mais pas loin.

    Besoin de thym pour la cuisine ou la tisane ? Si la réserve dans la grosse boîte en métal est épuisée, il suffit d'aller dans la colline pour en cueillir juste un peu, le temps de la soudure avant la belle période du thym en fleurs, ces si jolies petites fleurs rosées.
    Besoin de romarin ? Celui qu'on a cueilli à Signes est là, dans son sachet de papier kraft.
    Besoin de laurier ? En passant à Bastian, on s'arrêtera chez J. en cueillir deux branchettes. Il en a à foison dans son jardin.
    Besoin de lavande ? On prend le bateau pour aller en prendre sur le marché du cours Lafayette.
    Besoin de citron pour le poisson du midi ? On va sonner chez une amie de Mar Vivo dont le citronnier est prodigieux cette année.
    Besoin d'oranges ? On attend tranquillement que S. en amène, comme chaque année, ce qu'il faut pour faire la marmelade.
    Besoin de coriandre ? Il y en a encore qui pousse dans la jardinière sur la terrasse.

  • Moisson.

    Aller à la librairie Charlemagne récupérer la commande de livres car Marguerite Yourcenar a donné envie de relire Tacite, Empédocle, ….
    Très tôt le matin, prendre le bateau pour traverser la rade et faire le marché au Cours Lafayette : aubergines, poivrons, courgettes, tomates, coriandre, persil, concombre, haricots verts, et, en bas, avant d’aller prendre un café au Reale avec une amie, plusieurs parts de pissaladière et de la cade, bien sûr.
    Faire une tarte aux herbes.
    Etre au milieu d’une grande tablée familiale et amicale, les discussions fusent, les rires aussi, et c’est le moment de découper le gâteau alors il faut compter combien faire de parts et veiller à ce qu’elles soient toutes égales.
    Lire Pays à vendre, d’André Bucher.
    Recevoir une jolie carte colorée, une lettre aussi et prendre le temps d’y répondre.
    Transformer une jolie boîte à thé reçue en cadeau à Noël, désormais vide, en boîte à boutons, en se servant des compartiments pour bien les ranger par catégories : les bleus, les blancs, les fantaisies, les petits, les gros, ….
    Passer un bon moment à la braderie d’Emmaüs et repartir avec une jolie nappe à carreaux blancs et bleus.