Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cours lafayette - Page 5

  • Moisson : la dernière journée de vacances.

    Le matin très tôt, se baigner aux Sablettes.
    Au retour, étendre la lessive.
    En bateau, aller faire le marché au Cours Lafayette : haricots verts, courgettes, tomates, aubergines, basilic, pommes de terre, ciboulette, salades, mirabelles et quetsches, ail et échalottes, lieu noir, cabillaud, pain, fleurs. Choisir une jolie laine blanche, très douce, Any Blatt pour un projet commun de tricot au joli magasin Maille à Partir.
    Retraverser la rade.
    Prendre le courrier.
    Déjeuner tranquillement et servir le café dans les jolies tasses bleues ramenées de l’Hôtel de Caumont en regardant les infos à la télé.
    Respecter scrupuleusement le moment de la sieste.
    Plier le linge.
    En début de soirée, marcher : longer la corniche de Tamaris, prendre à droite vers Mar Vivo, la Vernette, la Verne, et arriver à Fabrégas ; grignoter et boire ; repartir et rentrer au crépuscule.
    Arroser.
    Lire.


  • Exaucement.

    Le matin, prendre parmi l’étal d’un des fleuristes du cours Lafayette un premier bouquet de pivoines pour quelqu’un qu’on espère bien pouvoir rencontrer aujourd’hui peut-être.
    Et le soir même, longer la corniche de Tamaris pour le lui apporter. Roulées dans un papier journal, les pivoines en boutons sont promesses de fleurs douces et délicates, légèrement rosées.
    C’était bien ce qu’il fallait.