Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

le silence

  • En allant chercher le pain.


    Dans la rue, il y a tellement de silence maintenant qu’on entend les abeilles aller et venir dans la glycine ainsi que le battement des ailes des tourterelles qui passent de fil en fil. C’est extraordinaire. Quelle chance de les entendre et de les emporter avec soi aussi.

  • 26 janvier 2014. L’ami du silence.


    Lire une interview émouvante de l’Intouchable, Philippe Pozzo di Borgo et y prendre des leçons de simplicité, de fraternité, de courage et de lucidité qui donnent de la force.

    « Premier fléau : le besoin de se sécuriser par l’avidité, en accumulant, au lieu de lâcher prise. Il faudrait arrêter cette course, cette concurrence, cette obésité du comportement. »
    « La première chose à faire c’est de rendre le silence obligatoire. Parce que quand vous êtes dans cette intériorisation, quand vous vous effacez pour faire place au monde en vous, vous vous apercevez qu’il est extraordinairement intelligent ce monde ».