Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

librairie charlemagne la seyne sur mer

  • Moisson.


    Aller à la librairie Charlemagne et fureter dans le rayon Jeunesse à la recherche d’un livre pour un grand lecteur de 10 mois. Lui trouver un livre conçu spécialement pour le bain, les couleurs des sujets, le lapin, la baleine, le canard, la grenouille, et autres, révélant leurs teintes au contact de l’eau.
    En se promenant bien au-delà de ce fameux kilomètre du confinement, constater que les acanthes sont partout, cette année, particulièrement prodigieuses. Mais pourquoi donc ?
    Repérer la première fleur d’ipomée chez un voisin chanceux.
    Recevoir du courrier ; une lettre par jour cette semaine. Quelle chance.
    Faire le pain.
    Brosser les chats.

  • Moisson.

    Pouvoir à son tour soutenir quelqu’un qui a du mal à marcher.
    Ecouter Boris Cyrulnik, invité de la Grande Librairie et remarquer encore une fois sa façon de parler extrêmement paisible et claire.
    Se réjouir du reportage sur la libraire de la Librairie Charlemagne de La Seyne où on se fournit.
    Préparer un gâteau au chocolat spécialement pour une petite fille en visite.
    Guider les lianes souples du chèvrefeuille vers l’intérieur de la terrasse.
    Rempoter le ficus qui a tellement grandi ; avoir de l’aide pour cela, bien sûr.
    Admirer les fleurs de la dame peinte ; elles sont légèrement rosées, et un peu orange.
    S’arrêter sur la route pour humer le parfum incomparable du jasmin.
    Avoir la force d’épousseter toutes les étagères et tous les livres qu’elles supportent.
    Obtenir de la Médiathèque la permission de garder un livre au-delà de la date limite car on ne l’a pas tout à fait fini. Apprendre en même temps que Le lambeau, de Philippe Lançon est disponible et qu’il faudrait venir le chercher.