Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

prendre le temps

  • La question du lundi : avoir le temps.

    Tout en tricotant la couverture de bébé rose et blanche, regarder Bibliothèque Médicis. Etienne Klein, qui vient de consacrer un livre à Einstein, parle assez longuement de l’expression « je n’ai pas le temps ». Il la commente en expliquant que, quand on dit « je n’ai pas le temps », on se plaint, mais aussi, on ment, comme l’a montré une dernière enquête : ce n’est pas qu’on n’a pas le temps, on ne prend pas le temps, parce qu’on ne se rend pas disponible, parce qu’on fait autre chose que ce pour quoi on dit ne pas avoir le temps.
    Et vous aujourd’hui lundi, demain mardi, et les jours suivants aussi peut-être, allez-vous utiliser cette expression : « je n’ai pas le temps » ou allez-vous dire autrement ?


  • Le linge qui sèche au soleil.

    Dès la veille au soir, on savait que le lendemain, ce serait jour de mistral. Le ciel sera immaculé et le soleil brillera : ce sera jour de lessive et on fera sécher le linge dehors.
    La machine a tourné durant la nuit et dès le matin, on étend les draps. On les lisse bien, on tire bien : ce sera bien inutile de les repasser.
    Alors qu’on prépare le déjeuner, on va voir si c’est sec. Oui, bientôt. Le linge est encore un peu cru mais, d’ici une petite demi-heure, ça ira.
    On sort alors l’autre lessive de la machine, et on va poser le panier près de l’étendoir.
    Juste avant de manger, on appelle deux bras supplémentaires, et on plie les draps. Puis on étend l’autre lessive.
    Vers l’heure du goûter, on s’approche de l’étendoir : tout est sec. On plie consciencieusement les serviettes et les torchons, tout ce linge blanc parfumé à la lavande.
    Puis, on monte dans la chambre ranger le linge dans l’armoire. Entre les piles de draps, on remet en place les sachets de lavande dont le parfum se mêle à celui du vent ensoleillé.