Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La question du lundi : chemin de traverse

Sur le chemin d'un rendez-vous, se laisser tenter par un chemin de traverse. On le connaît bien car on le prendre parfois quand c'est mai. On sait y trouver des oliviers, des coquelicots, de la bourrache et peut-être même un peu de vent très doux. C'est agréable de ne pas aller directement là où on doit aller. Tourner, retourner, monter, descendre, ralentir, accélérer, stopper, et persister même si on voit bien que l'heure tourne et qu'on risque d'être en retard.
On sera en retard.
Mais les fleurs de bourrache sont si délicieuses.

Et vous aujourd'hui lundi, demain mardi, et les jours suivants aussi peut-être, allez-vous prendre des chemins de traverse ?

Commentaires

  • ...Longue route qui mène tout droit ...ou chemin de traverse, plus court, mais qui prend son temps, tous deux mènent où l'on veut aller.... mais le second permet davantage la rêverie.. au regard de se poser sur les beautés qui nous entourent.
    Je choisis la traverse.
    Merci Bonheur du Jour.
    Douce semaine à toi....

  • Après trois jours de cheminement, le nez au vent du Cotentin, je rentre
    totalement ragaillardie par de belles rencontres, des découvertes de
    caps somptueux et d'artistes en leurs maisons comme Jacques Prévert ou
    Jean-François Millet, sans oublier l'inimitable demeure de Christian
    Dior à Granville ....

    Et, pour remettre cette promenade dans une perspective historique, mon
    chemin de traverse nous a menés au musée de Sainte-Mère-Église où
    le souvenir du "D day" nous remet toujours sur la voie principale....
    celle de la LIBERTÉ !...

  • c'est en flânant sur des e-chemins de traverse que je vous ai découverte... et vos paroles de vent y sont souvent "si délicieuses"...

  • C'est parfois sur des chemins de traverse que l'on trouve une nouvelle voie.
    Evelyne

  • Celui qui mène à l'océan ..peut-être pas un chemin de traverse mais celui de la sérénité encore une fois !

  • Prendre le temps de découvrir un endroit sous de nouveaux yeux, que du bonheur!!! Bisou, bon lundi tout en douceur!

  • Les chemins de traverses sont délicieux, ils portent notre intuition et nos rêves...
    Demain ? une balade vers Aix, peut-être même jusqu'à Miramas, nous verrons ce que la route décidera... Bises. brigitte

  • Il n'y a rien de tel, en promenade, qu'un détour imprévu - comme un peu de sel ajouté (j'ignore le goût de la bourrache, je goûterai quand j'en verrai). Bonne semaine !

  • Laisser la grande route des souvenirs d'enfance (rougeole= tisane) et faire peut être le détour par le petit chemin de la réconciliation avec la bourrache.........A suivre.....

  • Certains jours, lorsque "l'âme" déborde, après mon temps de travail, je rallonge mon chemin de retour, en tournant à gauche, empruntant la petite route sinueuse, qui longe la chapelle et le château de Mauriac. J'admire alors tous les tons de vert des champs et des arbres, puis le vaste panorama de la plaine et la dernière côte avant de reprendre la route habituelle. Mon chemin des écoliers !

  • Je crois que je n'ai fait que cela toute ma vie, prendre des chemins de traverse...Avec plus ou moins de bonheur.

  • Voilà qui me fait un peu penser à la chanson de Marie Laforêt, Ivan Boris et moi (il en manque un je crois). Les chemins de mirabelles...

    Est-ce que j'ai passé l'âge des chemins de traverse ? C'est la question que je me pose. La sagesse d'un côté, la fantaisie de l'autre...

  • Les chemins de traverse sont les chemins de la découverte. Ils ne sont pas banalisés. Je les aime bien.

  • Autrefois je pensais qu'il était bon d'être toujours à l'heure... maintenant je me dis que rien ne presse et qu'il est bon aussi de prendre son temps lorsque personne ne vous attend.
    Douce et belle journée à vous.

  • Les chemins de traverse sont une manière de prendre son temps,de flâner. Comme vous en parliez samedi, "prendre le temps de faire les choses."... en faisant d'autres choses.
    J'ai souvent constaté que c'était une bonne façon – changer d'angle, laisser reposer – pour finir par bien traiter un projet et en venir au bout..

  • Les chemins de traverse font partie de ma vie, de mes jours et lorsque je pars en promenade, je reviens souvent sur mes pas pour photographier, une fleur, un arbre. Que du bonheur.
    Douce soirée à vous.

  • Comme il est bon de prendre ces chemins qui ne suivent pas la ligne droite mais s'émancipent du conformisme, de la nécessité parfois ...
    Or, aujourd'hui, justement, moi qui vis de traverse, à côté peut-être de la route commune, je dois prendre la ligne directe pour un déménagement obligé ... Ne pas avoir droit à ce chemin de traverse je dirais, c'est aller dans le sens de la nécessité qui ne permet pas de dévier, mais force à faire, parce qu'il y a des obligations dans la vie.
    Le chemin de traverse c'est celui qui vous laisse libre de toujours choisir et par delà, certainement, d'être vous-même...

    Merci pour vos bonheurs qui me laissent toujours un goût d'horizon libre dans la tête et pour vos liens que j'aime lire avant de poser mes mots.

  • C'est bien parce que la vie nous impose de nombreuses obligations qu'il est bon, parfois, de pouvoir utiliser les chemins de traverse. Les avoir pris, en avoir goûté tout le parfum permet de faire face aux contraintes incontournables car on a compris qu'on doit y faire face. Faire face, c'est mêler à la fois le courage et la liberté.
    Merci pour ce commentaire très fort.
    Bonne journée.

  • Ce sont ceux que je préfère ,ils cachent tant de trésors et savent si bien aiguiser le regard..:-)

  • Hier, oui, au milieu de mon mercredi-taxi, un chemin de traverse en voiture. Pas recherché, mais découvert au gré d'une route barrée. Un coin champêtre avec des gorges complètement insoupçonnées à deux pas d'une zone commerciale gigantesque. Une belle découverte.
    On n'emprunte que trop rarement ces chemins de traverse.

Écrire un commentaire

Optionnel