Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Trésor.

On va vers Notre Dame du Mai. On dépasse la pointe des Jonquiers et on admire les Deux Frères au milieu d’une mer Bleu de Prusse dans laquelle les courants nés du vent laissent des sillons comme les veines le font sur les dessus des mains.
C’est la forêt ici, et le domaine du vent qui bruisse. On nomme les arbres à la petite fille qui marche tout près puis on lui montre une pomme de pin laissée rongée par un écureuil qui doit se cacher quelque part. C’est le début d’une récolte qui mènera jusqu’au sommet. Regarde celle-là comme elle est belle ! Et celle-là, regarde, mais regarde, elle est toute dorée ! Oh ! là, là, il y en a trois ensemble sur une branche ! A chaque fois qu’elle choisit d’en garder une, elle la donne à porter. Jusqu’à ce qu’on ne puisse plus rien tenir. Il faut ouvrir en grand le sac à dos et se servir des pans de la chemise comme d’un panier. Fais bien attention à mon trésor, dit-elle, ayant elle-même dans ses bras repliés des pommes de pins dorées.
On ramène tout cela à la maison. On pose le trésor sur la table bleue. On le compte. On arrange les pommes de pins le plus harmonieusement possible. Et on a la consigne de, bien sûr, les garder pour toujours.





Commentaires

  • Chez moi aussi il y a une collection de pommes de pins ramassées par une petite fille.
    Et on les garde...
    Bonne journée :)

  • Une joie pure et grande par sa simplicité !
    J'aime ta phrase" le domaine du vent qui bruisse"...
    La petite fille engrange aussi des trésors dans sa mémoire d'enfant.. c'est magnifique !
    Bises à toi et merci pour tes textes qui sont un vrai bonheur à lire !

  • improviser un panier avec rien... réinventer le quotidien...

  • Bien sûr qu'il faut garder ! C'est comme les dessins , les boites décorées ...
    personnellement j'aime bien aussi collecter les cailloux, les coquillages... Comme des jalons de souvenirs des belles promenades.

  • C'est un trésor de savoir reconnaître les arbres, les fleurs, les oiseaux...... un très beau trésor

  • Ce sont des bonheurs tout simples, ce récit me rappelle mon enfance et les promenades au jardin de mes grand-parents ou en forêt. Merci et bonne soirée.

  • Ce sont des trésors à préserver... un partage délicieux avec les petits.
    Passez une douce journée.

  • C'était dimanche à partager joyeusement des instants en balade... pas des pignes de pins mais des bouquets de fleurs champêtres glanées ça et là par les chemins caillouteux, par couleurs, par leurs différences... trois bouquets : un pour maman, un pour Gigi, un pour mamy, pour ne vexer personne... avec Gabri, mon tout-petit, mon trésor...... et c'était vraiment bien. à partager ainsi la pinède et le beau sOleil, les mains pleines de jolies fleurs et d'amour à offrir !
    bonne soirée Marie.
    Merci.
    . Den

  • J'en ai aussi et je les garde précieusement.. Vous avez raison: c'est un trésor

Écrire un commentaire

Optionnel