Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Moisson.

Pouvoir sortir.
Aller chercher des pommes et des poires au producteur qui descend des Alpes. Parler poires : les comices, les louise-bonne, les conférences, …
Récupérer la commande de livres à la Librairie Charlemagne : Une nuit, de Trinh Xuan Thuan, Chambre avec vue sur l’éternité, de Claire Malroux, Glaneurs de rêves, de Patti Smith. Et, malgré tout, choisir un agenda 2018.
A la boulangerie, prendre la première pompe à l’huile de la saison.
A la maison,
terminer la série de marmelade ; cette fois-ci, oranges et citrons de Hyères.
écrire plusieurs cartes de Noël.
acheter des chaussettes sur le site de Berthe aux grands pieds.
admirer le bouquet d’anémones qui s’épanouit et l’amaryllis qui est presque en fleurs.
poursuivre la lecture de la biographie de Mme de Sévigné.
monter et descendre l’escalier sans avoir à se tenir.

Commentaires

  • Cela fait beaucoup de choses tout çà. J'espère que c'est signe d'un mieux aller, lent mais effectif. Régalez-vous bien avec tous ces livres, ces poires, la pompe à l'huile et la marmelade....

  • Berthe aux grands Pieds, j'aime beaucoup ses chaussettes et je trouve que rien que de les mettre c'est déjà un joli sourire à la journée qui s'annonce.
    Monter et descendre l'escalier sans se tenir, je crois qu'il faudra que j'attende encore quelques jours, cet hiver froid et pluvieux n'aime pas mes articulations. Je suis heureuse pour vous que ça aille un peu mieux.
    Bonne journée

  • "A la boulangerie, prendre la première pompe à l’huile de la saison" - mystère total !
    Bonnes allées et venues, Marie, en douceur.

  • toutes ces petites choses qui font que la journée est belle
    bon WE a toi ☺☺

  • pour ouvrir l'agenda 2018 que diriez-vous de 'bonanébonesanté' ??... allez....... une douce forme, de la tête jusqueZ-aux grands pieds !!

  • Dans votre moisson, chère Séraphine, je retiens surtout votre
    descente d'escalier !

    L'évocation des poires "louise -bonne" me fait penser à
    mon cher père qui les bichonnait en son verger,
    rajoutant toujours "d'Avranches" à cette délicieuse variété ;
    La belle ville normande a-t-elle été à l'origine de son
    obtention ? mystère !...

    bravo pour les cartes de Noël qui vont également occuper
    une partie de mon après-midi !

    Avec mes amitiés encourageantes !

  • Toutes ces choses qui font le bonheur au quotidien.. merci pour ces brassées de joie, partagées,

  • Je lis des signes de "mieux être" et je m'en réjouis !
    de quoi bien finir l'année et entreprendre un nouveau cycle où le bonheur et sa quête font lois !
    amitié

  • Je fais partie des nombreuses lectrices anonymes qui ne peuvent se passer de vous lire chaque jour depuis.... plusieurs années. Je forme des voeux pour que votre agenda 2018 se pare de toutes les belles couleurs de la vie !

  • Vous lire est toujours un grand bonheur.
    Je vous souhaite une douce fin de journée.

  • Une jolie moisson! J'aime beaucoup aussi les Berthe aux grands pieds , toujours une paire dans la hotte du père Noël !
    Continuez surtout à bien vous rétablir!

  • Les citrons sont tout juste mûrs ici, il va falloir, oui, penser aux confitures.
    Je glane aussi des tires prometteurs et note que vous semblez aller un peu mieux, ce qui me réjouit pour vous!

  • Pourquoi malgré tout, choisir un agenda 2018 ?
    Quelque soit la durée de la vie, avoir un agenda la prolonge, on fait des projets, on note des date de rendez-vous, tant qu'il y a de quoi remplir des pages d'agenda, il y a de la vie.
    On donnait deux ans de vie à Stephen Hawking, il a 78 ans. on donnait moins de deux semaines à ma belle-mère quand elle a quitté l'hôpital, cela fait 5 ans qu'elle poursuit sa vie avec bonne humeur en EMS faisant mentir les prédictions des médecins.
    Je suis si heureuse que vous alliez un peu mieux, petits progrès après petits progrès, au final en une semaine, un gros progrès de fait, si on regarde derrière soi...
    continuez à prendre soin de vous et a nous enchanter avec vos temps des moissons, j'adore vous lire !

  • La pompe à l'huile provençale, le roi des treize desserts de noël.

    La marmelade d'oranges et de citrons d'Hyères, quel souvenir ces orangers ployant sous les fruits! Je vous souhaite une amélioration de votre forme en 2018. Et que vous puissiez le noter dans votre agenda.

  • Je crois comprendre que la pompe est une sorte de brioche .. et je vais aller voir de ce pas le site de Berthe aux grands pieds. J'espère que vous vous remettez, même doucement et que 2018 sera l'année de votre consolidation.

  • Je viens d'apprendre ce qu'était la pompe a huile provençale.
    J'attends tous les jours votre billet. Tant de poésie et de grâce dans vos mots. Merci à vous

  • J'ai découvert vos billets doux avec ...bonheur... il y a quelques mois. Ces rendez-vous servent maintenant de liens avec une amie lointaine. Vos mots délicats correspondent tellement à notre sensibilité commune, qu'ils nous rejoignent profondément. Merci pour tout ce que vous partagez avec tant de richesse et de générosité d'âme. Merci de nous rendre visite au fil des jours et de nous inviter dans votre monde intérieur. Que la force vous en soit donnée encore longtemps. Et tiens, je vais recuire de la pompe à huile...et déguster ses parfums particuliers en pensant à vous...

  • Oui c'est une moisson de bonheurs, ça... On accumule des choses qui nous tiendront le coeur et l'esprit au chaud si la neige nous demande de ne pas sortir... Avoir de bons livres et s'en réjouir, c'est le vin chaud de l'esprit...

  • le livre de Patti Smith me tend les bras, je vais voir à la médiathèque s'il est disponible. Bises.

  • Les poires ! La Doyenné du Comice surtout qui trouve grâce à mes papilles cet automne, une ferme proche en fournit de délicieuses. et elles sont "bio".

  • Cela aurait été avec plaisir ! J'ai laissé un commentaire sur votre blog, mais il n'apparait pas.
    Bon Noël !

Écrire un commentaire

Optionnel